Un policier blessé, sept personnes interpellées :

Martinique : nuit de violences et pillages après une manifestation contre le couvre-feu


Publié / Actualisé
Alors que le couvre-feu a été rétabli en Martinique, à l'instar de La Réunion, une manifestation rassemblant environ 400 personnes a été organisée à Fort-de-France pour dénoncer les restrictions sanitaires. Des violences urbaines et des pillages ont été relevés dans la nuit du 17 au 18 juillet 2021. De nouveaux débordements sont en cours ce lundi dans le chef-lieu martiniquais, où le couvre-feu vient de commencer. Un important dispositif de gendarmerie a été déployé dans la ville (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Alors que le couvre-feu a été rétabli en Martinique, à l'instar de La Réunion, une manifestation rassemblant environ 400 personnes a été organisée à Fort-de-France pour dénoncer les restrictions sanitaires. Des violences urbaines et des pillages ont été relevés dans la nuit du 17 au 18 juillet 2021. De nouveaux débordements sont en cours ce lundi dans le chef-lieu martiniquais, où le couvre-feu vient de commencer. Un important dispositif de gendarmerie a été déployé dans la ville (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Trois magasins ont été pillés (bijouterie et magasins de téléphones portables) et 5 véhicules (bilan provisoire) ont été la cible d'incendies" dans la nuit de samedi à dimanche précise la préfecture de Martinique. Un policier a été blessé lors d'une intervention contre les manifestants. Sept personnes ont été interpellées, de nouvelles enquêtes sont attendues. De nombreux incendies ont été relevés dans la nuit, regardez :

Les débordements ont été dénoncés par la préfecture, ainsi que par le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu. "Chacun peut exprimer ses convictions mais sans violence. Je condamne les dégradations commises dans la nuit à Fort-de-France et j’apporte mon soutien au policier blessé" a-t-il dénoncé sur ses réseaux sociaux.

"La liberté de manifester est un droit fondamental qui peut s’exprimer dans le respect des règles sanitaires et du couvre-feu. Néanmoins, elle ne justifiera jamais la violence et les dégradations" a surenchéri la préfecture.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Stop la violence , Posté
Bon rétablissement aux blessés.
John , Posté
La France exploite les île et ne font rien pour les populations c'est une honte française La France colonise les îles