Le taux d'incidence dépasse les 500 pour 100.000 habitants (actualisé) :

Des fêtes de fin d'année sans rassemblement sur la voie publique et sans feux d'artifice


Publié / Actualisé
Face à la dégradation de la situation sanitaire et pour faire suite au conseil de défense du gouvernement, le préfet de La Réunion Jacques Billant annonce de nouvelles restrictions sanitaires pour les fêtes de fin d'année. Le taux d'incidence dépasse désormais les 500 pour 100.000 habitants et le taux de positivité est supérieur à 5%. Ainsi du 21 décembre 2021 jusqu'au 9 janvier 2022 inclus, la consommation de nourriture et de boissons debout est interdite, comme les activités de danse, une jauge de 4 m2 par personne est obligatoire pour tout événement sur la voie publique, tout regroupement ou manifestation festive en marge des fêtes de Noël et du Jour de l'an sur la voie publique est interdite et les feux d'artifice le 31 décembre sont également interdits. Nous publions ci-dessous le communiqué de la préfecture
Face à la dégradation de la situation sanitaire et pour faire suite au conseil de défense du gouvernement, le préfet de La Réunion Jacques Billant annonce de nouvelles restrictions sanitaires pour les fêtes de fin d'année. Le taux d'incidence dépasse désormais les 500 pour 100.000 habitants et le taux de positivité est supérieur à 5%. Ainsi du 21 décembre 2021 jusqu'au 9 janvier 2022 inclus, la consommation de nourriture et de boissons debout est interdite, comme les activités de danse, une jauge de 4 m2 par personne est obligatoire pour tout événement sur la voie publique, tout regroupement ou manifestation festive en marge des fêtes de Noël et du Jour de l'an sur la voie publique est interdite et les feux d'artifice le 31 décembre sont également interdits. Nous publions ci-dessous le communiqué de la préfecture

"Depuis plusieurs semaines, les indicateurs sanitaires à La Réunion se dégradent. Le taux d’incidence dépasse désormais les 500 pour 100 000 habitants et le taux de positivité est supérieur à 5%. Afin de stopper cette évolution, j’appelle chacun à rester vigilant et à limiter les regroupements pendant la période des fêtes. Ne gâchons pas les efforts consentis par les Réunionnaises et les Réunionnais pendant l’année écoulée. Préservons notre île et protégeons nos proches pour profiter sereinement des fêtes de fin d’année" déclare Jacques Billant.

Afin de lutter contre l’accélération de la propagation épidémique et de limiter la circulation du variant " Omicron ", Jacques Billant, préfet de La Réunion, décide de la mise en œuvre des mesures suivantes à compter du 21 décembre 2021 jusqu’au 9 janvier 2022 inclus :

•    Interdiction de consommation de nourriture et de boissons debout, tant aus  ein des établissements recevant du public, avec ou sans passe sanitaire, que lors des manifestations sur la voie publique (festivals, marchés de noël, salons, fêtes foraines, brocantes, braderies, évènements sportifs et culturels…) ;

•    Interdiction des activités de danse dans tous les établissements recevant du public (hors cours de danse et activités professionnelles) ;

•    Instauration d’une jauge de 4m2 par personne, pour tous les évènements sportifs, festifs, culturels et cultuels sur la voie publique ;

•    Interdiction de regroupements ou manifestations festifs en marge des fêtes de Noël et du Jour de l’an, sur la voie publique ;

•    Interdiction des feux d’artifice le 31 décembre.

Ces mesures ont pour objectif de limiter les interactions sociales, notamment sans masque.

Les nouvelles mesures mises en œuvre à La Réunion du 21 décembre 2021 au 9 janvier 2022 sont donc les suivantes :

Mesures d’hygiène et de distanciation

Respect des gestes barrière

Les mesures simples de prévention adoptées au quotidien permettent de limiter la propagation du virus de la Covid-19 et de ses variants :

    Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique et éviter de se toucher le visage

    Respecter une distance d’au moins deux mètres avec les autres et limiter au maximum ses contacts sociaux

    Aérer les pièces de son domicile ou de son lieu de travail le plus souvent possible

    Saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades

    Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir à usage unique

    Utiliser l’application TousAntiCovid pour notamment être informé d’un contact avec une personne positive.

Obligation du port du masque

Le port du masque est obligatoire dans l’espace public, y compris dans la rue, et dans les établissements recevant du public (y compris soumis au passe sanitaire), ainsi que dans les lieux clos tels que le lieu de travail, les commerces, les transports et dans tout lieu de rassemblement couvert.

Cette obligation s’applique pour toutes les personnes à partir de 11 ans.

Le port du masque n’est pas obligatoire :

    dans les espaces naturels (plages, forêts, parcs),

    pour les personnes en situation de handicap,

    lors de la pratique d’une activité sportive ou artistique de plein air,

    pour les usagers de deux roues.

