Le Covid-19 circule toujours :

Pass sanitaire, motifs impérieux : des vacances sous conditions


Publié / Actualisé
Ca y est, les vacances d'hiver austral ont débuté. Les mois de juillet et août sont généralement la période à laquelle Réunionnais et Réunionnaises font l'aller-retour avec la Métropole, dans un sens comme dans l'autre. Cette année cependant, contrairement à l'hiver 2020, les modalités de voyage restent strictes. Pass sanitaire, motifs impérieux, test PCR : quelles sont les conditions à remplir pour prendre l'avion ? (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ca y est, les vacances d'hiver austral ont débuté. Les mois de juillet et août sont généralement la période à laquelle Réunionnais et Réunionnaises font l'aller-retour avec la Métropole, dans un sens comme dans l'autre. Cette année cependant, contrairement à l'hiver 2020, les modalités de voyage restent strictes. Pass sanitaire, motifs impérieux, test PCR : quelles sont les conditions à remplir pour prendre l'avion ? (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

• Pour aller en Métropole

Deux options s'offrent aux voyageurs aujourd'hui : être vacciné, ou disposer d'un motif impérieux. En raison de la situation sanitaire dégradée à La Réunion, aucune date de levée des motifs impérieux n'a en effet été communiquée par les autorités. La décision, motivée par l'apparition du variant Delta (dit "indien"), risque de se prolonger pour quelques temps encore, alors que le variant est devenu majoritaire en Métropole et se propage peu à peu dans l'île à son tour.

Les personnes vaccinées, elles, doivent avoir un schéma vaccinal complet : c'est-à-dire avoir reçu les deux injections (ou une seule s'il s'agit du vaccin Johnson and Johnson), plus une période d'attente de 14 ou 28 jours. Après cela, les déplacements sont autorisés de façon libre entre La Réunion et la Métropole.

A noter que le schéma vaccinal est dit complet :

• 14 jours après la 2ème injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, Astra Zeneca).
• 28 jours après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Janssen)
• 14 jours après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu le Covid avant la vaccination (1 seule injection).
• 15 jours après une infection au Covid-19 qui est survenue plus de 15 jours après une première dose de vaccin à double injection.

Aucune précision n'est apportée pour les personnes ayant contracté le Covid-19 il y a moins de deux mois et ne pouvant pas se faire vacciner pour l'heure. Contactée à de nombreuses reprises, la préfecture n'a pas fait suite à nos demandes de précisions.

Les personnes non-vaccinées doivent, elles, toujours justifier d'un motif impérieux pour pouvoir prendre l'avion. La liste a été légèrement modifiée pour s'adapter aux voyages des mineurs non-accompagnés qui rejoignent pour les vacances des membres de leur famille : parents, grands-parents, oncles, tantes, cousins et cousines.



Un test PCR négatif de moins de 72h est toujours exigé, pour l’ensemble des passagers, vaccinés ou

Concernant les mineurs, ceux qui disposent d’un schéma vaccinal complet (possible à partir de 12 ans), n’ont pas à présenter un motif impérieux justifiant leur déplacement en provenance ou à destination de La Réunion et sont dispensés des mesures d’auto-isolement dans les deux sens. Ils suivent donc les mêmes règles que pour un adulte vacciné.

En l’absence de schéma vaccinal complet, les déplacements des mineurs non accompagnés doivent relever des motifs impérieux avec une période d’auto-isolement à l’arrivée. Le test pré-embarquement est également obligatoire pour les mineurs non accompagnés vaccinés ou non, à partir de 11 ans.

• Pour aller à Mayotte

Les modalités de déplacements entre Mayotte et La Réunion sont les mêmes que pour la Métropole. Les voyageurs de Mayotte qui souhaitent se rendre à La Réunion doivent donc présenter un schéma vaccinal complet ou un motif impérieux, ainsi qu'un test PCR négatif de moins de 72 heures

• Pour aller à Maurice

A partir du 15 juillet, les voyageurs non-vaccinés seront autorisés sur le territoire mauricien, sous réserve d’effectuer une quarantaine obligatoire de 14 jours dans une chambre d’hôtel. Une liste complète des hôtels de quarantaine agréés, ainsi que les conditions d’entrée sur le territoire sont disponibles sur www.mauritiusnow.com

Des protocoles d’arrivée distincts s’appliquent aux voyageurs complètement vaccinés. Maurice propose des séjours de 14 jours dans des "bulles de villégiature". Les visiteurs complètement vaccinés pourront profiter des prestations de leur établissement, notamment la piscine et la plage. Au bout de 14 jours et sous réserve de tests PCR négatifs pendant leur séjour, ils pourront quitter l’hôtel et poursuivre leur séjour. Pour les séjours plus courts, ils devront rentrer dans leur pays après avoir quitté l’hôtel.

Tous les voyageurs devront effectuer un test PCR 5 à 7 jours avant leur départ et un résultat négatif sera impératif pour être autorisés sur le territoire. Ils devront également faire l’objet d’un test PCR à leur arrivée à l’aéroport de Maurice, ainsi qu’aux 7e et 14e jours de leur séjour en " bulle de villégiature " ou en quarantaine.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Dyonisien, depuis son mobile , Posté
Et pour la métropole, la septaine a disparu '
Celui, Posté
Dictature sanitaire .