Après le premier identifié à La Réunion (actualisé) :

Covid-19 : des cas de variant Omicron détectés en Métropole


Publié / Actualisé
Un cas de variant Omicron a été identifié en Ile-de-France. Une découverte faite par l'agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France, informée ce mercredi 1er décembre 2021. La personne en question a été dépistée à son retour d'un voyage au Nigeria, elle a été isolée ainsi que son entourage. Plus tard dans la journée on apprend également que deux cas ont été détectés dans le Haut-Rhin, et en Vendée. Pour rappel, 13 "cas suspects" étaient surveillés en France, indiquait le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ce mercredi. Le premier cas officiel de variant Omicron a été identifié à La Réunion ce mardi 30 novembre. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Un cas de variant Omicron a été identifié en Ile-de-France. Une découverte faite par l'agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France, informée ce mercredi 1er décembre 2021. La personne en question a été dépistée à son retour d'un voyage au Nigeria, elle a été isolée ainsi que son entourage. Plus tard dans la journée on apprend également que deux cas ont été détectés dans le Haut-Rhin, et en Vendée. Pour rappel, 13 "cas suspects" étaient surveillés en France, indiquait le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ce mercredi. Le premier cas officiel de variant Omicron a été identifié à La Réunion ce mardi 30 novembre. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le variant Omicron a été ientifié pour la première fois à La Réunion. Cette nouvelle souche, découverte sur un patient de 53 ans ayant voyagé au Mozambique et en Afrique du Sud, et ayant transité par Maurice avant de rentrer dans l'île, reste encore largement un mystère pour les scientifiques.

Que ce soit sa contagiosité, le niveau de protection conféré par les vaccins contre le Covid existants et la gravité des symptômes provoqués, peu de données sont encore disponibles pour jauger de la dangerosité de ce variant. A ce jour, aucun décès lié au variant n'est enregistré. Celui-ci s'annonce plus virulent mais de nombreuses incertitudes subsistent. Un indice reste l'explosion des cas de Covid-19 en Afrique du Sud, laissant penser que le variant entraîne une plus grande propagation du virus

Depuis jeudi 25 novembre 2021, Omicron, qui a été détecté en Afrique du Sud, semble en tout cas paralyser la planète toute entière. De son nom barbare "B.1.1.529", il a à ce jour déjà été détecté dans plusieurs pays. Dès vendredi, le premier cas européen du nouveau variant avait été identifié en Belgique.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

D974, Posté
2 CAS OMICRON / Le second cas, détecté dans le Haut-Rhin, concerne une femme âgée de 40 à 50 ans et présentant un "'schéma vaccinal complet'", selon l'ARS du Grand-Est. Elle avait été testée positive au retour d'un voyage en Afrique du Sud, et placée à l'isolement, avant que le séquençage ne révèle la nature du variant. "'Peu de contacts à risque ont été identifiés'", précise l'ARS.