Opération Résilience :

Covid-19 : déploiement de capacités militaires de réanimation en Guyane


Publié / Actualisé
Florence Parly, ministre des Armées, et Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, annoncent le déploiement de capacités de réanimation militaires en Guyane. Ce déploiement intervient en lien avec le ministère des Solidarités et de la Santé parce que la situation sanitaire l'exige. 35 militaires sont déployés dans un premier temps, ils ont atterri vendredi 7 mai dans la soirée. Le matériel médical sera acheminé dans les jours suivants. Ces efforts permettront de faire fonctionner 5 lits de réanimation. Nous publions ici le communiqué du ministère des Outre-mer. (Photo d'illustration Florence Parly / AFP)
Florence Parly, ministre des Armées, et Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, annoncent le déploiement de capacités de réanimation militaires en Guyane. Ce déploiement intervient en lien avec le ministère des Solidarités et de la Santé parce que la situation sanitaire l'exige. 35 militaires sont déployés dans un premier temps, ils ont atterri vendredi 7 mai dans la soirée. Le matériel médical sera acheminé dans les jours suivants. Ces efforts permettront de faire fonctionner 5 lits de réanimation. Nous publions ici le communiqué du ministère des Outre-mer. (Photo d'illustration Florence Parly / AFP)

Alors que la situation épidémique en Guyane reste préoccupante et que le service de réanimation du Centre hospitalier de Cayenne se trouve sous une forte tension, les forces armées, en réponse à une sollicitation du ministère des Solidarités et de la Santé, vont déployer un module militaire de réanimation (MMR) en Guyane.

Armé par une équipe de 35 militaires, médecins, infirmiers, aides-soignants du Service de santé des armées (SSA) et du Régiment médical (RMED) de l’armée de Terre, ce MMR sera implanté au sein du Centre hospitalier de Cayenne et sera en mesure d’accueillir cinq patients en état de réanimation.

Le personnel et le matériel nécessaires pour mettre en œuvre ce MMR sont en cours d’acheminement vers la Guyane. Les premiers patients pourront y être accueillis dès le 10 mai.

   

2 Commentaire(s)

John , Posté
La France les grands sauveurs des îles lol Si on installer les moyens sur les îles ça serait plus intello non
Lolo, Posté
c'est pas pathétique ces chiffres ' il faut se rappeler l'avion avec les 5 malades au départ de la RUN qui était "une première mondiale"; ça s'appelle de la dilatation .....