Les établissements recevant du public vont cependant fermer :

Covid-19 : le préfet se donne deux semaines avant un reconfinement


Publié / Actualisé
Si La Réunion échappe (pour le moment) au reconfinement, les autorités ont décidé de fermer les établissements recevant du public à partir du mardi 6 avril 2021. Les bars et restaurants devront fermer leurs portes, tout en pouvant effectuer de la vente à emporter le midi et des livraisons le soir. La vie culture est elle complètement suspendue : musées, salle de cinémas, théâtre, salles d'exposition fermeront leurs portes pour au moins 15 jours. Les galeries commerciales de plus de 10.000 m2 carrés vont aussi devoir fermer (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Si La Réunion échappe (pour le moment) au reconfinement, les autorités ont décidé de fermer les établissements recevant du public à partir du mardi 6 avril 2021. Les bars et restaurants devront fermer leurs portes, tout en pouvant effectuer de la vente à emporter le midi et des livraisons le soir. La vie culture est elle complètement suspendue : musées, salle de cinémas, théâtre, salles d'exposition fermeront leurs portes pour au moins 15 jours. Les galeries commerciales de plus de 10.000 m2 carrés vont aussi devoir fermer (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

15 jours de nouvelles restrictions, mais surtout 15 jours pour que la situation sanitaire s'améliore. Sans cela, le préfet a prévenu que La Réunion serait à son tour reconfinée, en suivant le modèle de la métropole : restrictions de déplacement, écoles et commerces non-essentiels fermés. "Quand bien même le taux de 150 contaminations pour 100.000 habitants ne serait pas atteint, je prononcerai le confinement du territoire si la situation ne s'améliore pas" a assuré le préfet.

En attendant, plusieurs tours de vis ont été décidés, visant quasi-exclusivement les établissements recevant du public. Si les commerces peuvent rester ouverts, bars, restaurants, casinos, cinémas, salle de sports, gymnases, et tous les lieux culturels devront fermer pour au moins 15 jours. Un coup dur pour des secteurs déjà mis à mal par la crise sanitaire depuis plus d'un an désormais.

Les jauges ont par ailleurs été revues à la baisse dans les commerces : un seul client est autorisé pour les établissements inférieur à 10 m2, un client par 10m2 est autorisé pour les commerces de 10 à 400 m2, et 1 client pour 15 m2 est autorisé pour ceux supérieur à 400 m2. A noter que dans les centres commerciaux de plus de 10.000 m2, seuls les commerces alimentaires pourront ouvrir. Les galeries commerciales du Grand Nord à Sainte-Clotilde, La Réserve à Sainte-Marie, Le Portail à Saint-Leu, Le grand large à Saint-Pierre et Les Terrasses Saint-Joseph sont concernées.

- Distanciel et télétravail privilégies -

Les cours en distanciel vont être renforcés, au lycée comme à l'université. Dès le 8 avril, tous les lycées accueilleront les élèves en demi-groupe ou par alternance de classe entière.  Chaque établissement pourra agir de façon autonome et devra garantir 50% de présentiel pour chaque élève. Pour autant, la rectrice Chantal Manès-Bonnisseau souligne que "la situation reste maîtrisée dans le milieu scolaire". Des campagnes de dépistage vont continuer à être organisée dans les établissements scolaires pour assurer une circulation minimale du virus.

A l'Université de La Réunion, tous les cours magistraux seront en distanciel dès que possible et la jauge d'accueil sera réduite de 50% pour toutes les formations.  La priorité sera donnée aux étudiants de première année, aux étudiants porteurs de handicap et les étudiants internationaux.

Jacques Billant a par ailleurs rappelé la nécessité d'avoir recours au télétravail au moins trois jours par semaine lorsque cela est possible. Il a incité à la plus grande prudence lors des pauses déjeuners, considérées comme des facteurs de circulation du virus en entreprise. 29% des cas de Covid-19 au niveau national sont "issus de clusters établis dans le milieu professionnel" assure la préfecture.

Le couvre-feu à 18 heures, l'obligation du port du masque dans l'espace public et à l'école dès le CP, les interdictions de pique-niques, rassemblements de plus de six personnes, consommation de boissons et nourriture dans l'espace public, sont toujours en vigueur. Les contrôles de police vont être renforcés pour assurer le respect de ces mesures.

