Lancement d'une étude scientifique :

Le CHU de La Réunion sur les sentiers du Grand Raid 2021


Publié / Actualisé
Cette année encore, le CHU de La Réunion se mobilise à l'occasion de l'édition 2021 du Grand Raid. Si, comme à l'accoutumée, les équipes du SAMU et les étudiants kinésithérapeutes seront bien présents sur les sentiers pour assurer la sécurité des coureurs, cette année sera également marquée par le lancement d'une étude scientifique d'une ampleur inédite avec près de 80 traileurs volontaires sur la Diagonale des fous. Nous publions le communiqué du CHU ci-dessous (Photo CHU)
Cette année encore, le CHU de La Réunion se mobilise à l'occasion de l'édition 2021 du Grand Raid. Si, comme à l'accoutumée, les équipes du SAMU et les étudiants kinésithérapeutes seront bien présents sur les sentiers pour assurer la sécurité des coureurs, cette année sera également marquée par le lancement d'une étude scientifique d'une ampleur inédite avec près de 80 traileurs volontaires sur la Diagonale des fous. Nous publions le communiqué du CHU ci-dessous (Photo CHU)

Afin de garantir que les différentes courses se déroulent dans les meilleures conditions possibles pour l’ensemble des participants et pour parer tout incident de parcours, les équipes du CHU de la Réunion jalonneront les sentiers de l’île, cette année encore.

En soutien au dispositif médical de la course, les équipes du SAMU du CHU seront en alerte 24h sur 24 durant les 4 jours d’épreuve afin de se tenir prêt a intervenir en cas d’accident. Elles seront appuyées sur le terrain par les étudiants de Licence et de Master de l’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie de La Réunion qui soulageront au mieux les corps douloureux durant ces moments d’efforts intenses.

Au-delà de ce support opérationnel, l’édition 2021 du Grand Raid revêt une importance toute particulière pour la recherche au CHU de La Réunion puisqu’elle accueillera une vaste étude sur 80 traileurs volontaires. Porté par le Dr Nicolas BOUSCAREN du Centre d’investigation clinique du CHU Sud Réunion, le projet ERUPTION (EnviRonnement Ultratrail Adaptation) a pour objectif d’affiner nos connaissances sur les adaptations et les répercussions des contraintes environnementales (chaleur , humidité, température...) sur l’organisme de ces coureurs engagés sur le Grand Raid. Une quarantaine de bénévoles seront mobilisés durant les 4 jours de courses afin de mener à bien ce projet ambitieux qui nécessitera des prélèvements sanguins en amont de la course mais aussi des analyses biologiques tout au long du parcours !

Ce recueil de données sera notamment rendu possible par une technologie de pointe : une capsule ingérée au moment du départ par les coureurs enregistrera, en temps réel, les données pour les communiquer directement à une montre connectée. Cette étude sera menée en lien avec deux experts éminents sur la scène internationale, le Pr Guillaume MILLET (LIBM, Université Saint Etienne) et le Pr Sébastien RACINAIS, responsable de l’unité de recherche de l’Hôpital de médecine du sport d’Aspetar, au Qatar.

Enfin, l’un des plus beaux symboles de cette édition 2021 du Grand Raid est, sans doute, la participation d’un ancien patient, greffé rénal, du CHU de La Réunion. Au coude à coude avec les autres traileurs sur la ligne de départ, il illustrera de la plus belle des façons l’importance du sport et de l’activité physique pour la santé de tous !

La Direction du CHU salue également l’engagement bénévole de plusieurs de ses personnels en tant que porteur pour l’association Réunions Aventures Jöelettes qui offre à des personnes à mobilité réduite l’opportunité de participer à cette course mythique, ainsi que les personnes qui coureront au bénéfice des associations qui interviennent au CHU.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !