Restrictions sanitaires :

Covid-19 : se réinventer pour pouvoir garder ses portes ouvertes


Publié / Actualisé
Depuis le 6 avril 2021, de nombreux établissements recevant du public doivent fermer leurs portes. Parmi eux, les salles de sport, les salles de spectacle, les salles de jeu, les cinémas ou encore les galeries marchandes ou magasins de plus de 10.000 m2. Mais pour garder un semblant d'activité, certains gérants se réinventent et redoublent de créativité, quitte à trouver de nouvelles idées. Sport en extérieur, concerts en live Facebook, location de jeux... Les techniques sont variées, pour pouvoir garder la tête hors de l'eau en période de crise sanitaire. (Photo : Facebook Bisik / Iris Dylan Mardémoutou)
Depuis le 6 avril 2021, de nombreux établissements recevant du public doivent fermer leurs portes. Parmi eux, les salles de sport, les salles de spectacle, les salles de jeu, les cinémas ou encore les galeries marchandes ou magasins de plus de 10.000 m2. Mais pour garder un semblant d'activité, certains gérants se réinventent et redoublent de créativité, quitte à trouver de nouvelles idées. Sport en extérieur, concerts en live Facebook, location de jeux... Les techniques sont variées, pour pouvoir garder la tête hors de l'eau en période de crise sanitaire. (Photo : Facebook Bisik / Iris Dylan Mardémoutou)

• Du sport en extérieur

A La Possession, Romain Dijoux a l'habitude de recevoir ses adhérents dans sa "box", sa salle de sport à La Possession. Là-bas, on fait habituellement du crossfit, mais depuis le 6 avril, les mesures préfectorales imposent de devoir fermer la salle. Alors le gérant a eu l'idée de faire cours dehors. "On organise des sessions à 5, devant la salle, sous le préau, ou au stade au-dessus" nous indique-t-il. L'objectif : conserver au mieux le planning actuel, et proposer 3 à 4 cours le matin, 3 le soir.

"Ça permet de limiter la casse" avoue Romain Dijoux, bien que le nombre d'adhérents fonde depuis quelques semaines. "Depuis la mise en place du couvre-feu, nous sommes passés de 194 adhérents à 170 adhérents et nous recevons encore beaucoup de demandes de résiliations." Mais les fidèles sont au rendez-vous. "Ça aide à relativiser, ça permet aussi de varier les exercices puisqu'on ne peut plus faire les mêmes choses. On s'adapte : on saute sur le mur, on propose d'autres mouvements..." En complément, des vidéos pédagogiques sont envoyées aux adhérents.

Comme lui, d'autres salles proposent des cours de sport à l'extérieur. En escalade notamment, le club Austral Roc propose des sorties à la Ravine des Avirons par exemple. Des clubs se sont aussi remis à faire des sessions "visio", pour continuer à entraîner leurs adhérents à distance, à défaut de pouvoir se rassembler en groupe dans une salle fermée.

• Des concerts virtuels

La méthode avait plutôt bien marché pendant le confinement en 2020, elle se poursuit pendant le couvre-feu renforcé : le Bisik, salle de concerts à Saint-Benoît, reprend de plus belle ses Facebook lives. "Encore un dimanche ou il n'y a pas d'événements au Bisik mais l'aventure est loin d'être terminée !" écrivait le Bisik sur sa page dimanche. Ce samedi 24 avril à 20h aura d'ailleurs lieu le concert de Kanasel and friends en direct de la Salle Gramoun Lélé. La salle de concerts en profite pour faire vivre les "coulisses" du concert sur les réseaux sociaux, pour suivre "l'envers du décor" jusqu'au jour du live.

Alors que la plupart des salles de concerts restent ouvertes aux scolaires et pour les résidences des artistes, le Kabardock au Port a aussi eu une idée : faire de la musique en extérieur. "Puisque le public ne peut pas venir au Kabardock, alors on vient à vous" prévenait la salle de spectacle sur sa page Facebook. Le 14 avril dernier, le Kombi Sound System et DJ Legramophone sont allés faire résonner leurs enceintes au marché forain, place des cheminots.

Le Kabardock qui ne manque pas d'humour en passant et donne des idées à celles et ceux qui ne sauraient pas quoi faire de leur programme papier... Noeuf papillon, chapeau ou cornet de frites... tout est possible.

