Dès ce mardi et jusqu'au 15 janvier :

Restrictions sanitaires : le calendrier des mesures annoncées par Jean Castex


Publié / Actualisé
Etat d'urgence sanitaire rétabli à La Réunion, délai réduit pour l'accès au rappel vaccinal, jauges, télétravail ou encore pass vaccinal... les différentes annonces du Premier ministre Jean Castex ce lundi 27 décembre 2021 suite au conseil de défense sanitaire et au conseil des ministres tenus dans la journée s'échelonnent sur plusieurs semaines. Si certaines mesures prennent effet dès ce mardi, d'autres sont prévues début janvier. Le pass vaccinal, lui, sera mis en place le 15 janvier 2022 à condition que la mesure soit votée au Parlement. Voici le calendrier des différentes mesures annoncées par le gouvernement. (Photo d'illustration AFP)
Etat d'urgence sanitaire rétabli à La Réunion, délai réduit pour l'accès au rappel vaccinal, jauges, télétravail ou encore pass vaccinal... les différentes annonces du Premier ministre Jean Castex ce lundi 27 décembre 2021 suite au conseil de défense sanitaire et au conseil des ministres tenus dans la journée s'échelonnent sur plusieurs semaines. Si certaines mesures prennent effet dès ce mardi, d'autres sont prévues début janvier. Le pass vaccinal, lui, sera mis en place le 15 janvier 2022 à condition que la mesure soit votée au Parlement. Voici le calendrier des différentes mesures annoncées par le gouvernement. (Photo d'illustration AFP)

Dès ce mardi 28 décembre

-    L'état d'urgence sanitaire rétabli à La Réunion jusqu'au 31 mars 2022
-    La troisième dose (ou rappel vaccinal) disponible trois mois après la seconde injection au lieu de cinq

Tout le mois de janvier

-    Les cérémonies de vœux annulées

Lundi 3 janvier 2022

-    Les grands rassemblements limités, les concerts debout et la consommation debout interdits, il est interdit de manger et boire dans les transports et au cinéma
-    Le télétravail obligatoire là où c'est possible 3 voire 4 jours par semaine

Le 15 janvier 2022

-    Le pass sanitaire transformé en pass vaccinal si la mesure est votée par le Parlement. Cela signifie que les tests ne seront plus valables dans les lieux où il faut actuellement présenter un pass sanitaire. Seul le vaccin sera un justificatif autorisé.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

Bim, Posté
Gargamel sort de ce corps.
Citoyens observateurs, Posté
Mais comme on s'en fout de tout ce qu'ils peuvent dire ! Ils ont perdu toute légitimité, et ça fait un moment déjà! Non, on va pas voter, car on refuse de porter le moindre crédit à leur pseudo-démocratie. Et depuis 2 ans, avec leurs fake-news avec lesquelles ils nous mitraillent continuellement, plus personne ne les écoute. Même les plus simplets qui les ont cru et été se vacciner, n'y croient plus désormais. Et le masque, plus personne ne le porte. Faut commencer à mettre en place les Tribunaux qui vont juger ces escrocs et les condamner au bagne, avec tous leurs sbires. Ils vont devoir rembourser tous ces milliards de gabegies, de commandes de gadgets divers "pour notre sécurité" et qui ne servent à rien (sauf à l'enrichissement de quelques uns!). Et ces quantités astronomiques de 'vaccins' commandés on ne sait pour qui, on va les leur injecter. Et tous les victimes d'effects secondaires pouroont venir réclamer réclamation !
Samem, Posté
si c'est pas une dictature, on annonce le pass vaccinal avant qu'il ne soit voté....
Économies , Posté
Cérémonies des v'ux annulée,l l'état fera des économies.