Un décret publié au Journal officiel :

Covid-19 : des autotests vendus dans les supermarchés


Publié / Actualisé
Les magasins de la grande distribution en France pourront désormais vendre des autotests, d'après un décret publié au journal officiel ce mardi 28 décembre 2021. Cette vente exceptionnelle sera possible jusqu'au 31 janvier 2022. Elle était jusqu'ici réservée aux pharmacies (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Les magasins de la grande distribution en France pourront désormais vendre des autotests, d'après un décret publié au journal officiel ce mardi 28 décembre 2021. Cette vente exceptionnelle sera possible jusqu'au 31 janvier 2022. Elle était jusqu'ici réservée aux pharmacies (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le Covid-19 et ses variants dont Omicron gagnent du terrain jour après jour en France et la demande de tests se fait de plus en plus sentir. C'est pourquoi il sera possible de se procurer des autotests directement dans d'autres "circuits d'approvisionnement" comme le stipule l'arrêté du 27 décembre du Ministère des solidarités et de la santé.

Extrait de l'arrêté du 27 décembre issu de Legifrance :

 

Cela inclut les commerces tels que les hypermarchés et les supermarchés. La nouvelle était attendue par les directeurs de grandes enseignes.

Jusque là les pharmacies étaient les seules à proposer ce produit. Son prix était fixé à 5,20 euros. Les géants de la grande distribution indiquent que ces dispositifs seront vendus à prix coûtant c'est-à-dire en fonction des coûts d'achat, de la fabrication et de la distribution.

Cela pourrait donc être moins cher que les prix pratiqués en officine. Pour rappel, selon le laboratoire Cerballiance, les autotests de dépistage du Covid-19 restent une forme de test préconisée pour les personnes asymptomatiques et est très peu performant en comparaison aux tests RT-PCR et antigéniques.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !