Contre le pass sanitaire :

"Le Grand licenciement" : vaste mobilisation prévue ce samedi à Saint-Paul


Publié / Actualisé
Ce jeudi 9 septembre 2021, les différents collectifs organisateurs des mouvements anti pass sanitaire préparent une grande manifestation ce samedi à Saint-Paul. Les acteurs se réunissent sous une bannière unique appelée "Le Grand licenciement", en réponse notamment à la mise en place du pass au travail et aux restrictions imposées aux salarié.e.s. Des responsables de la Fédération du syndicat autonome, de la santé, de la sécurité, de l'éducation, du sport et des collectifs sont présents. Des représentants du monde du sport se joignent également au mouvement. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Ce jeudi 9 septembre 2021, les différents collectifs organisateurs des mouvements anti pass sanitaire préparent une grande manifestation ce samedi à Saint-Paul. Les acteurs se réunissent sous une bannière unique appelée "Le Grand licenciement", en réponse notamment à la mise en place du pass au travail et aux restrictions imposées aux salarié.e.s. Des responsables de la Fédération du syndicat autonome, de la santé, de la sécurité, de l'éducation, du sport et des collectifs sont présents. Des représentants du monde du sport se joignent également au mouvement. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Le rassemblement est prévu en parallèle à ceux prévus en Hexagone ce samedi. "Nous souhaitons être en synergie avec la Métropole pour manifester notre opposition au pass sanitaire et la vaccination obligatoire, qui est au stade expérimental" assure Jacques Bougault, membre du collectif ColCov 974. "On espère que le gouvernement et les autorités locales vont tenir compte de notre point de vue et respecter la volonté du peuple" ajoute-t-il. Regardez :

Les problématiques autour de la culture et du sport ont longuement été abordées. "Il n'est pas normal que des enfants ne puissent plus accéder aux activités sportives, cela va créer un fossé social dans une discipline où cela n'existe pas" martèle Johan Guillou, du collectif Sport 974 mobilisation. "Je rappelle qu'il n'y a eu aucun cluster avéré au sein des associations sportives, l'obligation du pass sanitaire est illogique et contreproductive" enchérit-il. "Nous suivons des protocoles stricts, mais en raison du pass sanitaire, certains adolescents pourraient décider de pratiquer le sport en extérieur et donc sans protocole. Et donc risquer de se contaminer entre eux" conclut-il.

Sportifs, pompiers, agents de la fonction publique, soignants et parents sont donc appelés à se mobiliser par les différents collectifs. Ils espèrent être nombreux, alors que l'obligation vaccinale des soignants deviendra effective dès mercredi. Le rendez-vous est donné à 10 heures au débarcadère de Saint-Paul.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

5 Commentaire(s)

Mékoué, Posté
Ce combat en s'insérant dans le cadre de défense de la préservation de la Liberté individuelle, se justifie pleinement. De tout temps ont existé les anti manifestants, les anti grévistes. Ces mêmes personnes néanmoins n'ont jamais refusé par la suite les bienfaits liés au résultat des luttes menées et à priori injustifiées : congé payés; aides sociales... La population est utilisée gratuitement comme cobaye pour un produit encore au stade expérimental comme le précise entre autre le professeur MONTAGNIER, prix Nobel de médecine, faudrait dire là, AMEN ', d'autant qu'on ne sait pas si l'injection d'ARNm, ne favoriserait pas : effets secondaires et mortalité chez certains sujets, jeune ou vieux. Embolie pulmonaire; AVC: paralysie, démangeaisons, dérèglement menstruel..., constatés après injection, ne doivent pas inquiéter '!Le "col blanc" officiel a dit, en utilisant de plus harcèlement et chantage à l'emploi : "eh ben pa bésoin fé out linterssan, li la di, akout a li foutor". NON par respect au sacrifice de mon ancêtre Elie le forgeron et de ses compagnons de révolte. En respectant toujours la liberté de l'alter égo, personne n'a le droit de venir m'imposer une volonté contraire à ma conviction, fusse-t-il être le "Pape".
Gueenec, Posté
Nous avons élu 1 président 2 chambres +présidents de région et département + maire ces élus ont reçu délégation du PEUPLE ET maintenant des ZOZOS ne veulent pas respecter les lois et décrets de ces élus . C'est qui les dictateurs '
Clo, Posté
ces personnes se donnent le beau rôle en se posant comme "défenseurs de la liberté" ,mais c'est surtout la liberté pour le virus de circuler ...s'ils veulent voir ce qu'est une dictature ,ça tombe bien ,il y en a plein !qu'ils aillent militer là -bas , mais c'est une autre histoire !et il faut un vrai courage !!!!!
CECCU , depuis son mobile , Posté
Les cloches sont de nouveau de sortie elles essayent de sonner mais le son s'étiole de jour en jour ils feraient mieux de faire le nécessaire afin que nous puissions tous retrouver notre liberté mais sont t ils assez intelligents pour le comprendre vue le niveau intellectuel j'ai énormément de doutes bientôt ils ne restera plus que des clochettes
Bolasson, Posté
Ils commencent à nous courir sur le haricot les anti tout.... On va vivre combien de temps masqués, confinés, restreints à cause d'eux ''''Vaccinez vous ou restez cloîtrés chez vous avec vos superstitions et vos Fake news, mais laissez nous vivre tranquilles !!!