La conférence-débat est maintenue à l'université :

La préfecture n'autorise pas la manifestation "Sport sur ordonnance"


Publié / Actualisé
La "manifestation physique et sportive" prévue sur le parvis des droits de l'homme à Champ Fleuri (Saint-Denis) ce samedi après-midi 27 mars 2021 n'a pas été autorisée par la préfecture. L'événement "qui se voulait être aussi une rencontre festive, et s'inscrivant scrupuleusement dans le cadre du mouvement initié depuis des semaines partout en Métropole (...) est annulé par l'arrêté préfectoral (...) remis en main propre par des gendarmes au domicile" de l'organisateur, informe le Collectif covid médecins 974 (ColCov Med974) qui soutenait l'organisation de cette manifestation. La la conférence-débat qui a lieu samedi matin à la faculté des Lettres au Moufia est maintenue. Nous publions ci-dessous le communiqué de ColCov Med974 (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La "manifestation physique et sportive" prévue sur le parvis des droits de l'homme à Champ Fleuri (Saint-Denis) ce samedi après-midi 27 mars 2021 n'a pas été autorisée par la préfecture. L'événement "qui se voulait être aussi une rencontre festive, et s'inscrivant scrupuleusement dans le cadre du mouvement initié depuis des semaines partout en Métropole (...) est annulé par l'arrêté préfectoral (...) remis en main propre par des gendarmes au domicile" de l'organisateur, informe le Collectif covid médecins 974 (ColCov Med974) qui soutenait l'organisation de cette manifestation. La la conférence-débat qui a lieu samedi matin à la faculté des Lettres au Moufia est maintenue. Nous publions ci-dessous le communiqué de ColCov Med974 (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Les organisateurs de la manifestation prévue sur le parvis des droits de l'homme ce samedi après midi vous informent que la manifestation physique et sportive qui se voulait être aussi une rencontre festive, et s’inscrivant scrupuleusement dans le cadre du mouvement initié depuis des semaines partout en Métropole, par la Députée Martine Wonner et Mme la Dr Violaine Guérin du CSL (Coordination Santé Libre): "sport sur ordonnance", prévue ce samedi 27 mars après midi est annulée par l’arrêté préfectoral n° 2021 - 547 du 24/03/2021, remis en main propre par des gendarmes au domicile du requérant."

 ColCov Med974 "invite chacun de vous,  ce samedi 27 mars 2021 de 9h00 à 11h00 à la conférence-débat qui aura lieu à la Faculté des Lettres sur le Campus du Moufia (entrée par le portail coté collège Georges Brassens)" sur le thème "réflexion philosophique autour de la crise sanitaire: Enjeux scientifiques, éthiques et politiques, avec pour intervenants, messieurs Didier Bourse, Stéphane Gombaud, Geoffroy Lauvau et Philippe de Chazournes

Depuis un an, la crise sanitaire a plongé le monde dans une situation mondiale inédite, tant par son expérience de vie que par la réflexion qu'elle donne l'occasion de construire. Entre exigences éthiques de protection de la vie, contraintes économiques de sauvegarde de nos systèmes de production, conditions juridiques de limitation des libertés fondamentales ou encore respect des normes sanitaires, le politique s'est trouvé particulièrement exposé dans ses décisions et pour ce qui touche plus particulièrement aux modalités de leurs justifications.

Chacun semble à cet égard avoir un avis sur la question de ce qu'il aurait fallu ou de ce qu'il faudrait faire. Faut-il penser que certains avis sont plus autorisés que d'autres ? Qu'en est-il du rapport entre les experts et le commun des mortels ? La démocratie, la République, se trouvent-ils menacés par une telle crise ? 

Cette table-ronde sera l'occasion de présenter différentes perspectives de réflexion afin d'ouvrir un débat important non seulement avec les intervenants, mais également avec le public.

Entrée libre, gratuite, ouverte à toutes et tous, et sans inscription préalable"

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !