Tour de vis préfectoral :

Covid-19 : trois nouvelles communes en couvre-feu, les compétitions sportives interdites


Publié / Actualisé
Le chiffres de l'épidémie sont jugés "préoccupants" et la préfecture a décidé de renforcer les restrictions sanitaires. Dès ce jeudi 18 février 2021, les communes de Salazie, Sainte-Suzanne et L'Etang-Salé seront soumises à un couvre-feu dès 22 heures. Elles rejoignent donc Le Port, La Possession, Saint-Leu et Saint-Louis. Les compétitions sportives sont interdites, le protocole sanitaire est renforcé dans les veillées funéraires et le télétravail encore plus fortement recommandé. Ce tour de vis est mis en place pour tenter d'endiguer la multiplication des cas de Covid-19 dans l'île, indique en substance la préfecture. Ce jeudi, selon les chiffres de l'Agence régionale de santé, à La Réunion le taux d'incidence (nombre de personnes contaminées pour 100.000 habitants) est de 77 pour 100.000 habitants. 661 nouveaux cas et un décès ont été confirmés en une semaine (Photo rb/www.ipreunion.com)
Le chiffres de l'épidémie sont jugés "préoccupants" et la préfecture a décidé de renforcer les restrictions sanitaires. Dès ce jeudi 18 février 2021, les communes de Salazie, Sainte-Suzanne et L'Etang-Salé seront soumises à un couvre-feu dès 22 heures. Elles rejoignent donc Le Port, La Possession, Saint-Leu et Saint-Louis. Les compétitions sportives sont interdites, le protocole sanitaire est renforcé dans les veillées funéraires et le télétravail encore plus fortement recommandé. Ce tour de vis est mis en place pour tenter d'endiguer la multiplication des cas de Covid-19 dans l'île, indique en substance la préfecture. Ce jeudi, selon les chiffres de l'Agence régionale de santé, à La Réunion le taux d'incidence (nombre de personnes contaminées pour 100.000 habitants) est de 77 pour 100.000 habitants. 661 nouveaux cas et un décès ont été confirmés en une semaine (Photo rb/www.ipreunion.com)

• 661 cas et un décès en une semaine

La situation sanitaire se dégrade encore cette semaine avec une forte augmentation du nombre de cas par jour et l'apparition de quatre nouveaux clusters. Le décès d'une patiente âgée d'une soixantaine d'années et présentant de fortes comorbidités, ainsi que 661 nouveaux cas au cours des 7 derniers jours ont été confirmés, soit une moyenne de cas de 94 par jour. A ce jour, on comptabilise 65 cas de variants de la Covid-19 dont 56 de souche sud-africaine, 8 britannique et 1 brésilien

Au 17 février 2021, 24 foyers de contagion sont actifs et 114 ont été clôturés. Parmi ces clusters actifs, on note : neuf clusters de " criticité modérée " se situant à Saint-Denis, Sainte-Marie, Saint-Pierre, Sainte-Suzanne, Saint-Leu, Saint-Paul et Saint-Joseph. Six clusters sont considérés de " criticité élevée " et se situent Saint-Louis, Saint- Denis, Sainte-Suzanne, Saint -Leu, Saint-Pierre et Salazie.

Les principaux indicateurs confirment une progression constante de l’épidémie sur le territoire. Le taux de positivité des tests est à 4,1 %, en dessous du seuil de vigilance (5%), et le nombre hebdomadaire d’admission en médecine et en réanimation est en augmentation. La proportion de lits occupés en réanimation de patients Covid représente 40 %

• Attestation obligatoire entre 22 et 5 heures

Sept communes de l'île sont désormais sous couvre-feu. Entre 22 heures et 5 heures du matin, les habitants de Salazie, Sainte-Suzanne, L'Etang-Salé, Le Port, La Possession, Saint-Leu et Saint-Louis doivent donc se déplacer avec une attestation entre ces horaires pour ne pas écoper d'une amende de 135 euros.

Des dérogations sont prévues sur présentation d'une attestation pour les motifs suivants : les déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou le lieu d'enseignement et de formation, pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l'achat de produits de santé, pour motif familial impérieux, pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative, pour participer à des missions d'intérêt général, et pour les déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances.

Les couvre-feux des communes de La Possession, Le Port, Saint-Leu et Saint-Louis sont maintenus à ce stade jusqu’au 26 février, tandis que dans les trois autres communes les couvre-feux seront en place jusqu'au 4 mars. Les mesures sont en effet instaurées pour une durée de 15 jours.

• Les compétitions sportives interdites

Les compétitions, rencontres et manifestations sportives sont interdites pour toutes les disciplines dès ce jeudi, et ce jusqu'au 4 mars au moins. La pratique des sports collectifs et de combat avec contact est elle aussi interdite.

Les entrainements peuvent être maintenus dans le respect de la distance de deux mètres entre les pratiquants et sans contact. Une dérogation à ces différentes mesures est par ailleurs accordée aux sportifs de haut niveau.

• Protocole sanitaire renforcé dans les veillées funéraires

Un protocole renforcé est mis en place dans les chambres funéraires pour ces cérémonies. Le port du masque est obligatoire et des jauges de fréquentation maximum vont être définies. "Elles doivent permettre à chaque personne de disposer d’une surface minimum de 8m² pour les chambres de 16m² et plus. En deçà de 16m², la présence simultanée de 2 personnes est autorisée" précise la préfecture. Plusieurs foyers de contagion ont été enregistrés ces derniers jours lors de veillées funéraires,

• Renforcement de la protection au travail

De nouvelles mesures d’organisation des services administratifs sont mises en place afin de favoriser le recours au télétravail. Les réunions de plus de six personnes devront être organisées en visio ou en audioconférence, à l’exception dees conseils municipaux, jurys ou conseils d’administration. Ces réunions devront être organisées dans le respect des protocoles sanitaires et des mesures barrière.

Le port du masque est toujours obligatoire dans les bureaux partagés et dans les véhicules de service. Les "moments de convivialité" sont interdits et les salles de restauration collective devront être réorganisées pour permettre le respect des protocoles sanitaires.

Le nombre de jours en télétravail devra être progressivement augmenté pour atteindre quatre jours par semaine partout où les conditions matérielles d’organisation du travail le permettent.

Les entreprises du secteur privé sont invitées à adopter les mêmes règles, à développer le télétravail et à mettre en place des protocoles évitant le brassage de leurs salariés. Toutes les mesures de prévention dans l’entreprise sont disponibles sur le site du ministère du travail.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Fabs, Posté
661 cas en une semaine, 77cas/100 000 habitants... il n'y a que 120 000 habitants à la Réunion ??? Non !On est passé brutalement du nombre de cas par jour, au nombre de cas par semaine. Pour noyer le poisson et les lecteurs ? On ne devait pas dépasser les 100 cas /100 000 habitants/jour. On est à peine à 12 cas /100 000 habitants/jour.