Il est soutenu par plusieurs présidents de ligues :

Comité régional olympique et sportif : Johan Guillou brigue la présidence


Publié / Actualisé
Ce mardi 9 mars, Johan Guillou, président de la ligue de basket, a annoncé sa candidature à la présidence du CROS (Comité régional olympique et sportif Réunion) dans l'espoir de succéder à Monique Cathala, actuelle présidente du comité et vice-présidente de la ligue de rugby. Plusieurs présidents de ligues (football, volley-ball, billard...) soutiennent la liste de Johan Guillou. En briguant cette présidence, Johan Guillou souhaite mutualiser les démarches administratives des ligues réunionnaises au CROS, élargir la pratique du sport dans l'île et s'engager dans une réorganisation des Jeux des îles de l'océan Indien. (Photo DR)
Ce mardi 9 mars, Johan Guillou, président de la ligue de basket, a annoncé sa candidature à la présidence du CROS (Comité régional olympique et sportif Réunion) dans l'espoir de succéder à Monique Cathala, actuelle présidente du comité et vice-présidente de la ligue de rugby. Plusieurs présidents de ligues (football, volley-ball, billard...) soutiennent la liste de Johan Guillou. En briguant cette présidence, Johan Guillou souhaite mutualiser les démarches administratives des ligues réunionnaises au CROS, élargir la pratique du sport dans l'île et s'engager dans une réorganisation des Jeux des îles de l'océan Indien. (Photo DR)

"Un changement de cap est nécessaire", a annoncé le président de la ligue de basket Johan Guillou ce mardi 9 mars 2021 en officialisant sa candidature aux prochaines élections du CROS (Comité régional olympique et sportif Réunion) qui se dérouleront le 17 avril prochain. Johan Guillou sera la tête d'une liste alternative soutenue par plusieurs présidents de ligues qui déplorent l'absence de changement dans la direction du CROS depuis plusieurs années.

"Nous voulons reprendre en main cette institution qu'est le CROS, seul organe qui réunit tous les acteurs sportifs de l'île", témoigne Johan Guillou. "Au vu de la situation sanitaire actuelle et de l'inaction du CROS, nous souhaitons que cette institution prenne de nouvelles responsabilités", ajoute le président de la ligue de basket. Pour rappel, une quinzaine de représentants sont élus au CROS par les différentes ligues sportives de l'île. "Il va falloir oser", déclare Johan Guillou qui observe un manque d'engagement des ligues pour faire évoluer la situation.

- Jeux des îles, "guichet unique", soutien aux petites ligues -

Organe détaché du CNOSF (Comité national olympique et sportif français), le CROS est notamment chargé du développement du sport dans l'île et des demandes de subventions allouées aux différentes ligues. "Le constat est le même depuis plusieurs années : les ligues ne sont pas soutenues et le sport n'est pas valorisé alors que presqu'un tiers des Réunionnais pratiquent une activité sportive", s'alarme Johan Guillou.

La gestion des Jeux des îles est également reprochée au CROS qui ne soutient pas suffisamment les sportifs réunionnais, selon lui. "Il ne faut pas mélanger politique et Jeux des îles, déplore Johan Guillou. La Réunion doit jouer un rôle important dans la bonne tenue des Jeux. Il est anormal que les sports représentés aux Jeux changent en fonction des pays hôtes. Nous souhaitons mettre en place une liste arrêtée des disciplines représentées aux Jeux des îles."

Les différentes ligues qui soutiennent cette liste alternative souhaitent que le CROS devienne "un guichet unique", c’est-à-dire qu'il facilite les démarches administratives des différentes ligues notamment pour les demandes de subventions. Un soutien aux petites ligues est également demandé. L'exemple du billard est avancé avec une pratique diffuse dans l'île, mais aucun véritable lieu de pratique mis à disposition. Des rencontres entre le CROS et les dirigeants de l'île (maires, rectorat) sont demandées pour implanter de nouvelles disciplines dans les villes et créer de nouveaux lieux dédiés à la pratique du sport. "Les jeunes à fort potentiel ne sont pas suffisamment accompagnés", regrette Johan Guillou qui souhaiterait une augmentation des financements alloués aux sports de haut niveau.

Johan Guillou est le deuxième candidat à la présidence du CROS après l'annonce de la candidature d'Adolphe Pépin, actuel vice-président du comité.

ha/www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Al, Posté
A suggestion: parce que vous pensez vraiment que Guillou et Etheve vont lui laisser la place???
Suggestion, Posté
Ce serait bien que la présidente de la ligue de billard soit élue à la tête du Cros.