Interdiction des moments de convivialité au travail

De nombreux clusters sont identifiés en milieu professionnel. La recommandation de 3 jours télé-travaillés par semaine est maintenue. Les réunions en visio-conférence doivent être privilégiées.

Dans les administrations et les entreprises publiques ou privées, les moments de convivialités réunissant les salariés dans le cadre professionnel doivent être suspendus.

Des temps évènementiels ou promotionnels peuvent être organisés dans le strict respect du protocole sanitaire renforcé des établissements recevant du public adaptés. Les cocktails qui finalisent ces évènements sont à éviter.

Rassemblements

Interdiction de la consommation d'alcool sur la voie publique

Interdiction des pique-niques

L’organisation de pique-niques est interdite dans l’espace public et dans tous les espaces naturels : plages, arrières plages, rivières, kiosques… La consommation de boisson et de produits alimentaires lors d’une activité sportive (randonnée, course…) reste autorisée.

Interdiction de la pratique du bivouac

La pratique du bivouac est interdite. La pratique du camping dans des établissements prévus à cet effet reste autorisée.

Interdiction des regroupements de plus de 10 personnes sur la voie publique

Il est rappelé que les regroupements de plus de 10 personnes restent interdits dans l’espace public.

Dans ce cadre, tout rassemblement sur les plages, arrières plages, espaces publics sont interdits les 24 et 31 décembre, comme tous les autres jours. Les feux d’artifice sont interdits.Des contrôles seront mis en place : les personnes qui braveront l’interdiction des rassemblements dans l’espace public seront verbalisées.

Les réveillons de noël et de la Saint-Sylvestre doivent donc s’organiser à domicile, chez des amis ou dans les établissements ouverts tels que les lieux culturels, les hôtels, les bars et les restaurants dans le respect des règles en vigueur et des protocoles sanitaires.

Rappel des conditions de jauge pour les rassemblements

Tous les évènements sportifs, festifs et culturels ou dans les ERP sont soumis à une jauge minimale de 4m² par personne. Cette disposition s’applique également dans les lieux de culte et pour les processions.

Mesures de restriction dans les transports

Accès à l’aéroport

Seules les personnes justifiant d’un schéma vaccinal complet ou d’un motif impérieux de déplacement sont autorisés à embarquer au départ ou à destination de La Réunion.

L’accès à l’aérogare est limité :

    aux passagers munis d’un titre de transport,

    aux personnels de l’aéroport,

    aux clients de compagnies aériennes,

    accompagnants pour les mineurs isolés, personnes handicapées ou nécessitant un accompagnement (limité à 1 accompagnant par passager).

Voyages en provenance de métropole

Les motifs impérieux de déplacement sont levés uniquement pour les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet).

Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux.

Tous les voyageurs doivent présenter un test avant l’embarquement :

Ces tests doivent être faits :

    - 24h avant l’embarquement pour les voyageurs non vaccinés,

    - 72h avant l’embarquement pour les voyageurs vaccinés présentant un test RT-PCR,

    - 48h avant l’embarquement pour les voyageurs vaccinés présentant un test antigénique.

Voyage à destination de la métropole

Les motifs impérieux de déplacement sont levés uniquement pour les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet).

Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux.

Tous les voyageurs doivent présenter un test avant l’embarquement :

Ces tests doivent être faits 48h avant l’embarquement pour tous les passagers.

La liste des lieux de test est disponible sur le site internet de la préfecture.

Voyages en provenance et à destination de Mayotte

Les motifs impérieux de déplacement sont levés uniquement pour les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet).

Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux.

Tous les voyageurs doivent présenter un test avant l’embarquement. Ces tests doivent être faits 48h avant l’embarquement pour tous les passagers.

Voyages en provenance et à destination de l’Ile Maurice ou d’Afrique du Sud

Depuis le samedi 4 décembre 2021, seuls les passagers justifiant des motifs impérieux suivants pourront voyager en provenance et à destination de l’Ile Maurice et d’Afrique du Sud.

Avant l’embarquement, tous les voyageurs doivent présenter les résultats d’un test négatif.

En complément des dépistages systématiques sont mis en place à l’arrivée à La Réunion et des mesures d’isolement sont mises en places pour tous les passagers.

Voyages en provenance et à destination d’une zone verte (Comores)

Les motifs impérieux de déplacement sont levés uniquement pour les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet).Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux. Retrouvez ici la liste des motifs impérieux.

Tous les voyageurs en provenance d’une zone verte doivent présenter un test avant l’embarquement. Ils pourront faire l’objet d’un test antigénique à l’arrivée à La Réunion.

Mesures de restrictions dans les établissements recevant du public
Et sur les activités

Fermeture des discothèques

Les discothèques (ERP de type P) ne peuvent plus accueillir de public depuis le 10 décembre 6h00 et pour une période allant jusqu’au 6 janvier 2022 inclus.

