L'examen est bien maintenu :

Variant Delta : un dispositif sanitaire sécurisé pour le Brevet des collèges


Publié / Actualisé
Alors que cinq cas de variant Delta (variant indien) ont été détectés dans des collèges, le rectorat promet un protocole sanitaire strict pour le Brevet des collèges qui commence lundi 28 juin 2021, "pour offrir aux candidats au DNB (brevet des collèges) et à l'ensemble des élèves et des personnels des conditions de travail sûres dans l'ensemble des collèges de l'académie". Nous publions ci-dessous le communiqué du rectorat. (Photo d'archives rb/www.ipreunion.com)
Alors que cinq cas de variant Delta (variant indien) ont été détectés dans des collèges, le rectorat promet un protocole sanitaire strict pour le Brevet des collèges qui commence lundi 28 juin 2021, "pour offrir aux candidats au DNB (brevet des collèges) et à l'ensemble des élèves et des personnels des conditions de travail sûres dans l'ensemble des collèges de l'académie". Nous publions ci-dessous le communiqué du rectorat. (Photo d'archives rb/www.ipreunion.com)

Suite à la détection de plusieurs cas d’élèves positifs au variant Delta du Covid lors de séquençages de tests réalisés dans le cadre des campagnes des tests salivaires et/ou antigéniques proposées aux élèves et personnels, le rectorat tient à apporter les précisions suivantes concernant l’organisation des épreuves écrites du diplôme national du Brevet qui se dérouleront le lundi 28 et le mardi 29 juin :

Tous les collèges publics et privés sous contrat accueilleront les candidats dans un respect très strict du protocole sanitaire s’appliquant aux écoles et établissements scolaires.

Les trois établissements scolaires concernés par l’apparition du variant compléteront les mesures du protocole, en renforçant la vigilance avant et après les épreuves pour assurer le respect des gestes barrière, limiter les brassages, protéger personnels et jeunes. Des campagnes massives de dépistage ont été mises en œuvre cette semaine et continueront à être déployées la semaine prochaine.

Rappel du protocole sanitaire strict prévu pour les épreuves écrites et l’épreuve orale

Les candidats formellement identifiés comme cas contacts ou positifs au Covid-19 ne sont pas autorisés à se présenter aux centres d’examen avant la fin de leur période d’isolement. Leur absence aux épreuves est justifiée par un cas de force majeure. Par conséquent, ces candidats seront convoqués aux épreuves de remplacement organisées les 13 et 14 septembre 2021. Des campagnes de dépistage systématiques ont été organisées cette semaine et continueront à l’être la semaine prochaine.

- Le port du masque obligatoire à l’extérieur et à l’intérieur des locaux

Afin d’accueillir les candidats dans le strict respect des mesures sanitaires, le port du masque chirurgical ou grand public ayant une capacité de filtration de 90 % (ancienne catégorie 1) sera obligatoire pour tous. Des masques seront fournis aux personnels en charge de l’organisation des examens. Il en sera également proposé aux candidats qui n’en ont pas. En cas de refus du port du masque, l’accès aux locaux d’examen sera refusé.

- Une aération et une désinfection régulières des locaux

Les parties communes et les salles d’examen seront nettoyées au désinfectant virucide avant l’arrivée des candidats et à leur départ. De plus, une attention particulière sera portée aux surfaces les plus fréquemment touchées, comme les poignées de portes. Elles feront l’objet d’un nettoyage régulier, plusieurs fois par jour.

Les salles d’examen seront aérées entre chaque épreuve ainsi que toutes les heures et au moins 15 minutes avant l’arrivée des candidats.

Afin de limiter le risque de contamination, un nettoyage des mains à la solution hydroalcoolique sera systématiquement demandé à chaque entrée et sortie de salle et avant chaque manipulation de documents. Les candidats et les personnels sont invités à se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou avec la solution hydroalcoolique mise à disposition.

- Un ensemble de mesures pour limiter les brassages

Pour limiter les brassages, une signalétique sera installée pour dissocier les flux et matérialiser les sens de circulation ainsi qu’une distanciation physique d’un mètre, à tout endroit des locaux. La capacité des salles d’examen permet d’établir une distance d’un mètre entre chaque table pour les épreuves écrites. Une distanciation entre chacun des membres du jury et entre le candidat et les membres du jury est également respectée pour les épreuves orales.

Chaque candidat présente sa pièce d’identité sans avoir de contact avec les examinateurs et émarge avec son propre stylo. En cas d’oubli, des stylos préalablement nettoyés avec des lingettes désinfectantes seront proposés au candidat.

Enfin, une attention particulière est portée aux candidats en situation de handicap afin de les accompagner au mieux, tout en respectant les mesures barrières.

Si des symptômes évocateurs du Covid-19 apparaissaient chez un personnel ou un candidat au cours de la journée, la personne sera immédiatement isolée.

Ces mesures s'appliqueront jusqu'à la fin de l'année scolaire dans tous les établissements scolaires de l'académie.

   

4 Commentaire(s)

Dimanche c'est Changement , Posté
Quid des test dans les établissements scolaires. Beacoup de com.
Fafa, Posté
Question du jour'Est ce que Billant a le niveau du brevet des collèges' C'est l'occasion rêvée de nous le prouver en s'y présentant!
Fafa, Posté
Ces mesures sont une blague .C'est vraiment du vrai n'importe quoi! On croit rêver devant tant d'absurdité ! Que faire ' mais plus rien à faire que de leur donner le brevet qui ne sert a rien sans les obliger à s'y rendre .Le brevet des collèges c'est un brevet de chômage assuré a 100%.En tout cas si j'étais à leur place je resterais au lit!
Eve, Posté
Un examen qui ne sert strictement à rien surtout dans ces conditions , une année difficile pour élèves , parents , enseignants