Réhabilitation :

Saint-Denis : le lycée Lislet Geoffroy crée un bassin zen à la pointe de la technologie


Publié / Actualisé
Les élèves de l'établissement Lislet Geoffroy ont remis en état le bassin et le jardin mitoyen du pôle technologique laissé à l'abandon depuis plus de 10 ans. Un projet pluridisciplinaire a été programmé sur deux ans, faisant intervenir la filière BTS électrotechnique (BTS ELT), la spécialité de Sciences et Vie de la Terre (SVT), la filière Sciences et Technique de Laboratoire (STL), la filière sciences et technologie du développement durable (STI2D) et à terme, toutes les autres spécialités qui souhaiteraient s'impliquer sur ce support. Nous publions ci-dessous le communiqué de presse du lycée Lislet Geoffroy (Photo : lycée Lislet Geoffroy)
Les élèves de l'établissement Lislet Geoffroy ont remis en état le bassin et le jardin mitoyen du pôle technologique laissé à l'abandon depuis plus de 10 ans. Un projet pluridisciplinaire a été programmé sur deux ans, faisant intervenir la filière BTS électrotechnique (BTS ELT), la spécialité de Sciences et Vie de la Terre (SVT), la filière Sciences et Technique de Laboratoire (STL), la filière sciences et technologie du développement durable (STI2D) et à terme, toutes les autres spécialités qui souhaiteraient s'impliquer sur ce support. Nous publions ci-dessous le communiqué de presse du lycée Lislet Geoffroy (Photo : lycée Lislet Geoffroy)

Bassin zen, c'est un projet stimulant, plébiscité par les élèves et les enseignants pour favoriser les sciences, la technologie, développer la créativité tout en respectant l’environnement. Au total, cinq filières directement impliquées : BTS ELT, Bac Pro MEELEC, Tle Spécialité SVT, Terminale STL  spécialité Biotechnologie et l’année prochaine, Tle STI2D 

Plusieurs perspectives pour les lycéens : autonomie énergétique et filtration, analyse de l’eau, aide à l’orientation,  réaménagement du jardin. Ce projet rentre dans le cadre des "cordées de la réussite" pour les élèves issus des milieux défavorisés et dans le cadre du "continuum bac -3/+3" pour l’aide à l’orientation des élèves de bac professionnel du  secteur. En tout, sept grandes actions sur deux ans : 

• En 2020/2021

- Concevoir et réaliser le système d’alimentation énergétique autonome  unn projet de BTS ELT, évalué  à l’examen de fin d'année. 
- Concevoir et réaliser le système de filtration autonome projet pour les Terminales spécialisé en SVT. 
- Suivre l’évolution de la qualité de l’eau  une activité de Terminale  STL 
- Aménager le jardin mitoyen 

• En 2021/2022

- Concevoir et réaliser le système d’arrosage automatique et autonome, projet de BTS ELT, évalué  à l’examen. 
- Concevoir et réaliser des sous-système de mesure autonome, projet de Terminale STI2D, évalué à  l’examen. 
- Suivre l’évolution du bassin (qualité de l’eau, adaptation des filtres naturels…) et exploiter les  mesures -> activité de Terminale STL, de Seconde et Terminale spécialisé en  SVT 
- Des objectifs spécifiques ont été identifiés sur 4 aspects : 

L'idée est d'impliquer les élèves dans la valorisation de leur lieu de travail. C'est l'aspect "pédagogique, scientifique et technique" : mettre en valeur des sections scientifiques et techniques dans l’établissement scolaire. 

Les élèves ont travaillé sur la création d'un mouvement d'eau autonome, le système d'arrosage automatique, les techniques de récupération d'eau de pluie, la prise de mesure (ensoleillement, taux d’oxygène, humidité…), la communication et la gestion de données à distance. Du côté SVT par exemple, les lycéens ont travaillé autour de la filtration autonome du bassin par les plantes et la faune aquatique, l'étude des composantes endémiques du jardin 

Ce projet comporte aussi un aspect écologique : sensibiliser les élèves à la notion de développement durable et à l’économie circulaire, et donc participer à la recherche sur les énergies propres et le respect de l’environnement. 

ml/www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Mdr, Posté
On attend la suite : les bancs en beton pour les lycéens..