La Réunion n'est pas encore sortie d'affaire :

16 morts du Covid-19 en une semaine : triste record


Publié / Actualisé
Si les autorités se veulent rassurantes dans leur bilan hebdomadaire de la situation sanitaire, certains facteurs sont pourtant inquiétants. 16 personnes sont décédées en l'espace d'une semaine, soit deux victimes par jour au moins. Cinq d'entre elles étaient issues d'évacuations sanitaires. Ce nombre total de morts en une semaine n'avait jamais été atteint depuis le début de l'épidémie à La Réunion le 11 mars 2020. Si le taux d'incidence et le nombre de cas hebdomadaires sont en baisse, on note une forte une multiplication du nombre de variants, ces derniers représentant 64% des cas confirmés entre le 6 et le 13 mars 2021. Par ailleurs, selon les informations obtenues par Imaz Press a l'issue de la réunion entre la préfecture et les maires, le préfet a notamment indiqué aux élus qu'il n'y aura pas de nouveau protocole sanitaire pour les transports en commun et les églises ne seront pas autorisées à accueillir plus de fidèles pour la Semaine sainte (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Si les autorités se veulent rassurantes dans leur bilan hebdomadaire de la situation sanitaire, certains facteurs sont pourtant inquiétants. 16 personnes sont décédées en l'espace d'une semaine, soit deux victimes par jour au moins. Cinq d'entre elles étaient issues d'évacuations sanitaires. Ce nombre total de morts en une semaine n'avait jamais été atteint depuis le début de l'épidémie à La Réunion le 11 mars 2020. Si le taux d'incidence et le nombre de cas hebdomadaires sont en baisse, on note une forte une multiplication du nombre de variants, ces derniers représentant 64% des cas confirmés entre le 6 et le 13 mars 2021. Par ailleurs, selon les informations obtenues par Imaz Press a l'issue de la réunion entre la préfecture et les maires, le préfet a notamment indiqué aux élus qu'il n'y aura pas de nouveau protocole sanitaire pour les transports en commun et les églises ne seront pas autorisées à accueillir plus de fidèles pour la Semaine sainte (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Ce qui a été dit aux maires par la préfecture et l'Agence régionale de santé

Selon les informations d'Imaz Press voici les principaux points débattus  ce mardi après-midi à l'issue de l'audioconférence entre la préfecture, l'ARS et les maires

• Couvre-feu peut-être prolongé

Le préfet a  annoncé aux élus qu'il attendait les conclusions des décisions interministérielles, alors qu'Emmanuel Macron devrait s'exprimer ce mercredi. Lundi, le cabinet du préfet a estimé lors d'une réunion avec le Cros (Comité régional olympique et sportif) que le couvre-feu "risquait très fortement" d'être prolongé jusqu'à la fin du mois.

Lire aussi : Covid-19 : "le couvre-feu risque fortement d'être reconduit jusqu'à fin mars" selon la préfecture

• Horaires inchangés pour les transports scolaires

Alors que la rentrée scolaire aura lieu ce lundi 22 mars, les autorités ont indiqué que l'emploi du temps des lycéens et collégiens sera pris en considération. Les transports continueront d'opérer aux horaires habituels, et le carnet de liaison accompagné de l'emploi du temps fera figure d'attestation.

• Pas de nouveau protocole prévu pour les transports en commun

Malgré une manifestation et une rencontre avec le préfet, le protocole sanitaire dans les transports en commun ne sera pas renforcé. Les autorités sanitaires estiment en effet qu'aucun cluster n'a été lié aux transports, et que les mesures en place étaient donc suffisantes.

• Pas d'allègement des restrictions pour la Semaine Sainte

Pas d'exception prévue pour la Semaine Sainte : les églises ne seront pas autorisées à augmenter leurs capacités d'accueil pour les offices religieux malgré l'approche de Pâques, temps fort de l'année pour les catholiques.

• Fermeture possible de certains lieux publics

Après l'alerte de certains maires, des lieux à haute fréquentation pourraient être fermés au public. Si les piques-niques sont déjà interdits, des regroupements auraient été signalés. Des lieux comme le Cap Lahoussaye, Langevin ou encore le point de vue de la Ravine à Malheur sont concernés. Le préfet se rapprochera prochainement des différents sous-préfets de l'île pour étudier la question.

• Le jogging après 18 heures n'est pas autorisé

L'attestation ne le mentionne pas, et les autorités l'ont rappelé ce mardi : les activités sportives en extérieur ne sont pas autorisées après 18 heures. Contrairement au confinement de 2020, la population n'est autorisée à sortir après le couvre-feu qu'en cas de déplacement ne pouvant être différé.

