La vaccination des enfants à risque de 5 à 11 ans est ouverte à La Réunion :

Pour éviter la propagation du virus : les nouvelles mesures restrictives entrent en vigueur


Publié / Actualisé
De nouvelles mesures restrictives entrent en vigueur ce mardi 21 décembre 2021 à La Réunion. Le but est d'éviter l'accélération de la propagation du virus alors que "depuis plusieurs semaines, les indicateurs sanitaires à La Réunion se dégradent. Le taux d'incidence dépasse désormais les 500 pour 100 000 habitants et le taux de positivité est supérieur à 5%" a précisé la préfecture. Ces nouvelles mesures arrivent alors que Jan Castex a annoncé ce vendredi qu'un projet de loi sera présenté "début janvier" pour transformer le passe sanitaire en passe vaccinal. Si la loi est votée, seul le certificat de vaccination sera accepté pour entrer dans les lieux soumis au passe (restaurants, lieux de culture, de loisirs...). Les tests négatifs ne permettront plus d'accéder à ces lieux. A noter par ailleurs que la vaccination des enfants à risque de 5 à 11 ans est ouverte à La Réunion dès ce mardi (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
De nouvelles mesures restrictives entrent en vigueur ce mardi 21 décembre 2021 à La Réunion. Le but est d'éviter l'accélération de la propagation du virus alors que "depuis plusieurs semaines, les indicateurs sanitaires à La Réunion se dégradent. Le taux d'incidence dépasse désormais les 500 pour 100 000 habitants et le taux de positivité est supérieur à 5%" a précisé la préfecture. Ces nouvelles mesures arrivent alors que Jan Castex a annoncé ce vendredi qu'un projet de loi sera présenté "début janvier" pour transformer le passe sanitaire en passe vaccinal. Si la loi est votée, seul le certificat de vaccination sera accepté pour entrer dans les lieux soumis au passe (restaurants, lieux de culture, de loisirs...). Les tests négatifs ne permettront plus d'accéder à ces lieux. A noter par ailleurs que la vaccination des enfants à risque de 5 à 11 ans est ouverte à La Réunion dès ce mardi (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

• Un pass vaccinal au lieu du simple pass sanitaire dès début janvier 2022

Face à la montée du variant Omicron et pour tenter d'éviter de nouvelles restrictions, le gouvernement veut augmenter la pression sur les Français non-vaccinés contre le Covid-19. Un projet de loi sera présenté "début janvier" pour transformer le pass sanitaire en pass vaccinal, a annoncé vendredi soir le Premier ministre Jean Castex après un Conseil de défense sanitaire.

Pour entrer dans les lieux soumis à ce pass (restaurants, lieux de culture, de loisirs...), un test négatif ne suffira plus: il faudra forcément avoir été vacciné (ou guéri du Covid) et avoir reçu une dose de rappel.

Le projet de loi est attendu le 5 janvier en Conseil des ministres et le 10 janvier dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, d'après un calendrier de travail.

"Nous assumons de faire peser la contrainte sur les non-vaccinés", car ils représentent "l'essentiel" des malades du Covid hospitalisés, a souligné M. Castex. "Il n'est pas admissible que le refus de quelques millions de Français de se faire vacciner mette en risque la vie de tout un pays et entame le quotidien d'une immense majorité" de la population, a-t-il dit.

Lire aussi : En France, le tout-vaccin plutôt que les restrictions

Au coeur des inquiétudes, la montée du variant Omicron, très contagieux et qui pourrait être "dominant" en France dès le début 2022, selon le Premier ministre. D'où la volonté du gouvernement d'accélérer toujours plus la campagne de vaccination.

Le délai pour la dose de rappel sera ainsi ramené le 3 janvier à quatre mois après la précédente au lieu de cinq, a indiqué Jean Castex.

Lire aussi : Covid-19 : un pass vaccinal pour la nouvelle année

• A La Réunion : vaccination ouverte pour les enfants de 5 à 11 ans "à risque"

 La vaccination est ouverte dès ce mardi aux enfants de 5 à 11 ans atteints de certaines pathologies à risque (obésité, diabète, maladies respiratoires chroniques, asthmes sévères, cardiopathies congénitales, handicap neuro-musculaires sévères, …), sur la base du volontariat. A compter du 21 décembre, les enfants suivis régulièrement par des services hospitaliers pédiatriques pourront y bénéficier du vaccin.

