Interdiction des compétitions, regroupements, magasins... :

Le préfet prolonge les restrictions jusqu'au 9 mars


Publié / Actualisé
La nouvelle est passée quasiment inaperçue, mais l'arrêté préfectoral "prescrivant les mesures générales nécessaires pour limiter la circulation du virus Covid-19" a été prorogé jusqu'au 9 mars 2021. Initialement il était en vigueur jusqu'au 4 mars. Cette prorogation intègre les nouvelles mesures annoncées par le préfet, notamment l'interdiction de la pratique de la danse, les nouvelles règles relatives aux motifs impérieux ou encore les nouvelles jauges concernant les lieux accueillant du public (Photo rb/www.ipreunion.com)
La nouvelle est passée quasiment inaperçue, mais l'arrêté préfectoral "prescrivant les mesures générales nécessaires pour limiter la circulation du virus Covid-19" a été prorogé jusqu'au 9 mars 2021. Initialement il était en vigueur jusqu'au 4 mars. Cette prorogation intègre les nouvelles mesures annoncées par le préfet, notamment l'interdiction de la pratique de la danse, les nouvelles règles relatives aux motifs impérieux ou encore les nouvelles jauges concernant les lieux accueillant du public (Photo rb/www.ipreunion.com)

L’arrêté préfectoral fait suite aux déclarations du préfet lors de sa conférence de presse le 23 février dernier. C’est lors de ce point avec les journalistes qu’il a notamment décrété un couvre-feu a 22h pour toute l’île à compter du 24 février et une série de nouvelles restrictions visant à lutter contre l’épidémie.

Lire ausi : Covid-19 : toute La Réunion sous couvre-feu à partir de 22h ce mercredi

Ce nouvel arrêté reprend donc toutes les mesures en vigueur jusqu’à présent tels que le port du masque obligatoire, la fermeture des commerces non essentiels dans les centres commerciaux de plus de 20.000 m2, les restrictions relatives à l’accueil collectif des mineurs, ainsi que l’interdiction des compétitions, rencontres et manifestations sportives.

Pour rappel, la suspension de la pratique des sports collectifs et de combat ainsi que l'interdiction des compétitions dans toutes les disciplines (hormis le haut niveau) avait provoqué un tollé quasi général dans le monde du sport.

Lire aussi : Une pétition pour dire "non" à la mise sous cloche du sport à La Réunion

Le préfet y confirme également que "la pratique de toute activité de danse est interdite dans les établissements recevant du public". L’arrêté précise  que "la pratique de la danse au sein d’un établissement d’enseignement artistique spécialisé, notamment les salles de danse, est maintenue dans le respect de la distanciation des 2 mètres entre les danseurs.

Cette prorogation de 5 jours des mesures déjà existantes n'a pas été expliquée par la préfecture. Il s'agissait peut-être de s'assurer que la période couvrant le week-end du 6 et 7 mars soit pas source de festivités, regroupements familiaux et de compétitions sportives….

Pour l’arrêté dans sa totalité cliquez ici

www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Alain, Posté
La pétition n'a toujours pas passée la barre des 1000 signatures...quand on ne veut pas jouer collectif, à la fin on perd le match...
Suggestion, Posté
Un confinement pendant les vacances scolaires ?