Avec un taux d'incidence de 120 pour 100.000 habitants, 106 des 122 lits de réanimation occupés (dont 53 par des patients non atteints du Covid-19), 13 nouveaux décès en lien avec le virus et un nombre de dépistage en baisse, les autorités sont désormais sur le qui-vive. Rendez-vous dans deux semaines pour savoir comment la situation a évolué.

as/www.ipreunion.com / [email protected]

   

13 Commentaire(s)

CF97410, Posté
La Réunion sera-t-elle confinée .
Résistante, Posté
Depuis 1 an je refuse masque, gel hydralcoolique, lavage de mais, gestes barrières, etc.... Bref, je fais tout ce qu'il faut pour l'avoir ce coronavirus, et je n'y arrive pas ! Peut-on me dire comment faire pour l'avoir ce foutu virus? Moi je veux l'avoir. C'est mon droit, non? Je préfère l'avoir, car ceux qui l'ont eu m'ont dit que c'était comme un petit rhume, le pire une grippe! Plus de 98% en guérissent! Et c'est moins dangereux que leurs vaccins!Alors, c'est quoi ce Coronacircus?En attendant, je vois que les Bourses mondiales vont bien, que des milliers de milliards de billets imprimés récemment circulent, et les milliardaires doublent et triplent leurs fortunes, .. Y'a que les petits commerces, entreprises, salariés qui sont en train de crever chaque jour !Et comme les débiles mentaux se sont fait avoir par la manipulation mondiale (ça se dit ingénierie sociale maintenant!), ils pètent les plombs avec les nouveaux confinements et mensonges et font ou de la délation, ou vont prendre des armes pour flinguer les rares résistants qui refusent le masque ! Un vrai délire !Dans un tel monde, vaut mieux vite mourir vite fait pour ne pas avoir à supporter la torture trop longtemps !
SOMANKE, Posté
"Nous sommes en guerre" avait dit le chef de toutes les armées.Nous attendions Austerlitz, nous avons eu Waterloo....
R, Posté
Si les fermetures des bars et restaurants ainsi que cinéma... etc fonctionneraient la métropole n aurait à ce jour que très peu de cas covid... depuis 1 an ils sont tous fermés mais les cas continuent d augmenter ... accumulations de mauvaises décisions qui nous coûtent chers...
Dinosaures, Posté
Demandez au Préfet s'il peut nous dire si les petits fours et le champagne de grande cuvée qu'il a partagé avec Caroupaye et Didier gros jabot étaient bien à son goÃ"t sous le grand chapiteau installé sur la NRL de la Honte où ils étaient entassés en nombre. Manger des petits fours et boire du champagne sous un chapiteau il n'y a pas de virus mais manger dans un restaurant avec des mesures sanitaires strictes le virus peut nous contaminer.
Parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ), Posté
Tout est sous perfusion , ça ne va pas durer ...l'initiative du gouvernement de protéger juridiquement ses fonctionnaires aux ordres sous les cocotiers .L'État est défaillant !
Missouk, Posté
Si l'ARS avait fait son boulot correctement notamment au niveau de l'aéroport, on n'en serait pas là. Marre d'être à la merci de ces technocrates et de ses bureaucrates incompétents, mais qui ont le pouvoir de nous imposer à peu près tout.
Popof, depuis son mobile , Posté
Il menace qui le préfet à part lui-même
OLIVIER, depuis son mobile , Posté
Le couvre-feu prouve et démontre ,s'il en était encore besoin que ça ne sert absolument à rien. Ce préfet gerait assez bien la crise mais maintenant depuis 3 semaines il est à la botte des "pseudos penseurs " de paris. Une catastrophe économique . Si les contrôles étaient fait sérieusement à Roland Garros ca n arriverait pas.
Pierrot974, Posté
Bonjour Jeanbon, Si vous avez une astuce pour au moins se nourrir sans être payé, il faut la communiquer de toute urgence.Nonnes fêtes de Pâques.
Omega3, Posté
Et pendant ce temps là, le préfet s'en va se baffrer sous un chapiteau avec quelques autres débiles sans respect des gestes barrières ni des distanciations sociales pour la livraison de la NRL mais les journalistes passent cela sous silence ...Ne doit-il pas montrer l'exemple cet abruti ? Qu'il arrête d'infantiliser la population comme le fait Macron et sa clique de chiures !
Vie meilleure., Posté
Les Réunionnais veulent que cette pandémie.se termine surtout. On se rendra compte également.qu'il est indispensable de protéger notre environnement, ce qu'on n'a pas fait avec la moitié le route NRL notamment la route digue.
Jeanbon, Posté
Comme beaucoup de gens ont apprécié le premier confinement (reste la case payé), il n'est pas étonnant d'en voir beaucoup n'attendre que ça, et ne rien respecter pour provoquer cette situation malsaine.