Covid-19 :

La Réunion pas encore concernée par la vaccination en pharmacie et chez les médecins traitants


Publié / Actualisé
En raison de la forte présence du variant sud-africain du Covid-19 à La Réunion, seul le vaccin Pfizer est pour l'heure administré sur l'île. Par conséquence, La Réunion n'est pas encore concernée par la vaccination en pharmacie et chez les médecins traitants. L'ARS informe donc, suite à des courriers diffusés par la Caisse nationale de l'Assurance Maladie (CNAM) aux assurés sociaux pour aller se faire vacciner, que l'invitation à aller se faire vacciner en pharmacie et chez les médecins traitants ne concerne pas La Réunion à ce jour. Nous publions le communiqué complet ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
En raison de la forte présence du variant sud-africain du Covid-19 à La Réunion, seul le vaccin Pfizer est pour l'heure administré sur l'île. Par conséquence, La Réunion n'est pas encore concernée par la vaccination en pharmacie et chez les médecins traitants. L'ARS informe donc, suite à des courriers diffusés par la Caisse nationale de l'Assurance Maladie (CNAM) aux assurés sociaux pour aller se faire vacciner, que l'invitation à aller se faire vacciner en pharmacie et chez les médecins traitants ne concerne pas La Réunion à ce jour. Nous publions le communiqué complet ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Par ailleurs, la campagne de vaccination va s’intensifier dans l’île prochainement avec notamment l’élargissement des publics prioritaires aux plus de 60 ans ayant une pathologie à risque de forme grave de Covid-19, le renforcement de la plateforme téléphonique pour la prise de rendez-vous, et l’accessibilité prochaine de la vaccination auprès de certains pharmaciens, médecins généralistes et médecins du travail.

Cependant, le vaccin AstraZeneca n'étant pas distribué à La Réunion, la vaccination n'est possible jusqu'à présent (pour des raisons techniques et logistiques) qu'en centres de vaccination ou sur des sites aménages, et ne peut donc, dans l'immédiat, être assurée par des médecins traitants en cabinets médicaux ou par des pharmaciens en officines. Aussi, les personnes ayant reçu ledit courrier ne doivent pas en tenir compte et attendre le nouveau courrier.

Intensification de la campagne de vaccination dans les prochaines semaines du mois de mars

Les opérations de vaccination à La Réunion vont s'intensifier selon les principes et les modalités suivantes :

• Renforcement des moyens de réponse téléphonique pour faciliter les prises de rendez-vous
• Développement des capacités de vaccination de certains centres• Elargissement des publics prioritaires aux plus de 60 ans (et non plus de 65 ans) ayant au moins une des pathologies à risque de forme grave de Covid-19 dès le lundi 22 mars
• Diversification des opérations " aller vers u en direction de certaines communes.

Vaccination accessible auprès des pharmaciens, médecins généralistes et médecins du travail volontaires prochainement

A La Réunion, la vaccination avec le vaccin de Pfizer, devrait commencé dès le début du mois d'avril au plus tard. Par la même, la stratégie vaccinale de La Réunion pourra encore élargir les critères de priorité en abaissant à nouveau le seuil d'âge à partir duquel de nouvelles personnes pourront être éligibles sous conditions de pathologie(s) associée(s).

En outre, les médecins et infirmiers des services de prévention pourront également contribuer activement au déploiement de la vaccination auprès des salariés des entreprises ou employés des collectivités.

L'ARS a engagé des discussions avec les représentants des pharmaciens, des médecins généralistes et des médecins du travail pour convenir des modalités selon lesquelles l'administration du vaccin pourra être assurée le plus rapidement possible dans les officines, cabinets médicaux et sur les lieux de travail, après formation préalable et organisation logistique adaptée aux conditions de conservation requises pour le vaccin Pfizer

 

   

2 Commentaire(s)

Nico, Posté
J'encourage la vaccination mais en vue des mutations perpétuels qui s'annoncent, il semble que les coronavirus seront avec nous pour toujours comme la grippe. j'ai bien peur que les vaccins poussent d'ailleurs le virus à muté de façon plus agressive pour contourner nos nouveaux anticorps. Se concentrer sur le soin et le médicament type antiviraux me semblent être une stratégie sanitaire insuffisamment développé. Pourtant cela serait aussi source de revenus pour les laboratoires donc les histoires de recherche de profit (non éthique de le domaine de la santé à mes yeux je précise) resterait tout de même satisfait.De plus il était monnaie courante de penser avec un an d'expérience mondiale que le coronavirus était saisonnier d'hiver comme la grippe, mais vu ce qu'il se passe ici à la Réunion il est clair que de nouveaux variants comme le sud africain s'adapte très bien à l'été ! Enfin, espérons qu'il est un bout du tunnel, mais j'en doute.
Missouk, Posté
Ce n'est pas comme si le "taux d'incidence" n'était pas inquiétant, que dis-je préoccupant, voire alarmiste à entendre l'ARS, la Préfecture et même le ministre de la santé hier... On met l'île sous couvre-feu, mais vacciner largement, pensez-vous, ce n'est pas la priorité!