• Des violences en hausse

Des violences ont été notées en lien avec l'instauration du couvre-feu. Des feux de poubelles à La Possession ont par exemple étaient attribués à des jeunes protestant contre cette mesure. Une réunion avec les forces de l'ordre est prévue, où la question sera donc abordée afin d'apporter un soutien aux communes concernées.

• Le point sur la situation sanitaire

Voici le bilan sanitaire des sept derniers jours publiés mardi soit par la préfecture et l'ARS

• 16 décès en une semaine

C'est la première fois depuis le début de l'épidémie qu'autant de décès sont enregistrés sur une si courte période de temps. De plus, les patients décédés étaient âgés de "plus de 50 ans". Si l'on ignore l'âge exact de toutes les victimes, 50 ans reste tout de même un âge extrêmement jeune pour décéder du Covid-19. Par ailleurs, les autorités n'ont pas précisé si ces patients souffraient de comorbidités, ce qui pose tout de même question.

• Un taux d'incidence en baisse

Le taux d'incidence est passé de 114,2 pour 100.000 habitants à 106 en une semaine, comme annoncé par Imaz Press plus tôt dans la journée. Pour autant, d'autres facteurs restent inquiétants : le taux d'incidence chez les personnes âgées de plus de 75 ans, soit les plus fragiles face au virus, a bondi à 92 pour 100.000 habitants. Les jeunes de 25 à 34 sont eux aussi fortement exposés, le taux d'incidence culminant à 167. Globalement, si la situation s'améliore, elle reste donc préoccupante pour une partie de la population.

• 906 cas en une semaine

Si le nombre de cas hebdomadaire est en légère diminution, le nombre de cas quotidien reste tout de même extrêmement élevé en comparaison aux chiffres auxquels La Réunion était habituée. Si l'on peut saluer cette diminution, plus d'une centaine de malades sont identifiés chaque jour.

• Une proportion des variants en hausse

64,2% des 1306 tests criblés entre le 6 et le 12 mars sont des variants. 758 sud-africains ou brésiliens et 80 britanniques ont été détectés, alors que ces derniers sont considérés comme plus contagieux que la souche classique que Covid-19. Par ailleurs, jusqu'ici, seul dix cas de variant britannique avait été détecté à La Réunion. Cette multiplication soudaine n'a pas été expliquée par les autorités.

• 57 patients Covid-19 en réanimation

Si l'ARS indiqué que les services de réanimation n'étaient "pas sous tension", 57 lits sont tout de même occupés par des patients Covid-19. Un chiffre qui n'est pas négligeable, alors que les capacités hospitalières restent limitée dans l'île.

Lire aussi : Covid-19 : 16 décès à déplorer à La Réunion en une semaine

as/www.ipreunion.com / [email protected]
 

   

5 Commentaire(s)

Aterla, Posté
Je ne sais pas comment faire pour expliquer aux gens que l'épidémie ne se propagerait pas autant et que l'on ne serait pas obligé de confiner ou de mettre des couvre feux si :- les gens mettaient le masque et le mettaient correctement- les gens respectaient la distanciation sociale.Se vacciner aussi permettra d'arriver à l'immunité collective et ainsi arrêter le déploiement du virus. Mais une partie de la population a décidé de croire les élucubrations des réseaux sociaux plutÃ't que les comités scientifiques. C'est bien grave...
Dood, Posté
Il y a 16 mort...dont 5 issus d évacuation sanitaitre...16-5=11...c est qui les 11 autres pourquoi ne pas dire :16 mort dont 11 qui sont issus de origine locale... (ou autre)loin de moi l idee de savoir les origine des gens dans la mort...mais c est quand même bizarre de ne pas mettre l accent sur ce sujet...
Bref, Posté
Bref ... rien de nouveau .... en attendant décisions de Paris.
Eleferosi, Posté
c'est sûr que ces morts n'avaient pas mis le vaccin avant ?
Jeanbon, Posté
"16 morts du Covid-19 en une semaine : triste record"On importe des malades dans des états désespérés, ils décèdent ici, vous osez un titre pareil, et annoncez ces chiffres totalement tronqués ? (Cher Jeanbon, les Chiffres le chiffres que nous publions sont ceux de l'ARS, n"hésitez pas à nous dire si vous avez une meilleure source. Pour notre part nous ne faisons pas de différence entre les décès mais libre de vous livrer à ce curieux exercice... Bonne journée - Webmaster)