Les indicateurs sont toujours inquiétants :

Covid-19 : avec 8 décès et 922 cas en une semaine, les chiffres sont en légère baisse


Publié / Actualisé
Une semaine après un record du nombre de cas de Covid-19 en l'espace de sept jours, les chiffres sont légèrement à la baisse. 922 cas ont été confirmés entre le 27 mars et le 2 avril 2021, contre 1.025 cas la semaine précédente. Huit patients sont cependant décédés, tous âgés de plus de 50 ans. Deux d'entre eux étaient issus d'évacuations sanitaires. Le taux d'incidence est lui aussi en baisse, passant de 120 à 107,8 entre le vendredi 2 avril et ce mardi. Des indicateurs à la baisse donc, mais toujours élevés. A noter que depuis le début de l'épidémie le 11 mars 2020 à La Réunion 123 personnes sont décédées dont 52 au cours des quatre dernières semaines (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Une semaine après un record du nombre de cas de Covid-19 en l'espace de sept jours, les chiffres sont légèrement à la baisse. 922 cas ont été confirmés entre le 27 mars et le 2 avril 2021, contre 1.025 cas la semaine précédente. Huit patients sont cependant décédés, tous âgés de plus de 50 ans. Deux d'entre eux étaient issus d'évacuations sanitaires. Le taux d'incidence est lui aussi en baisse, passant de 120 à 107,8 entre le vendredi 2 avril et ce mardi. Des indicateurs à la baisse donc, mais toujours élevés. A noter que depuis le début de l'épidémie le 11 mars 2020 à La Réunion 123 personnes sont décédées dont 52 au cours des quatre dernières semaines (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

• 922 cas en sept jours

Si le nombre de cas a diminué d'une centaine d'une semaine à l'autre, le virus circule toujours fortement dans l'île. Plus d'une centaine de cas sont recensés tous les jours, une moyenne extrêmement élevée. Les autorités espèrent endiguer l'épidémie avec de nouvelles restrictions sanitaires mises en place ce mardi. Les effets de ces restrictions ne devraient cependant pas être visibles tout de suite.

• Huit personnes sont décédées

Le nombre de décès a été divisé par deux en l'espace de deux semaines. Les patients étaient "âgés de plus de 50 ans". Depuis le début de l'épidémie le 11 mars 2020 à La Réunion 123 personnes sont décédées dont 52 au cours des quatre dernières semaines

• 107,8 contaminations pour 100.000 habitants

Le taux d'incidence a enregistré une baisse, passant de 120 à 107,8 pour 100.000 habitants. En une semaine, le nombre de test a augmenté de 11,3%. Parallèlement, le taux de positivité est lui descendu à 4,6%, soit en dessous du seuil d'alerte, contre 6,5% la semaine précédente. Des indicateurs encourageants, qui doivent cependant encore s'améliorer si les autorités souhaitent alléger les restrictions sanitaires. "Cette baisse est encourageante mais doit être maintenue sur les prochaines semaines pour considérer une réelle amélioration de la situation" notent-elles par ailleurs

• Les variants toujours plus nombreux

Preuve de leur plus grande contagiosité, les variants sont toujours plus nombreux dans l'île. Désormais, ils représentent 71,6% des nouveaux cas déclarés à La Réunion. Du 20 au 26 mars, 1.313 tests ont été criblés pour identifier une souche de variant. Sur ces tests, on comptabilise 941 cas de Covid-19 variantes : 847 sud-africains ou brésiliens et 94 britanniques.

• Les jeunes de 25 à 34 ans particulièrement touchés

Les taux d'incidence ne sont toujours pas égaux parmi les différentes tranches d'âge. Les jeunes de 25 à 34 ans sont particulièrement touchés, avec un taux de 154,7 pour 100.000. Les 15-24 ans sont la deuxième partie de la population la plus touchée, avec cependant un taux en baisse de 13% et qui atteint les 120,7 pour 100.000.

Le taux d’incidence chez les 35-44 ans est lui aussi en forte baisse, avec 110,6 pour 100 000 contre 147,7 mardi dernier. Chez les plus de 75 ans, il est de 71 pour 100 000, en baisse de 10%. Enfin, une forte baisse de 28% a été notée chez les plus de 65 ans, qui est désormais de 95,8 pour 100.000 contre 122,2 la semaine passée.

• Légère diminution des hospitalisations

En l'espace d'une semaine, les hospitalisations en réanimation sont passées de 54 à 50, enregistrant une très légère baisse. Parmi ces patients, 37 sont réunionnais. Pour rappel, 122 lits de réanimation sont disponibles dans l'île. Si les indicateurs sont encourageants, la situation "peut évoluer d’une semaine à l’autre" rappelle la préfecture. Elle rappelle donc qu'il est "important pour chacun de continuer à être vigilant en toute circonstance".

as/www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

Ça reste élevé, Posté
Ça reste élevé
Lag, Posté
On ne peux plus manger au resto mais il est toujours possible de prendre son petit déjeuner dans les boulangeries... Cherchez l erreur!!!
Mimite, Posté
Bann de distillateur de peur... Quand i passe de 980 cas à 1000 cas c'est une explosion... Seulement quand i baisse c'est une légère diminution...
Jeanbon, Posté
Pour la semaine prochaine, chiffres en forte hausse, merci Paques et ses zeufs !