Les tests ne seront valables que 24 heures :

Pass sanitaire : troisième dose de vaccin obligatoire pour tous les adultes


Publié / Actualisé
Le ministre de la Santé Olivier Véran a présenté les nouvelles mesures gouvernementales en termes de lutte contre le Covid-19. Une stratégie déployée afin de faire face à la cinquième vague qui sévit en Métropole. Si aucune information n'a été donnée concernant les Outre-mer, le ministre a détaillé les mesures nationales concernant la campagne de vaccination. Dès ce samedi 27 novembre 2021, la dose de rappel est disponible pour tous les adultes de plus de 18 ans. Elle sera obligatoire pour conserver un pass sanitaire valide dès le 15 janvier. Les tests, eux, ne seront plus valables que 24 heures au lieu de 72 à compter de ce lundi. Olivier Véran a aussi annoncé le déploiement d'un médicament antiviral pour les publics fragiles. Dans les écoles, une classe n'aura plus besoin d'être systématiquement fermée dès la détection d'un premier cas de Covid. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le ministre de la Santé Olivier Véran a présenté les nouvelles mesures gouvernementales en termes de lutte contre le Covid-19. Une stratégie déployée afin de faire face à la cinquième vague qui sévit en Métropole. Si aucune information n'a été donnée concernant les Outre-mer, le ministre a détaillé les mesures nationales concernant la campagne de vaccination. Dès ce samedi 27 novembre 2021, la dose de rappel est disponible pour tous les adultes de plus de 18 ans. Elle sera obligatoire pour conserver un pass sanitaire valide dès le 15 janvier. Les tests, eux, ne seront plus valables que 24 heures au lieu de 72 à compter de ce lundi. Olivier Véran a aussi annoncé le déploiement d'un médicament antiviral pour les publics fragiles. Dans les écoles, une classe n'aura plus besoin d'être systématiquement fermée dès la détection d'un premier cas de Covid. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

• Une cinquième vague "plus longue"

Le ministre de la Santé a prévenu : "cette cinquième vague sera sans doute plus forte et plus longue". L'Europe est en effet redevenue "l'épicentre de l'épidémie" a ajouté pour sa part Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. L'Europe représente aujourd'hui 67% des nouvelles contaminations dans le monde, et la cinquième vague actuelle touche tout l'Hexagone. A La Réunion, si l'on ne peut pas parler de "cinquième" vague, la forte hausse des contaminations est également d'actualité. En Métropole, le pic pourrait être atteint "dès la semaine prochaine" a indiqué Jérôme Salomon.

Malgré cette situation préoccupante, Olivier Véran a déclaré en début de conférence de presse ce jeudi 25 novembre qu'il n'annoncerait "ni confinement ni couvre-feu" mais a présenté plusieurs mesures visant à développer la campagne de vaccination, et appelle tous les Français à reprendre les habitudes des gestes barrières.

• Une dose de rappel vaccinal pour tous les adultes

L'efficacité du vaccin "diminue avec le temps, d'où l'importance du rappel" a rappelé Jérôme Salomon. Afin de prouver une nouvelle fois l'efficacité du sérum, il a rappelé les chiffres suivants : il y a "près de 8 fois plus d'entrées en soins directes parmi les non vaccinés que celles des vaccinés".

"La part des Français en réanimation selon qu'ils sont vaccinés ou non parle d'elle même" a ajouté Olivier Véran. "Moins il y a de vaccinés, plus il y a de cas graves." Ainsi le vaccin "n'anéantit pas la circulation du virus mais la fait diminuer fortement" a ajouté le ministre de la Santé. Or, un vaccin "apprend à votre corps à fabriquer des armes contre le virus, des anticorps. Au bout d'un certain temps, l'efficacité diminue, la mémoire immunitaire n'est pas infaillible. Dans le cadre des vaccins contre le Covid, il faut donc renouveler ce rappel" a-t-il détaillé.

C'est en ce sens que le gouvernement annonce un rappel vaccinal ouvert à tous les adultes de 18 ans et plus dès cinq mois après leur dernière injection, à compter de ce samedi 27 novembre. "En pratique cela concerne 25 millions de Français dont 6 millions ont déjà reçu leur rappel, il reste donc 19 millions de Français à date qui deviennent éligibles au rappel de vaccination et que nous appelons à se faire vacciner dans les deux prochains mois", a précisé Olivier Véran.

• Les centres de vaccination renforcés

Les doses de vaccin seront suffisantes, a garanti Olivier Véran. Il existe plus de 25 millions de vaccins à ARN messager stockés en France, dont "4 millions actuellement en stock chez les professionnels de santé en ville". Pour garantir une vaccination fluide et efficace, les centres de vaccination existants vont être renforcés, d'autres pourraient être rouverts "et ce dès ce week-end" a ajouté le ministre.