Et maintenant, que vais-je faire... du programme papier avril-mai 2021 du Kabardock, alors qu'un arrêté préfectoral...

Publiée par Kabardock sur Jeudi 8 avril 2021

Les DJs de La Réunion reprennent aussi les sets en live sur les réseaux sociaux, via notamment le groupe "les DJ du 974 en couvre-feu". Celui-ci existe depuis le confinement de 2020 déjà, mais a changé de nom pour s'adapter aux restrictions actuelles.

• Des locations de jeux

Les salles de jeux ont du fermer leurs portes elles aussi le 6 avril dernier. Cela concerne les casinos mais aussi les salles plus spécifiques, comme celles qui proposent des expériences en réalité virtuelle. Elles sont peu sur l'île mais sont tout de même concernées par la fermeture. C'est le cas de "VR Paradoxe", salle située à Saint-Denis. Le gérant Alban Faverot a trouvé une idée, insuffisante pour compenser la fermeture, mais qui lui permet de garder une visibilité auprès des clients : la location de casques de réalité virtuelle. "Nous en avons deux, pré-chargés avec une dizaine de jeux dessus. On peut jouer seul ou à plusieurs, à la maison avec plusieurs casques."

Pour le gérant, "ce n'est pas ça qui va nous sauver, mais ça nous fait un peu de pub quand même. Ça permet aussi aux gens de découvrir des jeux qui se jouent à 4 par exemple, et leur donner envie de revenir quand nous aurons rouvert". La location de casques est une idée qui peut se pérenniser au-delà du couvre-feu renforcé, bien qu'Alban Faverot n'espère qu'une chose : "l'amélioration des conditions sanitaires".

• Du pop-corn dans les cinémas

Impossible d'aller voir un film sur grand écran en ce moment, les cinémas aussi sont fermés depuis le 6 avril... du moins les salles de projections. A Saint-Paul, Ciné-Cambaie a gardé sa confiserie ouverte pour de la vente à emporter. Ainsi si vous rêvez d'une soirée "cinéma maison" dans votre canapé, les confiseries du cinéma restent disponibles.

Histoire de jouer dans l'originalité, Ciné-Cambaie propose même du pop-corn multicolore... Et en attendant, le complexe publie les bande-annonces des prochains long-métrages attendus sur grand écran.

𝘽𝙚𝙨𝙤𝙞𝙣 𝙙' 𝙪𝙣 𝙥𝙚𝙪 𝙙𝙚 𝙧𝙚́𝙘𝙤𝙣𝙛𝙤𝙧𝙩 ? 🥰 🍿 𝗡𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗽𝗼𝗽-𝗰𝗼𝗿𝗻 𝗰𝗼𝗹𝗼𝗿𝗲́ 🍓🍌🍏𝘁𝗼𝘂𝘁 𝗰𝗵𝗮𝘂𝗱 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗮𝘁𝘁𝗲𝗻𝗱 ! 𝗡𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝗺𝗺𝗲𝘀 𝗼𝘂𝘃𝗲𝗿𝘁𝘀 𝗮̀ 𝗹'𝗲𝗺𝗽𝗼𝗿𝘁𝗲𝗿 𝗷𝘂𝘀𝗾𝘂'𝗮̀ 𝟭𝟳𝗵𝟰𝟱. ☎️ 𝘼𝙥𝙥𝙚𝙡𝙚𝙯- 𝙣𝙤𝙪𝙨 𝙖𝙪 0262 32 15 73

Publiée par Ciné Cambaie de St Paul sur Dimanche 18 avril 2021

• Découvertes à distance

Les musées et salles d'exposition sont eux aussi fermés, l'occasion de prolonger la découverte mais à distance. C'est ce qu'a choisi de faire Kélonia, centre de soins pour tortues mais aussi musée. "Kélonia est actuellement fermé au public, mais nous tenons vraiment à garder le contact avec vous. C'est pourquoi nous vous présenterons très régulièrement l'une de nos pensionnaires en soin à Kélonia" écrit le centre sur sa page Facebook.

Régulièrement, une nouvelle tortue est présentée, avec photos et descriptif à l'appui. De quoi être incollable pour retourner à Kélonia une fois les portes du centre rouvertes, et reconnaître toutes les tortues des bassins.

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

C pas moi ... c les autres , Posté
Quand d'autres se réinventent une.virginité.