Interdiction des activités de danse

Les activités de danse récréatives sont interdites dans tous les établissements recevant du public et notamment:

    les bars, restaurants et débits de boissons ;

    les établissements flottants, pour leur activité de restauration et de débit de boissons ;

    les hôtels, pour les espaces dédiés aux activités de restauration et de débit de boissons ;

    les salles des fêtes, salles de spectacles, salles polyvalentes, salles à usages multiples

Les cours de danse, spectacles et activités de danse professionnelle restent autorisées.

Interdiction de consommation de nourriture et de boissons debout

La consommation au sein de tous les ERP ou lors des manifestations doit se faire à table uniquement, dans le respect des protocoles sanitaires.

Les cocktails avec consommation debout sont interdits.

Les buffets peuvent donc être maintenus, avec la consommation à table et le port du masque en continu lors de tous les déplacements.

Activités festives à domicile

Les regroupements festifs sont à l’origine de nombreux clusters et doivent être limités.

Le transport de matériel de sonorisation reste interdit tout comme l’animation de soirées (DJ) et l’activité de traiteur à domicile.

Rappel des mesures applicables à La Réunion par type d’établissement et par activité :

Légende :

   

10 Commentaire(s)

HULK, Posté
Quelle bande de nuls. Ils prennent des mesures qu'ils ne pourront pas faire appliquer. Virons cette clique d'incompétents et ce conseil scientifique composé de "professeurs" séniles et aux ordres, une bonne fois pour toutes, et qu'ils aillent fréquenter les clubs échangistes puisqu'ils les ont laissé ouverts.
GERARD97460, Posté
C'est une excellente chose pour les réunionnais pour les fêtes de fin d'année, mais je pense que cela n'est pas suffisant pour contrer ce virus, car les réunionnais sont encore un peu trop laxistes avec les gestes barrières et les interdictions, il faut les verbaliser un peu plus sévèrement pour qu'ils comprennent ce que cela veut dire les interdictions et les gestes barrières qu'il faut prendre quand on est à plusieurs..
Ti Léon , Posté
Intervention ubuesque, les décisions n'ont pas grand-chose à voir avec la sécurité sanitaire. Le seul paramètre sur lequel on peut jouer, c'est le taux de vaccination pour éviter les formes graves.
Julie, Posté
Personne ne parle du repas hier à Expobat pour les agents de la ville de Saint Paul et leur famille. Cela ne choque personne, aucun risque de transmission du COVID 'Pour informations, les mesures sont nationales pour cette fin d'année, les mairies doivent mettre en place les mesures. "Le premier ministre appelle à respecter les gestes barrières, à limiter le nombre de convives à table et demande aux préfets et aux maires d'interdire les rassemblements sur la voie publique. Les concerts, les feux d'artifice seront interdits"Les préfets n'ont pas le choix même si ils ne sont pas d'accord.
Logique, Posté
Il fait beau, il fait chaud ! Toutes les mesures prises insistent les gens à s'agglutiner dans des espaces clos !Le bon sens a disparu !Signé, un triple vacciné !
Missouk, Posté
Le Grand Raid a eu lieu, le SAKIFO a eu lieu, les grandes surfaces sont archi-pleines pour les fêtes, et les avions sont blindés dans les deux sens.... Tout va donc très bien non ' Ah bon, pas de pique-nique, pas de rassemblement sur la voie publique ' J'ai pas franchement bien compris la logique du Préfet et de l'ARS, mais au fond, y a - il vraiment une logique '''''' Allez vous faire piquer, ça doit ça en fait la seule logique '
TeddyB, Posté
Pendant le Graind Raid et le Sakifo il n'y avait donc pas d'interactions sociales, notamment sans masque'Ca me rassure!!Vivement les piqûres de rappels 3 fois/an, les vaccinés vont apprécier !!
Parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ), Posté
Ce type en préfecture, sa ladoucette en service ne fait que réciter un texte reçu par télex de son androïde à l' Elysée . A quoi sert ce type 'Il faut qu'il sorte de sa coquille car il donne parfois l'impression d'évoluer sur une planète différente. Il semble vivre dans un livre d'histoire avec de belles images . C'est la preuve d'une confusion mentale .
Roseau , Posté
Je ne vois pas ce que l'interdiction de consommer de la nourriture et des boissons debout vient faire la dedans. Cela n'a aucun sens. Mais où va t'on ' Il faut être à table non mais et cela ne choque personne. Enfin le gouvernement qui veut faire du passe sanitaire un passe vaccinal une fois de plus ce qui devait être temporaire s'installe ds le temps façon de contourner l' illégalité du vaccin car dites vous bien ce qu'on vous injecte est illégal.
Framboise, Posté
Aéroport grand raid et Sakifo