Lire aussi : Vaccination de tous les 5-11 ans: la Haute autorité de Santé donne son feu vert mais s'oppose à toute obligation

Il appartient aux parents de se rapprocher de ces services pour convenir des modalités de vaccination. A compter du 22 décembre, 4 centres de vaccination de l’île accueilleront, sur des lignes dédiées, les parents et leurs enfants :

- Saint Denis, Nordev
- Saint-Pierre, Ravine Blanche (CHU)
- Centre de Saint-Paul – Anciens locaux Gabriel Martin (CHOR)
- Centre de Saint-Benoît (GHER)

La vaccination se fait uniquement sur rendez-vous :
- par téléphone : 0262 72 04 04 (du lundi au samedi de 8h à 17h)
- en ligne sur le site www.sante.fr

Documents à fournir
- carte vitale des parents ou attestation de droits
- carte d'identité du parent
- résultat du laboratoire en cas de test RT-PCR positif de plus de 2 mois
- Autorisation parentale remplie et signée avant l'arrivée en centre ou chez votre professionnel

Plus de renseignement ici www.lareunion.ars.sante.fr

Le point sur les nouvelles restrictions

• Ce que vous ne pouvez pas faire à partir de ce mardi 21 décembre 2021 et jusqu'au dimanche 9 janvier 2022 inclus

- manger et boire debout dans les établissements recevant du public, avec ou sans passe sanitaire ainsi que lors des manifestations sur la voie publique (festivals, marchés de noël, salons, fêtes foraines, brocantes, braderies, évènements sportifs et culturels…)
- danser dans tous les établissements recevant du public (hors cours de danse et activités professionnelles)
- vous regrouper et faire la fête sur la voie publique en marge des fêtes de Noël et du Jour de l’an, sur la voie publique

Une jauge de 4m2 par personne est instaurée pour tous les évènements sportifs, festifs, culturels et cultuels sur la voie publique

Pour rappel, les discothèques ne peuvent plus accueillir de public depuis le 10 décembre 6h00 et pour une période allant jusqu’au 6 janvier 2022 inclus.

• Ce que vous ne pouvez pas faire pour les réveillons, Noël et le Jour de l'an

- tous les assemblement sur les plages, arrières plages, espaces publics sont interdits les 24 et 31 décembre, comme tous les autres jours.
- les feux d’artifice sont interdits
- Les cocktails avec consommation debout sont interdits

"Des contrôles seront mis en place : les personnes qui braveront l’interdiction des rassemblements dans l’espace public seront verbalisées" prévient la préfecture.

• Ce que vous pouvez faire pour les réveillons, Noël et le Jour de l'an

"Les réveillons de noël et de la Saint-Sylvestre doivent donc s’organiser à domicile, chez des amis ou dans les établissements ouverts tels que les lieux culturels, les hôtels, les bars et les restaurants dans le respect des règles en vigueur et des protocoles sanitaires" souligne la préfecture.

"Tous les évènements sportifs, festifs et culturels ou dans les ERP sont soumis à une jauge minimale de 4m² par personne. Cette disposition s’applique également dans les lieux de culte et pour les processions" ajoute la préfecture.

La consommation au sein de tous les ERP ou lors des manifestations doit se faire à table uniquement, dans le respect des protocoles sanitaires. Les buffets peuvent donc être maintenus, avec la consommation à table et le port du masque en continu lors de tous les déplacements.

• Ce qui est toujours interdit

- la vente d’alcool à emporter et la consommation d’alcool sur la voie publique sont interdites
- lorganisation de pique-niques est interdite dans l’espace public et dans tous les espaces naturels : plages, arrières plages, rivières, kiosques… La consommation de boisson et de produits alimentaires lors d’une activité sportive (randonnée, course…) reste autorisée
- la pratique du bivouac est interdite. La pratique du camping dans des établissements prévus à cet effet reste autorisée
- les regroupements de plus de 10 personnes dans l’espace public sont interdits

• Ce qu'il fait éviter de faire sur les lieux de travail

"De nombreux clusters sont identifiés en milieu professionnel. La recommandation de trois jours télé-travaillés par semaine est maintenue. Les réunions en visio-conférence doivent être privilégiées" note la préfectire

Dans les administrations et les entreprises publiques ou privées, les moments de convivialités réunissant les salariés dans le cadre professionnel doivent être suspendus.

Des temps évènementiels ou promotionnels peuvent être organisés dans le strict respect du protocole sanitaire renforcé des établissements recevant du public adaptés. Les cocktails qui finalisent ces évènements sont à éviter.

• Rappel des mesures d’hygiène et de distanciation

• Gestes barrière
- se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique et éviter de se toucher le visage
- respecter une distance d’au moins deux mètres avec les autres et limiter au maximum ses contacts sociaux
- aérer les pièces de son domicile ou de son lieu de travail le plus souvent possible
- saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades
- tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir à usage unique
- utiliser l’application TousAntiCovid pour notamment être informé d’un contact avec une personne positive.

Obligation du port du masque

Le port du masque est obligatoire dans l’espace public, y compris dans la rue, et dans les établissements recevant du public (y compris soumis au passe sanitaire), ainsi que dans les lieux clos tels que le lieu de travail, les commerces, les transports et dans tout lieu de rassemblement couvert.

Cette obligation s’applique pour toutes les personnes à partir de 11 ans.

Le port du masque n’est pas obligatoire :
- dans les espaces naturels (plages, forêts, parcs)
- pour les personnes en situation de handicap
- lors de la pratique d’une activité sportive ou artistique de plein air
- pour les usagers de deux roues.

Les mesures de restriction dans les transports sont à retrouver ici

www.ipreunion.com / [email protected]

   

7 Commentaire(s)

D974, Posté
" Nous devons être conscients que même les triple-vaccinés sont susceptibles de transmettre la maladie, et qu'il va falloir les tester, surtout dans l'entourage de personnes vulnérables. Le variant Omicron devenant dominant, les mesures de protection resteront essentielles, en particulier cet hiver. Sinon nous ne serons pas en mesure de maîtriser l'expansion rapide de ce nouveau variant. " PDG bioN Tech Pfizer
FERNANDEL, Posté
Plus ce gouvernement s'exprime et moins on le comprend. Il n'y a pas qu'un deficit de stratégie.
Mouais, Posté
Vacciner les enfants '... Mouais. Je croyais que les enfants n'étaient pas concernés par les formes graves de la Covid. Ça a encore changé ' C'est dingue ça. Ça va faire deux ans que l'on dit tout et son contraire. Et nous on accepte tout sans rien dire. De vrais moutons.
Missouk, Posté
C'est aussi ridicule que scandaleux. Pendant des mois, BLANQUER nous a dit que les gamins ne risquaient rien (mais les enseignants ont été aux premières loges sans protection adaptée(brasseurs d'air), avec des protocoles inapplicables qui changeaient parfois du jour au lendemain et avec l'obligation de "faire la police" pour que des gamins de 6/7 ans respectent le port du masque... Aujourd'hui, on piquouse les gamins à tout va car ils sont la cause de tout !!!!!!! Leur logique est implacable, il n'y a plus qu'à espérer que leur défaite aux présidentielles sera.tout aussi implacable!
Sevy, Posté
Le pass vaccinal à défaut de l'obligation vaccinale. Un jeu de mots pour un état plus proche de l' autocratique que de la démocratique.Voilà où va notre chère France qui teste la soumission du peuple en grandeur nature.
Pfffff, depuis son mobile , Posté
Des mesures ... à la noix . C était avant Qu il fallait agir . A quoi sert le pass sauf à voyager ' Les resto avec toutes les contraintes on s en fout un peu .. les soirées se font en privé ...ces mesures servent à quoi ' A user et à frustrer la population ... joyeux noël '
Leon, Posté
Interdit, Interdit,interdit...vacciner vacciner vacciner.... coupable les non vacciner.... voilà j ai fait un article pour le gouvernement... ils commencent à nous faire ch... dans ma famille il n y a pas d hésitation ...on fera attention comme on est majeur mais on ne sera pas divisé car c est tout ce qui nous reste comme vraie valeur. Et mer de aux pouvoirs en place ! Mon pays bato fou oussa ban n'a y râle alors...