Conseil municipal :

Saint-Denis : la majorité dénonce la fuite de l'opposition au débat démocratique


Publié / Actualisé
Alors que l'intégralité des mesures sanitaires est strictement respectée à la Mairie de Saint- Denis pour la tenue du Conseil Municipal du samedi 27 février 2021, et sans même avoir pris la peine de vérifier par eux-mêmes, les membres du groupe de l'opposition Saint-Denis 2026 annoncent par voie de presse le boycott du conseil municipal. Nous publions ici le communiqué de la ville de Saint-Denis. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Alors que l'intégralité des mesures sanitaires est strictement respectée à la Mairie de Saint- Denis pour la tenue du Conseil Municipal du samedi 27 février 2021, et sans même avoir pris la peine de vérifier par eux-mêmes, les membres du groupe de l'opposition Saint-Denis 2026 annoncent par voie de presse le boycott du conseil municipal. Nous publions ici le communiqué de la ville de Saint-Denis. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Au moment où Madame Nadia Ramassamy démissionne de ses fonctions de conseillère municipale de l’opposition, alors qu’elle n’a assisté à aucun conseil municipal et ne s’est pas fait représentée pour les trois derniers, que l’élue lui succédant, Madame Samia Nakhuda, elle-même remplacée par Jean-Pierre Haggai, pour avoir également démissionné en refusant de siéger, et que Monsieur Didier Robert ne s’est rendu qu’à deux conseils municipaux sur six depuis le début de la mandature, les véritables raisons de ce boycott interpellent.

Nous sommes convaincus qu’il est fondamental – tant que les conditions sanitaires le permettent – de maintenir la tenue du conseil municipal en présentiel, afin de garantir le débat démocratique.

La majorité, pour sa part, est tout à fait disposée à faire intervenir un huissier pour attester du respect des mesures sanitaires en vigueur et du strict respect des gestes barrière.

La majorité municipale de la ville de Saint-Denis

   

6 Commentaire(s)

Babouk loswoir, Posté
Certains ont cru que c'était un petit jeu... voire un petit caprice : "Mi vé pi la pyramide...mi vé in gro commune...na!"La politique de proximité, ce n'est pas ça évidemment.Décider de se lancer dans une bataille municipale au tout dernier moment...Ce n'est pas facile d'exercer l'ensemble des compétences communales dans le contexte actuel sous-tendu par un territoire non attractif à la Réunion. Il faut vraiment s'investir à 200 %.
Sofer, Posté
Et na un autre la cour en metropole.La peur la patte
Sebastien, Posté
N'a deux trois lé la plage hein!
Pauvre opposition, Posté
Pauvre opposition à st denis : transparent et inefficace.
Lé gadiamb, Posté
L'opposition veut profiter de leur week-end : hahhhhhhaaaaaaaaaaa . Un beau rÃ'le pour eux n'empêche Â" conseiller de l'opposition Â" avec quelques centaines d'euros, forcément madame Ericka, ça ne leur suffit pas .
Hamed - 974, Posté
Madame La maire, ne vous rabaissez pas à ces mauvais perdants qui pensaient remporter haut la main les élections en juin à sin dni. Jusqu'aujourd'hui les antidépresseurs ne suffisent plus pour guérir leur douleur! Ils sont juste constipés de vous voir gérer la plus grande capitale des outre mers! Tracer votre chemin, allez le déloger à la pyramide, vous en avez la capacité et nous sommes AVEC vous. Nous ne voulons pas de grand causeurs et de petits faiseurs. Habitué aux communiqués pour les décès en quantité , les remerciements, pour la fête chinois... pour un rien, nous dionysiens nous ne voulons pas de cette équipe de blablateurs! Nous voulons des élus capable de Â" se réveiller Â" un samedi matin et de venir assister à un conseil municipal, débattre de nos soucis et nos quotidiens, de voter des actions pour notre si belle ville. Laisser les faire leur grasse matinée, ils sont si habitués à cette vie.....Vive Bareigts vive la république vive la France