La Réunion en état d'urgence sanitaire :

Réunion entre le préfet et les maires : l'hypothèse d'un couvre-feu sur la table


Publié / Actualisé
Le préfet Jacques Billant a finalement rencontré les élu.e.s de l'île dès ce mardi 28 décembre 2021, suite aux annonces du Premier ministre Jean Castex. La Réunion est repassée ce mardi en état d'urgence sanitaire, jusqu'au 31 mars. L'éventualité d'un couvre-feu a été évoquée au cour de la réunion. Les maires présent.e.s ont cependant demandé, si une telle décision devait être prise, de ne pas l'instaurer avant le 3 janvier 2022. A l'approche du Nouvel an, les Réunionnais ont déjà fait leurs achats et courses diverses. Les élu.e.s demandent aux autorités de laisser la population réveillonner. Le préfet les a écoutés et a indiqué qu'une réunion inter-ministérielle était prévue par la suite, celle-ci est en cours. Jacques Billant devrait s'exprimer ce mercredi 29 décembre, ou bien par voie de communiqué ou bien via une conférence de presse (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le préfet Jacques Billant a finalement rencontré les élu.e.s de l'île dès ce mardi 28 décembre 2021, suite aux annonces du Premier ministre Jean Castex. La Réunion est repassée ce mardi en état d'urgence sanitaire, jusqu'au 31 mars. L'éventualité d'un couvre-feu a été évoquée au cour de la réunion. Les maires présent.e.s ont cependant demandé, si une telle décision devait être prise, de ne pas l'instaurer avant le 3 janvier 2022. A l'approche du Nouvel an, les Réunionnais ont déjà fait leurs achats et courses diverses. Les élu.e.s demandent aux autorités de laisser la population réveillonner. Le préfet les a écoutés et a indiqué qu'une réunion inter-ministérielle était prévue par la suite, celle-ci est en cours. Jacques Billant devrait s'exprimer ce mercredi 29 décembre, ou bien par voie de communiqué ou bien via une conférence de presse (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Ce mardi déjà, la préfecture avait confirmé à Imaz Press qu'aucune annonce ne serait faite ce mardi, le temps de laisser le préfet échanger avec les acteurs économiques et les élu.e.s. Inquiète, la population s'attend d'ores et déjà à un couvre-feu ou un reconfinement dans les jours qui viennent.

Lire aussi - L'état d'urgence sanitaire rétabli à La Réunion jusqu'au 31 mars

Pour rappel l'an dernier lors du Nouvel An, un couvre-feu en deux étapes avait été mis en place. Entre 22h et 1h du matin, seules les personnes rentrant chez elles ou justifiant d'un motif impérieux pouvaient circuler. Le dispositif était renforcé de 1h à 5h : hors motif impérieux toute circulation était interdite, sous peine d'une amende s'élevant jusqu'à 375 euros.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

8 Commentaire(s)

Cha cha , depuis son mobile , Posté
Juste pour bien nous faire chier le soir après une journée de taf ! Ou t'as juste envie de décompresser en regardant la mer assis tranquille , ou t as juste envie de dîner avec des amis patcewye ça fait bientôt deux ans Qu on t emmerde ... je v devenir anti pass complotiste et gilet jaune ... .
Mékoué, Posté
A moins d'être que béni oui-oui, autrement pour toute personne équilibrée et faisant preuve de bon sens, obéir et transmettre depuis plus de 20 mois d'affilés , des ordres aussi fantasques, qu'incongrus; ayant comme base logique, que le probable, l'incertain, ou autre intérêt; que de plus le résultat escompté au niveau de la santé publique avec 90% de vaccinés, se fait toujours appeler l'Arlésienne; relève d'un véritable parcours du combattant de l'exécuteur d'ordre. A savoir que dès le départ de la pandémie, les personnalités de renoms sur le plan National et international : Raoult, Perronne; Jefferson; Heneghan; Toussaint; Toubianna; Immanuel Stella, Jean Dominique Michel, Z. Nanshan, M. Wonner..., ont proposé autre stratégie et protocole de soins pour combattre le fléau.Proposition évidement rejetée par le pouvoir en allant même jusqu'à l'interdiction aux médecins de prescrire. Qu'en est-il du "Remdésivir", qu'en est-il de l'ARNm imposés sans garantie des laboratoires, qu'en est-il des multi doses vaccinales par habitant, commandées par Mme Von der Leyen, que Manon Aubry, Rob Roos..., ont interpellée sur la méthode procédurale et surtout de l'efficacité non garantie des produits '''
Mio, Posté
Organisateurs du sakifo c'est à cause de vous que nous en sommes la honte à vous !
Jojo, Posté
C'est insupportable et illisible l'article en écriture inclusive, vous êtes sérieux IPREUNION ' (Si vous n'arrivez pas à lire un article qui possède trois mots en écriture inclusive, nous vous conseillons en effet de ne pas nous lire vous risqueriez de vous faire mal aux yeux et nous avons maintenant peur pour votre santé ;) WEBMASTER)
Moitié confinement , Posté
Mette en place un moitié confinement. On a bien un moitié la route : spécificité locale. Nous la pa fé.
Date clés , Posté
Les dates clefs : 14 juillet, 20 décembre et 10 avril 2022 (1er tour des présidentielles).
Scandaleux , Posté
Ce qui est grave c'est d'avoir laissé le Grand Raid, le Sakifo et l'aéroport ouvert. Après on demande aux autochtones de respecter les gestes barrières.
Goutanou, Posté
zelus la moukat