Huit décès et 4.558 cas en une semaine :

Covid-19 : les chiffres battent de nouveaux records à la veille des fêtes


Publié / Actualisé
Aux portes du réveillon de Noël, la situation sanitaire se dégrade à nouveau avec 4.558 nouveaux cas de Covid-19 détectés en une semaine, un nouveau record inégalé. Le taux d'incidence passe dont à 532,5 pour 100.000 habitants pour cette période et dépasse aujourd'hui 550, selon les autorités sanitaires. Le variant Omicron gagne aussi du terrain, comme en Métropole et en Europe avec 19 cas confirmés à ce jour. Huit décès sont à déplorer, des suites du virus, et les admissions en réanimation augmentent avec 24 lits occupés par des patients Covid. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Aux portes du réveillon de Noël, la situation sanitaire se dégrade à nouveau avec 4.558 nouveaux cas de Covid-19 détectés en une semaine, un nouveau record inégalé. Le taux d'incidence passe dont à 532,5 pour 100.000 habitants pour cette période et dépasse aujourd'hui 550, selon les autorités sanitaires. Le variant Omicron gagne aussi du terrain, comme en Métropole et en Europe avec 19 cas confirmés à ce jour. Huit décès sont à déplorer, des suites du virus, et les admissions en réanimation augmentent avec 24 lits occupés par des patients Covid. (Photo rb/www.ipreunion.com)

• Le taux d'incidence explose

Si le chiffre de 420 pour 100.000 habitants avait défrayé la chronique en août dernier, le taux d'incidence atteint désormais des records inégalés. Avec 4.558 nouveaux cas dépistés entre le 11 et le 17 décembre 2021, il monte à 532,5 sur cette période et dépasse aujourd'hui 550, selon la préfecture et l'agence régionale de santé (ARS). Le nombre moyen de cas journaliers s’est élevé à 651 tout au long de cette semaine contre 482 la semaine précédente.

Lire aussi - Covid-19 : huit décès et 4.558 cas en une semaine

Les clusters augmentent eux aussi avec 68 foyers de contagion actifs au 21 décembre dont 14 à criticité "élevée". Parmi eux, sept sont à Saint-Denis et trois à Saint-Pierre.

Le taux de positivité est lui aussi en forte hausse et se situe à 5,8% contre 4,5% précédemment. Il augmente particulièrement chez les plus de 75 ans et les 25-44 ans. 

• Le variant Omicron gagne du terrain

Si le variant Delta représente plus de 95% des mutations détectées, 19 cas positifs au variant "Omicron" ont été identifiés à ce jour. "Les opérations de séquençage se poursuivent pour d’autres cas considérés comme suspects", indiquent les autorités sanitaires.

• Les admissions en réanimation augmentent

Si le nombre de cas positifs explose, la situation hospitalière restait jusqu'ici plutôt stable. Mais ce mercredi, la préfecture et l'ARS note une nette hausse des admissions en réanimation et en médecine pour Covid-19. Au 22 décembre, 24 lits de réanimation sont occupés par des patients positifs à la Covid-19, sur les 78 lits installés à La Réunion. 

Sur les personnes admises en réanimation depuis le 1er décembre, 24% sont âgées de 15 à 44 ans, 41% sont âgées de 45 à 64 ans, 23% sont âgées de 65 à 74 ans, et 12% ont plus de 75 ans. Par ailleurs 88% présentent des comorbidités. "La très grande majorité des patients hospitalisés en réanimation ne dispose pas d’un schéma vaccinal complet" précisent les autorités.

Par ailleurs cette semaine, huit décès sont à déplorer, liés au Covid-19 et six d’entre eux n’était pas vaccinés. Une personne était âgée de 45 à 64 ans, et les sept autres de plus de 75 ans. Ils présentaient tous des comorbidités, affirment la préfecture et l'ARS.

• Vaccination ouverte aux jeunes enfants

A compter de cette semaine, la vaccination est ouverte à tous les enfants de 5 à 11 ans. Les autorités sanitaires précisent "qu'un peu plus de 22% de la population éligible n’est pas encore entrée dans le schéma vaccinal" et appellent donc une nouvelle fois les Réunionnais.es à aller se faire vacciner. Le rappel vaccinal (troisième dose) est aujourd'hui ouvert à toutes les personnes majeures. Plus de 132.600 personnes ont effectué leur rappel à ce jour.

Lire aussi - Olivier Veran : la France "ouvre aujourd'hui la vaccination des  enfants" de 5 à 11 ans

Du 13 au 19 décembre, 39.495 injections ont été effectuées dans l’île. Au 19 décembre, 526.739 personnes disposent d’un schéma vaccinal complet et 542.621 personnes ont reçu au moins une injection. 75% de la population éligible présente un schéma vaccinal complet soit ou 61,5% de la population totale.

• "Fêtes sans Covid"

"Afin de lutter contre la propagation du virus en cette fin d’année, il est impératif d’avoir le niveau de vigilance le plus élevé lors des moments de convivialité qui présentent, nous le savons, des risques toujours élevés de contamination. Il convient de  limiter le nombre de convives, de respecter les gestes barrière (masque, distanciation sociale, aération des pièces, lavage des mains…), de se faire tester avant, et ne pas participer en cas de symptômes" préviennent préfecture et ARS, avant les fêtes de Noël et du Nouvel an. "Faites la fête sans Covid !"

Lire aussi - Des fêtes de fin d'année sans rassemblement sur la voie publique et sans feux d'artifice

www.ipreunion.com / [email protected]

   

3 Commentaire(s)

Eve, Posté
"Aucun pays ne pourra se sortir de la pandémie à coups de doses de rappel et les rappels ne sont pas un feu vert pour célébrer comme on l'avait prévu", a martelé le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus,
Noël et Saint sylvestre, Posté
Noël sera sauvé mais la saint Sylvestre s'annonce compliquée.
Leon, Posté
Il faut bien faire peur pour justifier ces lois autoritaires ! ...ils pourraient nous dire simplement qu une grande majorité des personnes qui décédés ont des comorbidites donc fragile mais non ....on préfère sortir l artillerie des chiffres histoire de bien embrouiller nos neurones. En réanimation c est 24 % des 15 à 44 ans en réanimation ! Ils ne peuvent pas donner les âges ' Dans l article de la préfecture " un taux de incidence qui explose" il y a 3 phrases,5 fois un taux d incidence different, pour comparer certe, mais au final que retenir ' Rien juste une volonté d embrouiller...par une suite de chiffre comme la suite de l article ou on retiens surtout du catastrophisme, sans espoir pour nos lendemains ! Et puis la fin est une répétition sans fin...sur les gestes que tout le monde connaît. certes utile...mais soûlant au bout de la trentième annonce (tv+radio+internet inclus dans la même journée)...et puis super le slogan final de la préfecture : qui aimerait avoir cette m...de ' ....juste pour dire à la veille des fêtes que vous pourriez plutôt axé sur l espoir grâce à votre vaccin, à notre hôpital qui est le meilleur au monde, que 4558 cas ce n est pas 4558 morts, bref un communiqué qui donne de l espoir ! Inspiré vous de de Churchill pendant les bombardements sur Londres... comme on est en "guerre" disait macron.Que serait Londres si on annonçait toutes les semaines ...uniquement les destruction !........"Du sang, des larmes mais...la victoire !" ...Discours de Churchill du 13 mai 1940