Une confirmation du ministère des Outre-mer :

Interdiction de manger dans les transports : les vols vers les Outre-mer ne sont pas concernés


Publié / Actualisé
Lors de ses annonces ce lundi 27 décembre 2021, le Premier ministre Jean Castex a présenté une nouvelle mesure qui entrera en vigueur ce lundi 3 janvier : l'interdiction de manger dans les transports collectifs, "y compris longue distance". Or le voyage est de plus de 11 heures entre l'Hexagone et La Réunion. Interrogé, le ministère des Outre-mer nous indique que la mesure ne s'applique par aux Outre-mer (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Lors de ses annonces ce lundi 27 décembre 2021, le Premier ministre Jean Castex a présenté une nouvelle mesure qui entrera en vigueur ce lundi 3 janvier : l'interdiction de manger dans les transports collectifs, "y compris longue distance". Or le voyage est de plus de 11 heures entre l'Hexagone et La Réunion. Interrogé, le ministère des Outre-mer nous indique que la mesure ne s'applique par aux Outre-mer (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Cette mesure ne s'appliquera pas aux long-courrier donc aux vols Outre-mer" nous dit précisément le ministère. "Cela ne concerne que les transports domestiques, Outre-mer n'étant pas considéré comme domestique au sens aérien)."

Si la consommation debout dans les bars ou les restaurants sera également interdite, Jean Castex a annoncé ce lundi 27 décembre qu'il deviendra interdit de manger et boire dans les transports collectifs et les cinémas.

"Sur les trajets longue distance, cette mesure sera appliquée avec discernement notamment pour les jeunes enfants et pour permettre de se désaltérer", a précisé un porte-parole du ministère des transports, selon Le Monde.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

7 Commentaire(s)

SOMANKE , Posté
Je ne suis pas virologue mais j'ai du mal à percevoir le lien avec la choucroute.Je vois quand même un pli qui se dessine et il ressemble à une prise de contrôle de notre vie au quotidien par la poses d'interdits qui tracent une voie (plutôt chemin) unique pour tous.Laquelle ''''''
HULK, Posté
Le comble de la dictature c'est de faire croire au peuple qu'il est en encore en démocratie alors qu'on lui a supprimé une grande partie de ses libertés. C'est l'histoire de la grenouille qu'on fait mourir lentement en la trempant dans de l'eau que l'on fait bouillir. Alors oui, on peut comparer avec la CORÉE DU NORD,LA CHINE,CUBA,le VÉNÉZUÉLA. Et il y en a d'autres (il ne faut pas les nommer,ce sont des pays musulmans. CHUUUT!). Mais quand on a organisé un référendum sur la constitution européenne, que les français ont voté non, et que nos gouvernants nous l'ont faite quand même,"en missouk" par le traité de LISBONNE,c'est çà la démocratie' Non,c'est une forme de dictature. Désolé pour les "bien pensants". Et il y a d'autres exemples, mais on ne veut pas les voir.
Pas d'anticipation , Posté
Faut s'attendre à tout avec ce gouvernement. On nous a dit au debut que les masques n'étaient pas obligatoires ..... on connaît la suite.
974, Posté
En avril 2022 : les élections présidentielles. On sait pour qui nous ne voteront pas. Macron c'est fini. Nou vé pi.
Consciencedomoun , Posté
@Patrick, allez faire un tour dans une vraie dictature, en Chine ou Corée du Nord par exemple , après ou va comparer ce qui est comparable.C'est chiant ,on en a marre c'est vrai mais pour rappel on est en situation pandémique mondiale.et ceux qui critiquent,c'est vrai que ce n'est pas fameux et facile, j'aimerais les voir à l''uvre et prendre des mesures pour y faire face.
@patrick, Posté
Patrick avant d'écrire des conneries allez apprendre à lire.
Patrick, depuis son mobile , Posté
C'est à ce genre de mesure "interdiction de s'alimenter et de s'hydrater" pendant plus de 11 h... que l'on réalise la réalité de notre démocratie et de notre République.Des contraintes iniques et dangereuses sur le plan sanitaire pour des raisons... sanitaires. Des mesures qui ne s'appliqueront bien évidemment JAMAIS à ceux qui edictent la règle.Nous sommes bien en France dans une Dictature deGaulienne qui ne dit pas son nom.