Commune la plus touchée (actualisé) :

Au Port, on redoute de nouvelles restrictions dures à faire appliquer


Publié / Actualisé
Va-t-on vers un reconfinement de La Réunion ? Le préfet Jacques Billant a évoqué l'idée auprès des maires ce lundi 26 juillet 2021, afin de lutter contre la hausse des contaminations. Au Port, commune la plus touchée de l'île avec son taux d'incidence qui atteint les 768 cas pour 100.000 habitants, on s'attend à ce que les nouvelles restrictions ne soient pas respectées. La plupart des habitants interrogés s'opposent à un nouveau confinement.
Va-t-on vers un reconfinement de La Réunion ? Le préfet Jacques Billant a évoqué l'idée auprès des maires ce lundi 26 juillet 2021, afin de lutter contre la hausse des contaminations. Au Port, commune la plus touchée de l'île avec son taux d'incidence qui atteint les 768 cas pour 100.000 habitants, on s'attend à ce que les nouvelles restrictions ne soient pas respectées. La plupart des habitants interrogés s'opposent à un nouveau confinement.

Si toutes les communes de l'île sont concernées par le virus, on trouve en haut de la liste la ville du Port, avec un taux d'incidence de 768 cas pour 100.000 habitants selon les derniers chiffres. Un ratio élevé compte tenu du nombre d'habitants que compte cette commune (environ 33.000) et loin devant les autres villes de l'île. Nous avons donc demandé aux Portois s'ils étaient pour ou contre l'idée d'un reconfinement.

- "Il faut le faire rapidement !" -

Bien qu’un couvre-feu soit mis en place depuis le 14 juillet sur l’île, les cas de Covid-19 continuent d'augmenter. Le virus se propage toujours, créant une forte tension hospitalière, et obligeant ainsi le CHU à fermer deux blocs opératoires pour porter sa capacité en réanimation à 103 lits. Dans le quartier Titan au Port, deux mères de famille nous expliquent qu'elles préconisent le confinement.

" Il faut le faire rapidement ! Le confinement est la seule solution. Les cas augmentent de plus en plus dans la ville du Port et de toute façon, personne ne respecte le couvre-feu.  Les adolescents sont dehors jusqu’à pas d’heure et organisent tous le temps des fête. " raconte d'un ton inquiet Marie-Christine, mère au foyer, et maman de quatre enfants.

C'est aussi le ressenti de Mariama, assistante d’éducation au collège Titan qui s’inquiète de l’ampleur que prend le virus alors qu’elle prépare la rentrée de ses enfants.

" Je serais plus sereine si le préfet nous reconfinait. Imaginez si le préfet laisse les choses se dégrader et qu’à la rentrée la situation s’envenime. Je n’y emmènerais plus mes enfants. C'est obligé, il faut mettre le confinement ! Ça ne peut être que bénéfique. "

- Un premier confinement douloureux -

D'autres Portois refusent catégoriquement le confinement. Leurs raisons : la vie familiale et conjugale qui devient difficile une fois enfermés dans un appartement pour une durée indéterminée.

" Ah non ! Déjà, le confinement ça veut dire blocage de l’économie. En plus du stress permanent, quand on se trouve enfermé à la maison avec les marmailles et voir sa femme tout le temps, ça crée des problèmes de couple. Pour ce qui est de la santé et des cas qui augmentent, le vaccin est là, il faut que tout le monde fasse le vaccin ! " s’exclame Marcel , employé dans une boutique.

A quelques pas de là, Clara, jeune lycéenne habitante du quartier Titan estime que "c’est stressant pour tout le monde de se retrouver coincé à la maison h24 avec les parents et les petits frères et sœurs. Le seul moyen comme l’a dit le Président, c’est le vaccin, les gens n’ont pas à être égoïstes en privant les autres de leur liberté par ce qu’ils ne veulent pas se faire piquer. "

- Une nouvelle atteinte à la liberté -

Mais le vaccin ne fait pas que des heureux. Depuis que le pass sanitaire est obligatoire dans certains lieux – et le sera dans de nouveaux lieux en août - bon nombre de personnes se sont indignées. La Réunion aussi a connu son lot de manifestations. Ce possible reconfinement, s'il est acté, est une nouvelle "violation de la liberté" selon certains Portois, notamment en termes de libre circulation.

" Pourquoi mettre un confinement ? On nous pousse déjà à aller faire le vaccin pour pouvoir se débarrasser du Covid. Laissez ça comme ça… Le Covid-19 traîne sur le Port comme partout ailleurs. Qu’ils ne nous prennent pas notre liberté ! " s’écrie Fabrice, un retraité du quartier Titan.

A ce stade, aucune décision n’a été prise par le préfet, et la conférence prévue ce mardi a été repoussée. Plusieurs solutions sont à l’étude, du confinement total au confinement le week-end en passant par un couvre-feu renforcé. Le préfet devrait prendre la parole au plus tard ce jeudi.

mbi/www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

Arrete pleurer, vaccine plutot !, Posté
A philo420, Un vacciné serait 12x moins contaminant ! Et entre vacciné, le risque de transmission et de formes graves en plus faible... faut arreter de dire que le vaccin ne sert a rien !!! Si tu ne veux pas te faire vacciner, reste ta kaze... ou paye ta réa et celle des autres non vaccinés que tu pourrais contaminer. A 1500'-2000' les 24h, je te laisse imaginer la note '
Philo420, Posté
à Romuald: parce que vous êtes aussi âne pour croire qu'un vacciné ne met pas en danger la santé d'autrui' Faut arrêter votre délire. Celui qui est vacciné peut se croire immunisé, il va alors abattre le masque, ne sera plus obligé de faire un test PCR, et ne sera plus considéré comme cas contact. Et vous osez encore nous rabâcher votre charabia qui consiste à rendre les non vaccinés responsables des futurs rebonds de la pandémie..
Romuald, Posté
Vive la "liberté" de ne pas se faire vacciner, de se faire contaminer, de contaminer ses proches... et le top : d'avoir la chance de passer un jour "l'arme à gauche" !Le virus, on arrivera à le combattre, mais la bêtise et l'inconséquence sont des virus indéracinables chez certains.
Jeanbon, Posté
A Mayotte, ils sont tous immunisés à présent, faisons pareil !