Covid-19 :

Troisième dose du vaccin : pour qui et pourquoi


Publié / Actualisé
Si les deux doses du vaccin sont nécessaires pour avoir un schéma vaccinal complet, certaines personnes ont besoin d'une troisième dose. C'est le cas de celles qui ont une maladie immunodépressive par exemple. Ce vendredi, la Haute autorité de santé a indiqué qu'en dehors de ces publics ciblés, il n'y a "pas lieu pour le moment" de proposer une troisième dose de rappel à l'ensemble de la population. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Si les deux doses du vaccin sont nécessaires pour avoir un schéma vaccinal complet, certaines personnes ont besoin d'une troisième dose. C'est le cas de celles qui ont une maladie immunodépressive par exemple. Ce vendredi, la Haute autorité de santé a indiqué qu'en dehors de ces publics ciblés, il n'y a "pas lieu pour le moment" de proposer une troisième dose de rappel à l'ensemble de la population. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

- Les publics éligibles à la 3ème dose -

Dans le cas du vaccin Pfizer à La Réunion, une troisième injection est parfois nécessaire pour certaines personnes fragiles. Ainsi le ministère des Solidarités et de la Santé liste les publics éligibles.

Il s'agit essentiellement de personnes ayant des maladies auto-immunes ou des personnes âgées. C'est par exemple le cas de celles et ceux qui ont reçu une transplantation d’organe. C'est le cas aussi de personnes "sous chimiothérapie lymphopéniante" (traitées avec des médicaments qui diminuent fortement les défenses immunitaires, ndlr).

Dans le cas de dialyses aussi, une troisième dose peut être nécessaire après avis du médecin traitant. La décision d'injecter une troisième dose se décide de toute façon avec le médecin traitant. Mais une déficiance immunitaire peut le justifier, comme la maladie de Chron par exemple ou tout autre maladie qui se traite par des médicaments immunosuppresseurs forts.

Pourquoi cette troisième dose ? Parce que cette déficiance immunitaire justement provoque une réponse insuffisante des anticorps après deux injections.

- Pas de rappel de vaccin pour le moment -

Lors de son allocution du 12 juillet dernier, le président Emmanuel Macron avait évoqué l'idée d'un rappel de vaccin proposé plus largement pour les publics fragiles dès la rentrée.

La direction générale de la santé en a profité pour saisir la Haute autorité de santé et s'interroger sur le bien fondé d'une troisième dose pour toutes les personnes vaccinées. Mais la Haute autorité estime qu'il n'y a "pas lieu pour le moment" de proposer cette troisième dose de vaccin à l'ensemble de la population.

Seules les personnes fragiles et "déjà ciblées par les décisions gouvernementales" seraient alors concernées par ce rappel vaccinal.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Joe bar team, Posté
Ben vous aurez droit à une 3 eme dose, puis 4 , et 5 et 8!comme lavait prédit Nostradamus
974, Posté
Le vrai vaccin c'est avril 2022 : élection présidentielle. Il faudra aller voter. Tout sauf Macron ou Lepen.