Les motifs impérieux restent en vigueur :

Covid-19 : la plateforme "Mes démarches simplifiées" ferme


Publié / Actualisé
La plateforme "Mes démarches simplifiées", créée par la préfecture pour enregistrer ses justificatifs de motif impérieux six jours avant un départ, ferme ce mardi 18 mai 2021. A partir de ce mardi, tous les voyageurs à destination ou au départ de La Réunion et Mayotte devront donc présenter leurs justificatifs directement à l'embarquement. Car si la plateforme ferme, les motifs impérieux, eux, sont toujours d'actualité (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La plateforme "Mes démarches simplifiées", créée par la préfecture pour enregistrer ses justificatifs de motif impérieux six jours avant un départ, ferme ce mardi 18 mai 2021. A partir de ce mardi, tous les voyageurs à destination ou au départ de La Réunion et Mayotte devront donc présenter leurs justificatifs directement à l'embarquement. Car si la plateforme ferme, les motifs impérieux, eux, sont toujours d'actualité (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les voyageurs avaient déjà la possibilité de présenter leurs justificatifs de déplacement directement au moment de l'embarquement de leurs vols depuis le 10 mai, alors que ce dispositif n'était plus possible depuis le 3 mars. Désormais, plus de démarches six jours à l'avance sur internet : tout se fera directement à l'aéroport.

Une démarche curieuse, alors que les motifs impérieux sont toujours en place, et ce pour une durée encore indéterminée. Un plan de désescalade des restrictions est bien en place, mais la fin de cette mesure n'a elle pas été décidée. Contactée, la préfecture n'a pas donné suite à notre demande de précision sur les raisons de cette fermeture de la plateforme.

L'initiative pose donc question : pourquoi fermer cette plateforme alors qu'elle semble toujours nécessaire ? Pourquoi l'avoir créée si elle n'avait pas pour but d'être déployée pour toute la durée des motifs impérieux ?   Si les motifs impérieux ont été élargies le 24 avril pour la venue des conjoints, des grands-parents, et l'accompagnement des jeunes étudiants en métropole, les justificatifs n'en restent pas moins indispensables au voyage. Pourquoi supprimer ce délai de six jours aujourd'hui ? La préfecture ne l'a pas précisé.

- Les compagnies aériennes font le tri -

Plus besoin de se rendre sur internet six jours avant le départ désormais, tout sera contrôlé directement à l'aéroport. Il revient donc de nouveau aux compagnies aériennes de faire toutes les vérifications nécessaires avant l'embarquement. Un travail qui prend du temps, et qui avait été facilité ces derniers mois grâce à la plateforme internet. Des erreurs de jugement ne sont pas a exclure non plus, comme cela a déjà pu être le cas avant la création de la plateforme.

Plusieurs justificatifs seront toujours nécessaires pour pouvoir monter à bord de l'avion. Un second contrôle pourra être effectué par la police aux frontières avant de monter à bord, ou encore à l'arrivée. "Seule la procédure de contrôle des motifs impérieux est modifiée" rappelle cependant la préfecture. Les motifs de déplacement restent inchangés à l’exception d’une évolution permettant aux parents de jeunes adultes étudiants de les accompagner en métropole pour s’installer ou déménager. Les justificatifs suivants seront demandés aux passagers :

www.ipreunion.com / [email protected]

   

5 Commentaire(s)

Edy, Posté
c'est stupide et scandaleux. plus de 6 mois que nous avons tout payé pour venir fin juin ( billets d'avion , logement, voiture... ) et il va falloir tout annuler.... On ira en vacances ailleurs , mais encore une perte pour le tourisme à la réunion...
Fabs, Posté
Et quid des personnes vaccinées et archi testées ''' Eux ils ne peuvent pas aller voir leurs enfants et petits enfants desquels ils sont séparés depuis bientôt 2ans'''' On est pris en otages mémé si nous sommes tres obéissants et suivons toutes les règles
Lo, Posté
Je trouve cela scandaleux de priver es Réunionnais de leur droit d'aller et venir où est la liberté la dedans ou même de l'égalité . Tandis que des étrangers peuvent venir en métropole sans soucis et les métropolitains peuvent voyager en Europe ou même à l'étranger. Nous les habitants des DOM TOM sont privés de ce droit sous prétexte du covid .
Neurone 974, Posté
Oui Marc, c'est exactement ça.Et en plus il va y avoir des oui et des non à l'embarquement à la tête du client
Marc, Posté
Les réunionnais peuvent être parqués sur leur ile pendant que les "vrais" francais mélangent variants partout en métropole sans aucune limite ni contrainte...Pas de touristes pour faire vivre l'ile (ils auront tous réservé ailleurs depuis longtemps quand les motifs seront levés) et les familles de réunionnais qui sont des deux cotés n'ont aucune chance de pouvoir se réunir pour les vacances... Nou lé pas plus, nou lé pa moin...