Vol médicalisé :

Martinique : trois premiers patients évacués vers Paris


Publié / Actualisé
En Martinique, où un confinement est également mis en place depuis ce vendredi 19h heure locale, 3h ce samedi chez nous, pour une durée d'au moins trois semaines, la situation continue d'être particulièrement critique. Trois premiers patients hospitalisés en raison du Covid-19 en Martinique, où les services hospitaliers sont saturés, doivent être transférés ce samedi vers Paris par un vol médicalisé. (Photo AFP)
En Martinique, où un confinement est également mis en place depuis ce vendredi 19h heure locale, 3h ce samedi chez nous, pour une durée d'au moins trois semaines, la situation continue d'être particulièrement critique. Trois premiers patients hospitalisés en raison du Covid-19 en Martinique, où les services hospitaliers sont saturés, doivent être transférés ce samedi vers Paris par un vol médicalisé. (Photo AFP)

Le ministère des Armées a d'ailleurs annoncé vendredi qu'il allait déployer une équipe d'une cinquantaine de militaires du Service de santé des Armées et du régiment médical de l'Armée de terre au CHU de Fort-de-France. "Equipés de matériel médical de pointe, ils permettront de faire fonctionner 5 lits de réanimation à partir du 3 août, complétés par 5 lits supplémentaires avant la fin de la semaine prochaine", indiquent les autorités militaires.

La situation s'est dégradée ces derniers jours dans nombre de territoires français d'outre-mer, qualifiée jeudi de "dramatique" par le Premier ministre, Jean Castex. Depuis mercredi, la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy sont venus rejoindre La Réunion et la Martinique, déjà en état d'urgence sanitaire depuis le 13 juillet.

Le préfet de la Martinique Stanislas Cazelles s'est rendu à l'aéroport Aimé Césaire, afin de rencontrer les agents de la Protection Civile et de la Croix-Rouge ainsi que les bénévoles qui participent depuis un an et demi à la gestion de la crise sanitaire, relaie la préfecture de Martinique. Le préfet a tenu à les féliciter et à les remercier pour leur engagement et le travail accompli.

www.ipreunion.com avec AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !