Au même titre que les professionnels de santé :

Les membres de France Assos Santé demandent un accès prioritaire à la vaccination


Publié / Actualisé
Les élus du Comité Régional de France Assos Santé La Réunion, réunis le 22 mars 2021, se positionnent favorablement pour l'accélération de la campagne de vaccination. Ils ont par ailleurs voté à l'unanimité l'envoi d'une motion à l'attention de la directrice générale de l'ARS Martine Ladoucette et du préfet Jacques Billant. Cette motion envoyée ce mercredi 24 mars demande la possibilité pour les membres des associations et les représentants des usagers de se faire vacciner au même titre que les professionnels de santé (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Les élus du Comité Régional de France Assos Santé La Réunion, réunis le 22 mars 2021, se positionnent favorablement pour l'accélération de la campagne de vaccination. Ils ont par ailleurs voté à l'unanimité l'envoi d'une motion à l'attention de la directrice générale de l'ARS Martine Ladoucette et du préfet Jacques Billant. Cette motion envoyée ce mercredi 24 mars demande la possibilité pour les membres des associations et les représentants des usagers de se faire vacciner au même titre que les professionnels de santé (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"C’est légitimement qu’en tant qu’associations agréées du système de santé, dont les membres sont en permanence au contact des patients et des usagers de la santé comme des professionnels de santé, qu’elles demandent que les bénévoles de toutes les associations aient dès aujourd’hui officiellement accès prioritaire et urgent à la vaccination contre la Covid 19" plaide France Assos Santé Réunion. Les représentants des usagers doivent" pouvoir continuer leurs missions au sein des établissements et instances de santé dans les meilleures conditions".

Un courrier officiel d’accès à la vaccination intégrant les membres des associations en santé et les représentants des usagers "est attendu, pour que la démocratie en santé puisse continuer à œuvrer sur le terrain auprès des patients, des aidants et des familles dans cette période difficile" souligne l'association. La motion envoyée est la suivante :

"Les élus du Comité Régional de France Assos Santé La Réunion, réunis le 22 mars 2021, réagissent face au flou des réponses à leurs demandes d'accès à la vaccination pour leurs membres associatifs. La situation sanitaire due à la crise covid 19 reste préoccupante à La Réunion. Pour la troisième fois depuis l’apparition du virus, le Conseil scientifique rend un avis sur la situation des Outre- mer, dont La Réunion.

Dans cet avis, communiqué au gouvernement le 26 février, et actualisé le 8 mars, le Conseil scientifique constate d'abord que la campagne de vaccination dans les Outre- mer connaît du retard par rapport à l'Hexagone (entre 0.7 et 3.1% de couverture vaccinale - 1 dose au 6 mars 2021 contre 5.5% en moyenne en France métropolitaine), et préconise une accélération de la vaccination, notamment face aux variants.

C’est donc légitimement qu’en tant qu’associations agréées du système de santé, dont les membres sont en permanence au contact des patients, nous demandons que nos bénévoles aient dès aujourd’hui officiellement accès à la vaccination au même titre que les professionnels de santé.

Au nombre de ces bénévoles, nos représentants des usagers tiennent une grande place : en contact avec les patients pendant les permanences et lors des visites dans les établissements de santé, ils le sont aussi avec les professionnels de ces établissements. Afin qu’ils puissent continuer leur mission dans les meilleures conditions auprès des malades et des usagers de la santé, la vaccination est primordiale.

Nous demandons donc à Madame la Directrice Générale de l’ARS et/ou à Monsieur le Préfet de La Réunion de nous adresser dans les meilleurs délais un courrier officiel intégrant les membres des associations en santé et les représentants des usagers dans l’accès prioritaire et urgent à la vaccination contre la covid. La démocratie en santé, dont nous savons que ces instances défendent l’esprit, pourra ainsi continuer à prospérer."
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !