Arrêté préfectoral :

Covid-19 : les restrictions sanitaires prolongées jusqu'au 19 décembre


Publié / Actualisé
Dans un arrêté préfectoral publié ce samedi 4 décembre 2021, les autorités indiquent prolonger les restrictions sanitaires actuelles jusqu'au 19 décembre au moins. Ces restrictions incluent le port du masque obligatoire dans l'espace public et à l'école, l'interdiction des piques-niques, du bivouac et des rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique, et l'obligation de présenter un pass sanitaire dans les établissements recevant du public. Les voyages depuis la Métropole nécessitent toujours un dépistage négatif au Covid-19, de moins de 72h pour les vaccinés (48h dans le sens Réunion-Métropole) et de moins de 24h pour les non-vaccinés. Ces derniers doivent aussi présenter un motif impérieux pour voyager (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Dans un arrêté préfectoral publié ce samedi 4 décembre 2021, les autorités indiquent prolonger les restrictions sanitaires actuelles jusqu'au 19 décembre au moins. Ces restrictions incluent le port du masque obligatoire dans l'espace public et à l'école, l'interdiction des piques-niques, du bivouac et des rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique, et l'obligation de présenter un pass sanitaire dans les établissements recevant du public. Les voyages depuis la Métropole nécessitent toujours un dépistage négatif au Covid-19, de moins de 72h pour les vaccinés (48h dans le sens Réunion-Métropole) et de moins de 24h pour les non-vaccinés. Ces derniers doivent aussi présenter un motif impérieux pour voyager (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Cette décision intervient alors que le nombre de cas est en augmentation constante dans l'île, depuis plusieurs semaines désormais. Parallèlement, la tension hospitalière reste stable, et a même baissé. Ce samedi, neuf personnes étaient hospitalisées en réanimation à La Réunion, contre 18 ce mardi. On ignore pour l'heure le statut vaccinal des patients étant encore hospitalisés à ce jour. Une bonne nouvelle, qui permet aux autorités de ne pas renforcer les restrictions sanitaires actuelles.

Lors de sa réunion avec les maires ce mercredi, le préfet Jacques Billant a en effet indiqué que le retour à l'état d'urgence sanitaire n'était pour l'heure pas d'actualité. Cela signifie notamment qu'il n'est pas question actuellement de rétablir un couvre-feu, voire un reconfinement. Plusieurs événements culturels, notamment le Sakifo, pourront donc bien avoir lieu malgré la dégradation de la situation sanitaire.

Les conditions de voyage ont cependant été modifiées, à destination et en provenance de l'Afrique australe et de Maurice. En raison de l'apparition du variant Omicron, l'Afrique du Sud, le Lesotho, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, la Namibie, l'Eswatini, le Malawi, la Zambie et Maurice ont été placés en "zone rouge écarlate". Cela signifie que le motif impérieux est restauré, pour les vaccinés comme les non vaccinés et le protocole de dépistage et d'isolement est renforcé. Les voyages à titre touristique ou étudiant ne sont plus autorisés.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

3 Commentaire(s)

Pio, Posté
Faut annuler le sakifo c'est du suicide sanitaire de maintenir cette manifestation
Frk, Posté
C'est 48h de validité pour le test PCR même pour les vaccinés, d'après air France et air austral. (Bonjour, c'est bien 48h pour les voyageurs en provenance de pays en zone "rouge écarlate" et dans le sens Réunion-Métropole, mais 72h depuis la Métropole, d'après les informations fournies par la préfecture. Nous l'avons reprécisé dans l'article, merci pour votre commentaire. Bonne journée - webmaster)
Sakifo dire , Posté
Aéroport ouvert et Sakifo maintenu. Belle cohérence alors que la situation se dégrade.