Ce que l'on peut faire ou pas à partir de ce mardi :

Covid-19 : La Réunion en semi-confinement pour 15 jours


Publié / Actualisé
C'est ce mardi 6 avril 2021 qu'entrent en vigueur les nouvelles restrictions sanitaires décidées par le préfet de La Réunion et annoncées au cours d'une conférence presse avec l'agence régionale de santé (ARS) vendredi. Ainsi à compter de ce mardi, les bars et les restaurants doivent fermer leurs portes, ainsi que les salles de spectacle et d'exposition, les casinos, les cinémas, les salles de sport et les galeries marchandes de plus de 10.000 m2. Le couvre-feu de 18h à 5, lui, est maintenu tandis que 3 jours de télétravail par semaine sont demandés aux entreprises. C'est donc un semi-confinement qui s'amorce ce mardi, avant deux semaines qui s'annoncent décisives pour La Réunion. Le préfet a prévenu : si la situation ne s'améliore pas, il confinera le territoire. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
C'est ce mardi 6 avril 2021 qu'entrent en vigueur les nouvelles restrictions sanitaires décidées par le préfet de La Réunion et annoncées au cours d'une conférence presse avec l'agence régionale de santé (ARS) vendredi. Ainsi à compter de ce mardi, les bars et les restaurants doivent fermer leurs portes, ainsi que les salles de spectacle et d'exposition, les casinos, les cinémas, les salles de sport et les galeries marchandes de plus de 10.000 m2. Le couvre-feu de 18h à 5, lui, est maintenu tandis que 3 jours de télétravail par semaine sont demandés aux entreprises. C'est donc un semi-confinement qui s'amorce ce mardi, avant deux semaines qui s'annoncent décisives pour La Réunion. Le préfet a prévenu : si la situation ne s'améliore pas, il confinera le territoire. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

- Ce qui change à compter de ce mardi -

• Fermeture de certains établissements recevant du public :

- Les bars et les restaurants (la vente à emporter et la livraison restent autorisés)
- Les cinémas
- Les salles de spectacles
- Les salles de jeux et casinos
- Les salles d’exposition et les parcs des expositions et de congrès
- Les salles de sport, de fitness et leurs espaces extérieurs, les établissements sportifs clos et couverts, les salles omnisports (gymnases) en dehors de l’usage scolaire

Les établissements de plein air et les bibliothèques restent ouverts.

• Fermeture des galeries marchandes de plus de 10.000 m2 (neuf galeries concernées) :

- Centre commercial Sacré Cœur au Port,
- Centre commercial Duparc à Sainte Marie,
- Centre commercial Grand Est à Sainte Suzanne,
- Centre commercial Grand Nord à Saint Denis,
- Centre commercial Grand Sud à Saint Pierre,
- Centre commercial Leclerc La Réserve à Sainte Suzanne,
- Centre commercial Leclerc Saint-Joseph,
- Centre commercial Leclerc Portail à Saint Leu,
- Centre commercial Leroy Merlin Le Port

Pour les autres magasins, ceux de moins de 10m2 ne peuvent accueillir qu'un client à la fois. Pour ceux de 10 à 400 m2, il faut respecter 10 m2 par client et pour les magasins de 400 à 10.000 m2, 15 mètres par client.

• Renforcement du télétravail

Le préfet insiste sur une "promotion maximale du télétravail" à raison de "trois jours minimum" sur 5. Il doit s’appliquer pour "le secteur privé comme public pour tous les métiers qui sont 'télétravaillables'".

• Davantage d'enseignement en distanciel

- En lycée : limiter les brassages d'élèves et renforcer le travail à distance. Trois lycées vont faire des cours en hybride à compter du 8 avril : Jean Hinglo, Moulin Joli et Léon de Lepervenche. 50% des cours devront être fait en présentiel.

- A l'université : tous les cours magistraux seront fait en distanciel dès que cela sera possible. La priorité pour le présentiel est donné aux 1ères années, aux étudiants en situation de handicap et aux étudiants internationaux

- Amplification des campagnes de dépistage dans les établissements scolaires

Le rectorat maintient la méthode actuelle : depuis la rentrée, dès qu'un cas est détecté dans une classe, celle-ci est fermée.

- Ce qui ne change pas et continue cette semaine -

• Couvre-feu de 18 heures à 5 heures

Depuis le 5 mars, les sorties et les déplacements sont interdits entre 18h et 5h sur l’ensemble du département, sauf dérogation. Les services de livraison de repas à domicile sont autorisés à circuler jusqu’à 22h, précise la préfecture. Ce couvre-feu est reconduit pendant deux semaines soit jusqu'au 20 avril.

• Motif impérieux pour voyager

Seuls les motifs impérieux d’ordre familial, professionnel ou de santé sont valables pour prendre l'avion. La mesure est reconduite jusqu’au 30 avril au moins.

• Port du masque et distanciation

Le port du masque est obligatoire "pour toutes les personnes âgées de 11 ans et plus se déplaçant à pied sur la voie publique". Une distance minimale de 2 mètres doit être respectée entre deux personnes, en cas d’absence du port du masque.

• Interdiction des pique-niques et des rassemblements de plus de 6 personnes

Interdiction toujours en vigueur des pique-niques, de la consommation de boissons ou de nourriture dans les espaces publics et sur la voie publique. Les rassemblements et activités de plus de 6 personnes sont toujours interdits sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public.

• Compétitions sportives interdites

Les compétitions, rencontres et manifestations sportives sont toujours interdites, dans toutes les discipline. L'interdiction de la pratique des sports collectifs et de combat est interdite elle aussi.

- Que se passe-t-il si la situation ne s'améliore pas ? -

La Réunion est cette fois sous la menace sérieuse d'un confinement. Ces mesures restrictives, mises en place pendant 15 jours, sont un dernier tour de vis avant de confiner le territoire, a prévenu le préfet.

"Si dans 15 jours la dynamique n’est pas à la baisse et quand bien même le taux de 150 contaminations pour 100.000 habitants n’était pas atteint, je proncerai le confinement du territoire" a-t-il déclaré vendredi 2 avril. 

Lire aussi - Covid-19 : le préfet se donne deux semaines avant un reconfinement

Si confinement il y a dans deux semaines, il sera calqué sur celui de la Métropole : restrictions de déplacement, fermeture des écoles et de tous les commerces non-essentiels. "Le confinement doit être actionné quand nous n'avons plus les moyens de garder le contrôle. Personne ne souhaite en arriver là, nous avons tous les capacités pour éviter cette situation. Nous devons tenir" avait alors conclu le préfet.

Ce sont donc deux semaines décisives qui commencent pour le département.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

Lola, Posté
Les restrictions... C'était en décembre et janvier qu'il fallait les faire...Tourisme en masse etc... Maintenant c'est la population et l'économie locale qui doivent payer et subir les conséquences !!!
Manou, Posté
Pourquoi ferme t.on les restos alors que les gîtes reçoivent 20 personnes ? Pourquoi on ne peut manger une barquette avec nos petits enfants ds la forêt alors qu.on autorise le bivouac?Le corona il est ou ?
Zakaria, Posté
?
Claire, Posté
Et le grand séminaire au Moca par la region /+ déjeuner grandiose c'est maintenu ce vendredi 9 avril ( jour du procès de Didier robert) ?