[LIVE] Le préfet refuse de le décaler à 19 heures :

Covid-19 : le couvre-feu maintenu à 18 heures au moins jusqu'au 5 avril


Publié / Actualisé
Les maires s'entretiennent avec le préfet Jacques Billant ce mercredi 24 mars 2021 pour faire le point sur la situation sanitaire de l'île. Alors que les autorités font état d'une "situation stable", les indicateurs restent aujourd'hui dans le rouge. Au cours des sept derniers jours 15 nouveaux décès ont été enregistrés, 930 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés. Le taux d'incidence est passé de 106 à 109 pour 100.000 habitants. Actuellement, 86% des lits de réanimation occupés, "un taux soutenu mais gérable" d'après les données transmises aux maires ce mercredi par l'ARS. Suivez-nous, nous sommes en live (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Les maires s'entretiennent avec le préfet Jacques Billant ce mercredi 24 mars 2021 pour faire le point sur la situation sanitaire de l'île. Alors que les autorités font état d'une "situation stable", les indicateurs restent aujourd'hui dans le rouge. Au cours des sept derniers jours 15 nouveaux décès ont été enregistrés, 930 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés. Le taux d'incidence est passé de 106 à 109 pour 100.000 habitants. Actuellement, 86% des lits de réanimation occupés, "un taux soutenu mais gérable" d'après les données transmises aux maires ce mercredi par l'ARS. Suivez-nous, nous sommes en live (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
  • IPR

    La réunion entre le préfet et les maires est terminée

    Aucune nouvelle mesure sanitaire n'a été annoncée.

    Nous mettons fin à ce mail en vous remerciant d'avoir suivi cette actualité avec nous

    Bonne fin de journée

  • IPR

    Une motion pour accélérer la vaccination

    En séance plénière ce mercredi 24 mars 2021, le Conseil départemental a voté à l'unanimité une motion relative à "l'accélération urgente de la campagne de vaccination" sur l'île, contre le Covid-19. La situation est "inquiétante" selon le Département. Le nombre de centres de vaccinations est insuffisant selon le Département, qui souhaite également privilégier le Johnson and Johnson, réputé plus efficace contre le variant sud-africain.

    Martine Ladoucette, directrice de l'ARS, s'est félicitée du vote de cette motion

    Lire aussi - Covid-19 : le Département vote une motion à l'unanimité pour accélérer la vaccination

  • IPR

    Le couvre-feu maintenu à 18h

    Des élus demandent au préfet de décaler l'heure du couvre-feu pour s'aligner sur la Métropole. Le représentant de l'Etat rejette certte idée. Il confirme aux maires le maintien du couvre-feu à 18h au moins jusqu'au 5 avril

  • IPR

    86% des lits de réanimation sont occupés, "un taux soutenu mais gérable" d'après l'ARS

    En ce moment, le flux continue d'évasan n'est "plus d'actualité" d'après Martine Ladoucette, directrice de l'ARS. Le nombre d'évasan se stabilise : 20 personnes issues d'évacuations sanitaires sont hospitalisées à La Réunion au total

  • IPR

    Bonjour à tous, bienvenue dans ce live !

    Nous suivons en direct la réunion entre les maires et les autorités sanitaires, suivez-nous

A propos

Alors que le ministre de la Santé Olivier Véran a convenu que la situation sanitaire était "extrêmement tendue" à La Réunion, le préfet s'entretien ce mercredi avec les élus de l'île pour faire le point sur la situation sanitaire. Il sera sans doute question de la stratégie à adopter dans les jours à venir pour tenter d'endiguer l'épidémie, qui est à son plus haut.

La stratégie vaccinale en particulier est au coeur des critiques, alors que sur l’ensemble du territoire français, 9,2 % de la population a reçu au moins une dose de vaccin, contre 3,5 % à la Réunion - soit environ 29 000 personnes vaccinées. "Il faut accélérer la vaccination, et pour accélérer la vaccination, nous avons ouvert huit centres de vaccination sur l’île" et "nous allons chez les personnes lorsqu’elles sont isolées", a affirmé le ministre de la Santé.

Le Conseil départemental a d'ailleurs voté à l'unanimité ce mercredi une motion relative à "l'accélération urgente de la campagne de vaccination" sur l'île, contre le Covid-19. Le nombre de centres de vaccinations est insuffisant selon le Département, qui souhaite également privilégier le Johnson and Johnson, réputé plus efficace contre le variant sud-africain.

Avec une proportion de 61,2%, les variants restent en effet largement majoritaires dans les nouveaux cas détectés sur l'île. Alors que le chiffre annoncé il y a maintenant quelques semaines – un cas sur deux est un variant – avait fait frémir, la part des variants a maintenant complètement pris le dessus.

Nous sommes en live, suivez-nous

   

5 Commentaire(s)

Missouk, Posté
En Martinique, c'est 22 heures, pour un taux d'incidence assez comparable. En métropole, le couvre-feu passe à 19 heures, mais chez nous, le virus doit être particulièrement actif entre 18 heures et 19 heures. Par contre, dans les grandes surfaces et les transports, il ne doit pas circuler! On marche sur la tête, et les politiques, notamment de l'opposition ne sont pas capables de s'opposer un minimum au Préfet ?
Toto974, Posté
Ils ont quoi de moins que les autres, les Réunionnais, pour devoir être enfermés à 18 heures ?Ça apporte quoi ce couvre-feu, à parts les bouchons sur la route et l'entassement dans les magasins ?Incompétence + suffisance => STOP !
Kekette, Posté
Pour pas changer des incapables et des incompétents qui depuis 1 ans n'ont jamais réussis à changer quoique ce soit
Entre les lignes, Posté
La.motion des elus demandant l'accélération de la.vaccination est une démarche administrative mettant en avant que le job n'est pas fait tout simplement ?
Creol la cour, Posté
Monsieur le préfet laisse le couvre-feu a 18heures domoune i fé trop la fête, écoute pas band le maire , bientôt naura election zot i veu gaigne le point , est ce zot i veu confinement, pense à no ainé.