Confusion autour de l'obligation (actualisé) :

Guadeloupe : les soignants très peu vaccinés, malgré une quatrième vague meurtrière


Publié / Actualisé
Malgré une quatrième vague du Covid-19 mortelle, avec plus de 300 décès liés au variant Delta, la Guadeloupe peine toujours à faire avancer la vaccination. 37% de la population éligible a reçu au moins une dose, et entre 25% et 30% du personnel du CHU de Guadeloupe est entièrement vacciné, alors que la date butoir du 15 septembre approche. Pour ne pas pénaliser le bon fonctionnement de l'hôpital, Olivier Véran a annoncé en août que l'obligation vaccinale serait reportée. Finalement l'ARS locale a bien affirmé que l'obligation vaccinale s'appliquerait aux Antilles, et qu'aucune dérogation n'était possible. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Malgré une quatrième vague du Covid-19 mortelle, avec plus de 300 décès liés au variant Delta, la Guadeloupe peine toujours à faire avancer la vaccination. 37% de la population éligible a reçu au moins une dose, et entre 25% et 30% du personnel du CHU de Guadeloupe est entièrement vacciné, alors que la date butoir du 15 septembre approche. Pour ne pas pénaliser le bon fonctionnement de l'hôpital, Olivier Véran a annoncé en août que l'obligation vaccinale serait reportée. Finalement l'ARS locale a bien affirmé que l'obligation vaccinale s'appliquerait aux Antilles, et qu'aucune dérogation n'était possible. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

A en croire le communiqué publié par la direction du CHU, publié par Guadeloupe la 1ère, les personnels ont jusqu'à ce mercredi pour effectuer leur première dose afin d'être complètement vacciné d'ici le 15 octobre. "A compter du 15 septembre prochain, NOUS devrons TOUS disposer d’un statut vaccinal complet, ou à défaut, d’un justificatif d’une première dose et d’un test virologique négatif" peut-on lire.

Un communiqué qui va à contre-sens de ce qu'avait annoncé Olivier Véran, ministre de la Santé. "Considérant la situation épidémique et la mobilisation totale de tous les soignants, nous n'allons pas rajouter la contrainte de l'obligation vaccinale en cette période (…) L'obligation vaccinale pour les seuls territoires ultra-marins touchés par la vague sera repoussée de l'autre côté de la vague, mais elle aura lieu" avait-il en effet annoncé (à la 44ème minute dans cette vidéo).

- Appel à la grève -

Dans un communiqué diffusé samedi soir, Olivier Serva, député (LREM) de la Guadeloupe, a donc interpellé Olivier Véran en lui demandant des "éclaircissements concernant l’obligation vaccinale des soignants dans les territoires d’Outre-mer". Le "26 août 2021, vous avez indiqué (...) que l’obligation vaccinale pour les soignants, serait repoussée à la fin de la quatrième vague", rappelle-t-il, réclamant " des réponses claires ".

Dans cette situation, des soignants ont appelé à la grève pour manifester contre l'obligation qui sera mise en place à termes, bien que l'on ignore la date exacte de celle-ci. Ce samedi, ils étaient 500 selon la police - 1000 selon le syndicat UTS UGTG - à défiler contre l’obligation vaccinale et le pass sanitaire à l’appel d’une intersyndicale dans les rues de Pointe-à-Pitre.

Pour la semaine du 30 août au 5 septembre, le nombre de nouveaux cas positifs dépistés sur le territoire est de 1.660 d'après l'ARS. 264 patients sont hospitalisés en service médecine Covid sur les 390 lits ouverts. 73 patients sont décédés en une semaine. Depuis juillet, le variant Delta a tué plus de 300 personnes.

as/www.ipreunion.com / [email protected]

   

3 Commentaire(s)

Stean, Posté
Valérie Denux, la directrice de l'Agence régionale de santé de La Guadeloupe, ce vendredi 10 septembre lors du point Covid hebdomadaire, à Basse-Terre a expliqué a insisté sur le fait que l'obligation vaccinale s'appliquerait bien et qu'aucune dérogation n'avait été accordée aux Antilles. "La façon de l'appliquer peut être adaptée, conformément à la pression du Covid sur ces soignants là" IpReunion, vous faites référence ici à une conférence de presse de M Veran du mois d'Aout, autant dire une éternité en ce moment..
Bolasson, Posté
Les antivax sectaires et superstitieux auront tué beaucoup.
Nuittranquille, Posté
Discussion entendue entre deux lycéennes :- Moi je vais me faire vacciner, mais c'est surtout pour protéger mes grands-parents.- Mais tes grands-parents, ils sont déjà vaccinés'- Oui c'est vrai, ça n'a aucun sens en fait.Accompagner les personnes à risque devrai être la priorité de la campagne de vaccination.