[PHOTOS-VIDÉOS] Les evasan représentent 30% des hospitalisations :

Solidarité régionale : 5 à 6 évacuations sanitaires réalisées chaque jour vers La Réunion


Publié / Actualisé
Les evasan s'accélèrent pour soulager Mayotte, asphyxiée par le Covid-19. Cinq patients venus de Mayotte sont arrivés à La Réunion ce mercredi 10 février 2021. Il s'agit d'évacuations sanitaires réalisées au titre de la solidarité régionale. Des patients qui ont contracté des formes graves du Covid-19 et qui ne peuvent pas être soignés correctement dans le 101ème département de France. Les cinq patients arrivés ce mercredi sont globalement jeunes, autour de 46 ans en moyenne et le plus jeune a 28 ans. Selon nos informations, deux de ces patients auraient contracté le variant sud-africain. Une deuxième rotation aurait lieu dès ce mercredi soir pour évacuer d'autres patients mahorais. On compte en moyenne 5 à 6 evasan par jour, de Mayotte mais aussi de Madagascar ou des Comores, sur cinq jours et les evasan représentent actuellement 30% des hospitalisions à La Réunion. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Les evasan s'accélèrent pour soulager Mayotte, asphyxiée par le Covid-19. Cinq patients venus de Mayotte sont arrivés à La Réunion ce mercredi 10 février 2021. Il s'agit d'évacuations sanitaires réalisées au titre de la solidarité régionale. Des patients qui ont contracté des formes graves du Covid-19 et qui ne peuvent pas être soignés correctement dans le 101ème département de France. Les cinq patients arrivés ce mercredi sont globalement jeunes, autour de 46 ans en moyenne et le plus jeune a 28 ans. Selon nos informations, deux de ces patients auraient contracté le variant sud-africain. Une deuxième rotation aurait lieu dès ce mercredi soir pour évacuer d'autres patients mahorais. On compte en moyenne 5 à 6 evasan par jour, de Mayotte mais aussi de Madagascar ou des Comores, sur cinq jours et les evasan représentent actuellement 30% des hospitalisions à La Réunion. (Photos rb/www.ipreunion.com)

A la demande de l'ARS de Mayotte, les rotations "Evasan" (évacuations sanitaires) vers La Réunion ont été augmentées, au nom de la solidarité régionale. C'est la raison pour laquelle cinq patients gravement malades ont été évacués vers notre département ce mercredi 10 février. Parmi eux se trouveraient deux cas de variants sud-africains, l'un d'eux aurait été envoyé vers le CHU de Bellepierre, l'autre vers le CHU de Saint-Pierre. Selon nos informations, une seconde rotation devrait avoir lieu dans la soirée. L'avion sanitaire, affrété par la compagnie Amelia, repart dans la foulée vers l'île aux parfums avant d'atterrir à nouveau à La Réunion.

Les cinq patients atteints du Covid-19 ce mercredi à la mi-journée sont relativement jeunes : 28 ans, 36 ans, 44 ans, 53 ans et 71 ans. Il s'agit de quatre hommes et d'une femme (la patiente la plus âgée).

- 30% d'evasan à La Réunion -

Selon nos informations, le rythme des evasan représente 5 à 6 patients environ par jour sur 5 jours, les capacités hospitalières de La Réunion restants larges à ce jour. Des évacuations sanitaires de Mayotte mais pas seulement : des ressortissants français sont également évacués de Madagascar ou des Comores vers La Réunion. Une solidarité régionale qui se met en place sur l'ensemble de l'océan Indien. La proporion des evasan représente 30% des hospitalisations sur l'île.

Le 5 février dernier, deux patients Covid+ ont bénéficié d'une evasan depuis Mayotte. Quatre autres patients ont été évacués dans le week-end. Il s'agissait alors des premières évacuations sanitaires entre Mayotte et La Réunion depuis les 37 evasan qui avaient eu lieu entre les mois de mai et août 2020. En tout, selon la Société française de médecin d'urgence, 1.100 personnes ont été évacuées depuis Mayotte vers La Réunion durant l'année 2020.

Jointe par APMnews, la directrice de l'ARS de Mayotte, Dominique Voynet, avait expréssément demandé l'accélération des evasan de Mayotte vers La Réunion pour soulager le centre hospitalier de Mayotte (CHM). Celle-ci indique "avoir transmis 'une demande de moyens complémentaires', pour renforcer les équipes de l’agence dans le cadre de la poursuite de la campagne de vaccination et des équipes du CHM (urgence, réanimation, médecine, accompagnement des Evasan)", selon APMnews. Au CHM, le niveau 2 du plan de gestion a été déclenché.

- Taux d'incidence de 812 à Mayotte -

Par ailleurs, la réserve sanitaire est mobilisée depuis une quinzaine de jours déjà et la liste des renforts recherchée est longue. Si la situation venait à se dégrader encore, "on est en train d’étudier la possibilité d’ouvrir un hôpital de campagne dans les locaux", indique Dominique Voynet à APMnews.

Mayotte compte à ce jour 116 hospitalisaions dont 27 en réanimation. Le taux d'incidence bondit à 812 pour 100.000 habitants selon les derniers chiffres fournis par l'ARS, tandis que l'on dénombre 2.269 nouveaux cas de Covid-19 sur une semaine, et un nouveau décès lié au Covid-19. 69 personnes sont donc décédées des suites du virus à ce jour à Mayotte.

Le 101ème département français est toujours confiné. Depuis vendredi 5 février, un confinement généralisé d'au moins trois semaines a été décrété. "Le virus est allé plus vite que nos efforts de freinage. Le couvre-feu sur l’ensemble de l’île et le confinement sur trois communes, instaurés la semaine dernière, n’ont pas suffi, (...) le virus nous a échappé" indiquait la directrice de l'ARS à Libération.

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

Dadou, Posté
Les comores , paysle plus corrompu!! Unexemple , ils ont reçu en 2 fois une subvention internationale pour construire un hÃ'pital et pas une pierre Posée !!! C'est encore nos impÃ'ts qui vont payer tous ces evasan!! Et les dirigeants de ces pays, sauf Mayotte française, vont continuer à s'enrichir et laisser leur peuple dans la misère
Parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ), Posté
" au nom de la solidarité régionale " a bon dos . La facture sanitaire de ces individus va être prise par quel ministère ? Tout ça devient du n'importe quoi , les gestes barrières ... bordel ?
Anticiper ?, Posté
A t-on anticiper une pandémie a la Reunion ? Et Evasan vers la métropole ?
7AC, Posté
Pourquoi les passer par EVASAN, alors que l'aéroport est grand ouvert, et que les rotations Mayotte Réunion fonctionnent à plein régime ?Vous verrez, dans quelques semaines, c'est Gillot qui sera fermé vers la métropole, et nous tous confinés comme en mars 2020 !