• Le pass sanitaire désactivé sans dose de rappel

Sans dose de rappel, le pass sanitaire sera désactivé 7 mois après la seconde injection, a informé Olivier Véran. Cette mesure entrera en vigueur le 15 janvier 2022. Une alerte sera affichée sur l'application TousAntiCovid, qui changera de couleur lorsque le pass sanitaire arrivera à expiration.

Pour rappel, cet ultimatum était déjà fixé au 15 décembre 2021 pour les plus de 65 ans, comme annoncé par Emmanuel Macron précédemment.

Les tests valables 24 heures au lieu de 72

Les tests PCR et antigéniques ne seront valables que 24 heures au lieu de 72 actuellement, ou 48 pour les tests antigéniques, a annoncé le ministre de la Santé. "Concrètement cela veut dire que si vous n'êtes pas vacciné et voulez bénéficier du pass sanitaire, il vous faudra réaliser un test quotidiennement" a-t-il ajouté. "Ces petites contraintes du quotidien sont les clés de notre liberté, des outils inestimables pour freiner la propagation du Covid."

• Pas de vaccination avant 2022 pour les 5-11 ans

Concernant les enfants, l'Agence du médicament s'est dite favorable à l'administration du vaccin Pfizer pour ceux âgés entre 5 et 11 ans. Mais le gouvernement a indiqué ne pas vouloir précipiter les choses. La Haute autorité de santé va aussi être saisie sur ce sujet, a indiqué Olivier Véran. Dans tous les cas, la vaccination pour cette tranche d'âge ne sera pas mise en oeuvre avant 2022. A noter que la vaccination des 5-11 ans est déjà autorisée en Europe.

• Fin de la fermeture systématique des classes en cas d'élève positif

Un nouveau dispositif va entrer en vigueur dès la semaine du 29 novembre 2021 : il n'y aura plus de fermeture systématique de classe dès l'apparition d'un cas positif en primaire. Les élèves de cette classe devront se faire tester et seuls les élèves testés négatifs pourront revenir. Le test reste gratuit dans ce cas.

Cette mesure, annoncée ce jeudi par le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanqur, fait suite à une expérimentée menée dans 10 départements, qui montré "sa pertinence" a estimé le ministre : "cela permet de garder l'ouverture d'une classe et garder le niveau de protection des élèves. Notre objectif reste la priorité d'une école ouverte, donc toutes les mesures sont guidées par cet objectif". Ce mercredi on dénombrait 8.500 classes fermées en France, quasi exclusivement des écoles primaires, pour 3.200 élèves positifs.

Jean-Michel Blanquer a indiqué que la France avait "pour les 12-17 ans un taux de vaccination élevé : 77% de primo-vaccinés et 75% avec schéma vaccinal complet. La moyenne en Europe est de 55%". Pour les professeur.e.s, ce taux atteint 90%.

• Le masque obligatoire partout en intérieur

C'était déjà le cas à La Réunion mais la Métropole l'applique désormais : le masque sera de nouveau obligatoire partout en intérieur, y compris dans les établissements soumis à la présentation du pass sanitaire.

• Un médicament bientôt disponible pour les plus fragiles

Un nouveau médicament antiviral, le Molnupiravir, sera disponible dès décembre. Sous forme de comprimé, il pourra être prescrit pour les personnes à risque, fragiles, atteintes de maladies chroniques etc. Un outil "pour renforcer notre arsenal contre le Covid". "La France sera le premier européen à en faire bénéficier ses citoyens" a annoncé Olivier Véran.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

6 Commentaire(s)

Neurone 974, Posté
Vaccination obligatoire qui ne dit pas son nom. Mais surtout Vaccination Obligatoire AVEC PFIZER.Quand un truc est inefficace, il faut en remettre plusieurs couches, c'est connu !
Missouk, Posté
De nouvelles mesures, on enfonce un peu plus le clou pour nous mettre le trouillomètre à zéro! Mesures qui ne seront pas plus efficaces que les autres, puisque même vaccinés, ont transmet quand même le virus! A force d'eentendre parler de vagues, j'ai l'impression qu'on est gouverné par des surfeurs...
Perco974, Posté
Comment on fait pour avoir un résultat test PCR en moins de 24h'Il est certain que pour ces gros monsieur ça doit être plus rapide que pour le commun des mortel...
Gabouillat, Posté
Ah bon obligatoire ' Mais une 3eme dose avec quel vaccin ' Car pfizzer n'est pas un vaccin
Bisoux, bieres et amities, Posté
3 doses de vaccins pour un passe et finir a l'isolement comme castex' desolé je prefere rester dans mon township avec mes semblables
Nouveau variant AFS, Posté
Avec un nouveau variant d'Afrique du Sud, l'aéroport sera toujours ouvert, porté d'entrée du virus. On peut craindre le pire.