Pour les territoires ultra-marins :

Le Sénat adopte le projet de loi sur la prorogation de l'état d'urgence sanitaire


Publié / Actualisé
Le Sénat a adopté ce jeudi 9 septembre 2021 le projet de loi sur la prorogation de l'état d'urgence sanitaire dans les Outre-mer, deux jours après son adoption en première lecture par l'Assemblée nationale. L'état d'urgence sanitaire pourra donc être prolongé jusqu'au 15 novembre prochain, contre le 30 septembre prévu initialement. Il permet notamment aux autorités de mettre en place un couvre-feu, voire un confinement, dans les territoires concernés. "L'état d'urgence sanitaire permet de protéger nos concitoyens, en particulier sur les territoires où la couverture vaccinale reste encore trop faible" a réagi Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer.
Le Sénat a adopté ce jeudi 9 septembre 2021 le projet de loi sur la prorogation de l'état d'urgence sanitaire dans les Outre-mer, deux jours après son adoption en première lecture par l'Assemblée nationale. L'état d'urgence sanitaire pourra donc être prolongé jusqu'au 15 novembre prochain, contre le 30 septembre prévu initialement. Il permet notamment aux autorités de mettre en place un couvre-feu, voire un confinement, dans les territoires concernés. "L'état d'urgence sanitaire permet de protéger nos concitoyens, en particulier sur les territoires où la couverture vaccinale reste encore trop faible" a réagi Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer.

La prolongation de l'état d'urgence concerne la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Barthélemy et Saint-Martin dans les Antilles, ainsi que la Guyane, La Réunion, la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie. Concernant Mayotte et Wallis-et-Futuna l'état d'urgence sanitaire serai aussi en vigueur jusqu'au 15 novembre s'il est déclaré avant le 15 octobre.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

GUNET, Posté
Ministre DE l'Outre-mer.Il n'y en qu'UN !!!