Assouplissements pour les restrictions (actualisé) :

Pass sanitaire : un "dépistage négatif sera valide 72 heures", annonce Olivier Véran


Publié / Actualisé
Le ministre de la santé Olivier Véran a annoncé des assouplissements dans l'application du pass sanitaire, qui sera étendu lundi à de nombreux lieux, dont les restaurants, dans une interview au Parisien à paraître ce dimanche 8 août 2021. Le ministre de la santé annonce notamment qu'"un dépistage négatif sera valide 72 heures et non plus 48 heures pour les non-vaccinés" (Photo rb/www.ipreunion.com)
Le ministre de la santé Olivier Véran a annoncé des assouplissements dans l'application du pass sanitaire, qui sera étendu lundi à de nombreux lieux, dont les restaurants, dans une interview au Parisien à paraître ce dimanche 8 août 2021. Le ministre de la santé annonce notamment qu'"un dépistage négatif sera valide 72 heures et non plus 48 heures pour les non-vaccinés" (Photo rb/www.ipreunion.com)

Déjà exigé dans les lieux de culture depuis fin juillet, le pass sanitaire prend la forme d’un QR code témoignant d’un schéma vaccinal complet, de la négativité d’un test Covid-19 ou du rétablissement de la maladie. Il est applicable dès ce lundi dans les restraurants, les bars et les salles de sports notamment.

Lire aussi : La loi sur le pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants a été promulguée

Désormais, "un dépistage négatif sera valide 72 heures et non plus 48 heures pour les non-vaccinés", a déclaré le ministre, après le quatrième samedi de mobilisation des opposants au passe sanitaire, qui a rassemblé 237 000 manifestants à travers la France. A La Réunion, 2.000 personnes à Saint-Pierre, 3.000 personnes à Saint-Denis (selon les autorités, le double selon les participants) ont manifesté

Lire aussi : Des miliers de personnes dans la rue : à La Réunion, le pass sanitaire ne passe toujours pas

Autre assouplissement : "il sera possible d’effectuer des autotests supervisés par un professionnel de santé, en plus des tests antigéniques et PCR. Eux aussi seront valables 72 heures".

- Pas de pass pour aller chez les médecins généralistes -

Le pass ne sera pas demandé pour une visite chez un médecin généraliste, a rappelé le ministre. En revanche "dans les hôpitaux, il le sera mais en aucun cas il ne devra être un frein pour accéder à des soins utiles et urgents", a-t-il dit.

Il s’est par ailleurs dit confiant quant à l’objectif de 50 millions de primo-vaccinés d’ici la fin août. "Nous réalisons actuellement entre 300 000 et 400 000 primo-injections par jour, et nous sommes déjà à plus de 44 millions. Nous nous attendons à un creux au cœur du mois d’août mais l’objectif de 50 millions de primo-injections faites à la fin du mois, soit plus de 85 % des 58 millions de Français vaccinables, devrait être atteint".

A La Réunion, 42% de la population a reçu au moins une dose de vaccin, 30,7% de ces personnes ont désormais un schéma vaccinal complet

Lire ausi : Covid-19 : l'ARS fait le point sur l'efficacité et la sécurité du vaccin

- Pour éviter "d’autres couvre-feux et confinements"-

Le ministre de la santé a estimé que le pass et la progression de la vaccination devraient éviter "d’autres couvre-feux et confinements" comme dans les départements ultramarins où la situation est devenue "plus qu’inquiétante", en raison d’une faible couverture vaccinale. "Nous allons probablement devoir réquisitionner des soignants de métropole pour sauver des vies. On en est là", a-t-il déclaré.

A La Réunion depuis le début de l'épidémie le 11 mars 2020, 288 malades sont décédés des suites de la maladie. 216 de ces personnes sont décédées au cours des cinq derniers mois. 36 personnes de ces patients sont décédés depuis l'identification du premier cas de contamination au variant delta le 26 juin dernier.

Selon les chiffres publiés par Santé Pubique France, ce samedi 45 patients atteints du Covid-19 étaient hospitalisés en réanimation et ce service hautement sensible affichait un préoccupant taux d'occupation de 87%. Selon les mêmes chiffres, ce mercredi le taux d'incidence était de 424,8 pour 100.000 habitants et le taux de positivité était de 9,6%. Plus de la moitié des personnes ont été contaminées par le variant delta, beaucoup plus contagieux que les autres variants.

En Métropole, "nous allons devoir déprogrammer des soins et appeler du personnel en congés, rouvrir en urgence des lits de réanimation" dans les départements du sud les plus touchés, a-t-il dit en précisant que des transferts des malades vers d’autres régions étaient également en préparation.

Un Conseil de défense sanitaire se tiendra mercredi par visioconférence. Il y sera notamment question de l’injection d’une troisième dose de vaccin aux personnes les plus vulnérables.

www.ipreunion.com avec l'AFP / [email protected]

   

5 Commentaire(s)

Missouk, Posté
48h, 72h, ou 96h, franchement ça change quoi. A part faire le buz en s'affichant sans cesse dans les médias pour rien ou pour faire la leçon, il sert à quoi ce ministre '
HULK, Posté
Merci monsieur le ministre, de faire cadeau aux "gueux" de ces 24h. J'espère que le bon peuple vous vireraient 2022,d'un bon coup de pied au c.. en même temps que votre patron,l'enfumeur en chef.
Parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ), Posté
Le V(a) ér (I) an (t) Olivier, le mouton à 5 pattes du poudré de Paris qui s'illumine par des aberrations
Eve, Posté
https://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/20210718-covid-en-isra%C3%ABl-le-pays-le-mieux-vaccin%C3%A9-au-monde-reprend-le-chemin-des-mesures-restrictivesEn Israël, le cap des 1 000 nouveaux cas de contamination quotidiens a été franchi, même si le nombre de cas graves n'augmente qu'à petits pas. En Israël, on parle de quatrième vague de la pandémie et le pays le mieux vacciné au monde reprend le chemin de mesures restrictives. 8août 2021
Leon, Posté
72 heures ! Super .... Ca change tout il y aura foule devant les restos. Merci à Monsieur Variant.