Seules les grandes salles concernées :

Pass sanitaire au cinéma : le mode d'emploi


Publié / Actualisé
Pass sanitaire, jauges pour aller au cinéma, les nouvelles mesures du gouvernement prennent forme sur le territoire. Heureusement pour beaucoup, dans les plus petites salles à jauges limitées (moins de 50 personnes), le pass sanitaire n'est pas nécessaire. Pour les plus grandes salles avec une jauge supérieure à 50, les tests ou QR code sont à présenter avant l'entrée en salle. Les mineurs, eux, peuvent pour le moment profiter des vacances sans pass pour voir leurs films. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Pass sanitaire, jauges pour aller au cinéma, les nouvelles mesures du gouvernement prennent forme sur le territoire. Heureusement pour beaucoup, dans les plus petites salles à jauges limitées (moins de 50 personnes), le pass sanitaire n'est pas nécessaire. Pour les plus grandes salles avec une jauge supérieure à 50, les tests ou QR code sont à présenter avant l'entrée en salle. Les mineurs, eux, peuvent pour le moment profiter des vacances sans pass pour voir leurs films. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Nos journalistes sont en direct du Cinépalmes de Saint-Marie. Regardez

Début du pass sanitaire au cinéma, en direct du Cinépalmes

Publiée par Imaz Press Réunion (Page officielle) sur Mercredi 21 juillet 2021

- Pass sanitaire pour les grandes salles -

Il n'est pas encore 10 heures ce mercredi 21 juillet 2021 et déjà les jeunes et vacanciers font la queue devant le Cinépalmes de Sainte-Marie, nous raconte Frédéric Drotkowsky, directeur général du Cinépalmes.

Si mercredi rime avec sortie ciné, c'est Fast and Furious 9 qui continue d'attirer le public depuis le 14 juillet dernier. Ce mercredi, premier jour où le pass sanitaire est exigé, les salles de cinémas ont baissé leurs jauges pour recevoir du public et multiplier les projections pour le confort de tous.

Si vous allez dans les "grandes" salles (1 à 4), vous aurez besoin du pass sanitaire. Si vous n'avez pas encore votre pass, vous irez dans les salles limitées à 50 personnes (5 à 8). "On attend de voir comment ça se passe, on laisse le temps aux gens pour se faire vacciner même si c'est un conflit qui scinde la population..." exprime le directeur. Pour les spectateurs, cela demande un peu d'anticipation, d'où l'intérêt de regarder sur les réseaux sociaux quels sont les films qui nécessitent un pass sanitaire à l'entrée.

- Bientôt un centre de vaccination au cinéma ? - 

L'idée, inédite, d'implanter un centre de vaccination sur le parking du Cinépalmes de Sainte-Marie n'est pas exclue, confie Frédéric Drotkowsky. Un proje pour continuer à remplir les salles et faire vivre le cinéma à La Réunion. Le réseau Investissement Commerces et Cinémas (ICC) veut veiller à ce que tous puissent visionner les films projetés.

"Après le confinement, plus de 80 personnes faisaient la queue à la réouverture pour venir s'asseoir dans nos salles", raconte, enjoué, le directeur, "Aller au cinéma, c'est un acte social, on y va entre amis, on discute du film à la sortie."

- Les jauges parfois contraignantes - 

Les jeunes qui sont en vacances viennent en nombre regarder le box office Fast and Furious 9, quitte à se lever tôt et attendre parfois longtemps devant les portes. "On a dû refuser énormément de monde", explique Frédéric Drotkowsky. Les jauges doivent en effet être à 35% de leur capacité d'origine. Pour les salles de 600 places, seules 200 sont mises à disposition.

En tout, ce sont environ 7.000 entrées comptabilisées pour le film aux belles voitures au Cinépalmes. Pas de panique, si vous ne l'avez pas encore vu, "les films restent à l'affiche jusqu'à temps qu'ils s'épuisent" rassure le directeur des salles sombres. Pour rappel, les derniers Fast and Furious sont restés à l'affiche entre 10 à 12 semaines. 

Au Ciné Cambaie de Saint-Paul aussi les jauges doivent être scrupuleusement appliquées. Yves Ethève, propriétaire du groupe MauRéfilms, explique que pour assister à une projection dans une salle de 50 à moins de 50 personnes, le pass sanitaire n'est pas obligatoire. Pour les salles accueillant plus de monde, il est selon lui naturel de prendre plus de sécurités. "Ce n'est pas aux exploitants de faire la police, mais pour l'intérêt général, on doit se mobiliser et appliquer ces règles" estime le propriétaire du groupe. 

Les plus petits cinémas des centres-villes, des groupes ICC et MauRéfilm  ne sont pas encore perturbés par le pass sanitaire, avec leurs petites salles limitées à 50 personnes. 

ml/www.ipreunion.com / [email protected]

   

6 Commentaire(s)

John , Posté
La France fait peur aux gens, pour faire fonctionner l'économie française à plein régime avec le marché de la peur lol La France un pays de dictature des les îles et surtout en Afrique
John , Posté
Les cinémas sont de plus en plus nuls Je n'est plus posé les pieds dans un cinéma ça fait 3 ans, donc les perdants dans l'histoire sera les salles de cinémas avec le pass sanitaire
John , Posté
C'est de la dictature du Gouvernement en passant par les entreprises, pour obliger les gens à se faire vaccinés lol C'est une honte française
Eve, Posté
Vaccinée , je suis contre le Pass sanitaire .. Cinéphile , j'assistais à pratiquement toutes les séances du dimanche avec M Obadia , Je venais régulièrement le mardi et profitais du prix avantageux avec orange ! Je ne viendrai plus au cinéma ni à 49 , ni à 50 ! A vous les professionnels de faire pression ! Pour moi , là où il faut un pass' : je m'en passe
John , Posté
LA DICTATURE EN MARCHE Je vais pas mettre un vaccin capitaliste, pour le financement de la campagne de Mr Macron en 2022 lol Les films je peux regarder chez moi sans être vacciné lol je peux voir des films déjà sortie au cinéma sur internet lol Une loi d'esclave
HULK, Posté
Mettre un centre de vaccination à l'entrée ne sert à rien. Vous ne pourrez pas entrer au cinéma immédiatement. Idée ridicule. Si les gens veulent se faire vacciner qu'ils aillent dans les centres existants eta que ceux-ci soient pourvus de doses et de personnes pour les injecter. Aujourd'hui c'est la ruée, mais les gens n'avaient qu'à réfléchir avant. Ils pensaient que le gouvernement allaient les lâcher' Je rentre de PARIS,les terrasses et autres lieux sont bondés, plein de gens qui ne respectent rien : comment espérer que celà n'empire pas' un peu de responsabilité individuelle tout de même.