Tribune libre de Jean Hugues Ratenon :

La réussite aux concours : avenir bouché ?


Publié / Actualisé
Une nouvelle fois, comme chaque année, des jeunes m'interpellent sur la méthode de recrutement des professeurs des écoles. Ces jeunes ont passé et réussi leurs examens et sont inscrits sur la liste complémentaire, c'est-à-dire normalement prioritaire quand il y a des postes à pourvoir. Or, depuis cette rentrée scolaire, le rectorat a recruté seulement les 14 premiers inscrits de cette liste et a lancé une campagne de recrutement de contractuels au détriment de ces jeunes, de ces familles aussi, qui se sont investis parfois en faisant des sacrifices pour réussir le concours pour au final rester sur le carreau. Une véritable injustice.
Une nouvelle fois, comme chaque année, des jeunes m'interpellent sur la méthode de recrutement des professeurs des écoles. Ces jeunes ont passé et réussi leurs examens et sont inscrits sur la liste complémentaire, c'est-à-dire normalement prioritaire quand il y a des postes à pourvoir. Or, depuis cette rentrée scolaire, le rectorat a recruté seulement les 14 premiers inscrits de cette liste et a lancé une campagne de recrutement de contractuels au détriment de ces jeunes, de ces familles aussi, qui se sont investis parfois en faisant des sacrifices pour réussir le concours pour au final rester sur le carreau. Une véritable injustice.

Pourquoi le rectorat procède-t-il comme cela ? Comment ne pas comprendre la colère et la déception de ces jeunes ? Si l’administration voulait dévaloriser les études et les diplômes, elle ne s’y prendrait pas autrement. Je dénonce, une fois encore, cette méthode. Il y a un manque d’enseignants pour cette rentrée scolaire ; il y a des jeunes diplômés prêts à enseigner : pourquoi leur fermer la porte ?

Le rectorat mène-t-il une politique de précarisation des emplois dans l’éducation nationale qui a pourtant besoin de personnel stable pour donner la connaissance à nos enfants.
Je demande au rectorat de respecter la réussite de ces jeunes Réunionnais.

 Jean Hugues Ratenon

   

4 Commentaire(s)

Mékoué, Posté
Monsieur le député votre intervention part probablement d'un bon sentiment, néanmoins une "administration" ne fait qu'obéir et appliquer le "Principe"des règles et systèmes approuvés majoritairement, par hélas vos pairs, ces supposés représentants du Peuple. "Principe" "traficoté" un tant soit peu, par la suite pour aboutir à un pale reflet de l'objectif initial en son décret d'application. Le système veut donc (hors copinage déplorable) que toute réussite à un concours de la fonction publique (état), met le postulant à la disposition du territoire national, créant ainsi depuis des lustres des attentes à mutation pour le retour au "Pays"... Ligne du curseur entre ceux qui veulent rester et ceux qui veulent revenir'...Concernant la politique de précarisation, très bon sujet. Avec le télé travail adulé actuellement et entre autre, que pensez qu'il adviendra dans une décennie au moins, quand ce télé travail, mettra les offres de service du monde entier en concurrence avec le salarié français plus cher à l'embauche' D'ailleurs, n'est-ce pas déjà le cas avec certains traitements comptable, services après vente...'Cerise sur le gâteau inquiétante : 156 sur 925 parlementaires (députés et sénateurs), ont voté entre autre le 25/7/2021 pour le chantage sanitaire à l'emploi actuel bafouant ainsi (état d'urgence oblige) l'article 16 des Droits de l'Homme et du citoyen ;le Pacte international des Droits Civiles..., du 4/2/1984 art 5;7 ; la convention d'Helsinki de 1996; le Règlement Européen du 16/4/2014..., dont la France y est signataire.Pour terminer les 3000 salariés "suspendus et licenciables" dont 70 à la Réunion, sans avoir commis de faute sauf, à ne pas vouloir monnayer leur liberté , que devront-ils faire désormais pour faire bouillir la marmite '
Lili, Posté
Pourquoi ' Parce qu'au final un contractuel coûte moins cher qu'un titulaire. Et que Blanker veut des profs qui auront trop peur de ne pas être reconduit pour l'ouvrir...
Disak napodi, Posté
Koz bon kozé tonton . Trouves tu normal que plus de 80 % des emplois dans les collectivités , mairies , régions, département sont occupés par le bon vouloir des élus , sans concours , sans faire de longues études, sans compétences, que des emplois pistonnées qui bouchent les portes à notre jeunesse diplômée bac +3 à bac+5 qui ont fait des études et dont les parents se sont sacrifiés pour eux . Trouves tu que l'argent des contribuables ne sert qu'à certaines familles . Tu ne trouves rien à dire à ce sujet . C'est vrai que faire de longues études ce n'est pas ta préoccupation et que ça te dépasse .
Vincendo, Posté
Monsieur Ratenon avec tout le respect que je vous dois, cessez de vous occupez des pecadilles! À la région nous avons besoin de vous, pour mettre de l'ordre dans cette boutique.Prenons comme exemple, le site de l'Ardha à L'etang salé : la fille, le père, l'oncle, le cousin, le beau frère, la matante, le cousin i travaillé placé par robert en tant que fonctionnaire sans concours. De plus, les voitures de fonction sont avec plusieurs membres d'une même famille: trouvez vous cela normal' Agissez, nous population réunionnaise avons voté pour votre équipe pour changer toutes ces vilaines méthodes