[PHOTOS-VIDÉOS] Deux heures de trajet et un billet aller-retour à partir de 129 euros :

Ewa Air inaugure son premier vol Mayotte - Pierrefonds


Publié / Actualisé
Si jusqu'ici la jeune compagnie aérienne Ewa couvrait essentiellement le canal du Mozambique, elle s'implante aujourd'hui à La Réunion pour effectuer des vols Mayotte-Gillot ou Mayotte-Pierrefonds. Une reprise d'activité pour l'aéroport du sud de La Réunion qui était resté inactif pendant plus de deux ans à cause de la crise sanitaire. Point fort d'Ewa : ses prix attractifs, avec un aller-retour à partir de 129 euros entre Dzaoudzi et Pierrefonds. (Photos mm/www.ipreunion.com)
Si jusqu'ici la jeune compagnie aérienne Ewa couvrait essentiellement le canal du Mozambique, elle s'implante aujourd'hui à La Réunion pour effectuer des vols Mayotte-Gillot ou Mayotte-Pierrefonds. Une reprise d'activité pour l'aéroport du sud de La Réunion qui était resté inactif pendant plus de deux ans à cause de la crise sanitaire. Point fort d'Ewa : ses prix attractifs, avec un aller-retour à partir de 129 euros entre Dzaoudzi et Pierrefonds. (Photos mm/www.ipreunion.com)

Pour Ayub Ingar, directeur général délégué de Ewa air, "c'est un peu l'aboutissement de trois ans d'études". "C'est une jeune compagnie, qui a huit ans d'existance, mais nous étions essentiellement dans la zone du canal Mozambique" ajoute-t-il.

Pour cette première entre Mayotte et La Réunion, le Boeing 737 affrété pour l'occasion a transporté environ 150 passagers. La capacité totale sur ces vols pourra aller jusqu'à 183 sièges. "C'était vraiment très bien, c'est super de voir un avion Ewa Air atterrir à La Réunion" raconte Faizanne Montchéry, qui prendra son retour depuis Saint-Denis.

Marie-Joseph Malé, PDG d'Ewa, mais également président d'Air Austral, y voit une concurrence intéressante pour La Réunion. "Air Austral est dans une situation particulière, il a de toute façon fallu revoir ses plans et sa capacité à la baisse. Plutôt qu'un transporteur tiers c'était une excellente chose de voir une nouvelle entreprise s'installer. Ewa, société indépendante, avait déjà dans ses plans d'élargir ses plans. Le moment était approprié avant c'était trop tôt et demain ça aurait été trop tard" déclare-t-il.

Avec un aller-retour à partir de 129 euros sans bagage, c'est une clientèle bien particulière qui est visée : celle qui veut voyager vite, pour un séjour court et sans s'encombrer d'options onéreuses. A noter justement que le trajet ne propose pas de classe "business" : les tarifs sont simplifiés pour une seule classe de voyage disponible.

"Il y avait un marché existant à prendre" estime Marie-Joseph Malé. Sur les dizaines de passagers à bord ce mardi, "plus d'une vingtaine nous ont dit merci, car ils souhaitaient voyager sans bagage et ont pu bénéficier de bons tarifs. Il y a cette flexibilité possible, sans bagage" indique le PDG.

Autre point d'intérêt : voyage au départ et à destination de l'aéroport de Pierrefonds, qui reprend donc du service après plus de deux ans d'arrêt. Sans passer par Saint-Denis, le voyage passe à deux heures de temps. Deux rotations par semaine sont prévues sur Pierrefonds et cinq sur l'aéroport Roland-Garros.

Président du syndicat mixte de Pierrefonds, André Thien Ah Koon a souligné "l'émotion" que suscitait cette inauguration pour les Mahorais comme pour les Réunionnais. "Quand j'ai vu cet avion atterrir, mon coeur a grossi" a-t-il déclaré.  "C'est une joie de retrouver ce lien essentiel dans ce contexte de crise sanitaire."

Ewa Air ne compte pas s'arrêter là. Avec un premier vol vers Gillot ce mercredi 22 décembre, c'est ensuite Maurice qui intéresse la jeune compagnie. La situation sanitaire ne permet pas pour l'heure de développer les vols de Mayotte vers Maurice, mais le projet est bien sur la table.

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

3 Commentaire(s)

Nawak, Posté
Président air austral et Ewa.. ConcurrenceBravo
Rÿdër gøst , Posté
Je suis super content pour nous habitant Mahorais de l'île de pouvoir voyage dans le ciel du canal de mozambicain et réunionnais et ainsi bientôt mauricien c'est vraiment une très bonne nouvelle pour ce superbe avion boing 737-800 Merci '
Stean, Posté
Pierrefonds, sérieux' Cet aéroport n'est qu'un gouffre financier, qui ne sait plus comment attirer compagnies et passagers'mais les contribuables Réunionnais sont riches, c'est bien connue, la Reunion peut donc se payer le luxe de plusieurs aéroports!