Restrictions sanitaires :

Covid-19 : le couvre-feu rétabli à partir de 21h ce samedi


Publié / Actualisé
Face à la dégradation continue de la situation sanitaire à La Réunion, le préfet Jacques Billant a décidé de rétablir un couvre-feu de 21h à 5h du matin, à partir de ce samedi 1er janvier 2022. Cela lui est rendu possible suite au rétablissement de l'état d'urgence sanitaire dans l'île depuis ce mardi, après les annonces du gouvernement. Le couvre-feu sera en place au moins jusqu'au dimanche 23 janvier inclus. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Face à la dégradation continue de la situation sanitaire à La Réunion, le préfet Jacques Billant a décidé de rétablir un couvre-feu de 21h à 5h du matin, à partir de ce samedi 1er janvier 2022. Cela lui est rendu possible suite au rétablissement de l'état d'urgence sanitaire dans l'île depuis ce mardi, après les annonces du gouvernement. Le couvre-feu sera en place au moins jusqu'au dimanche 23 janvier inclus. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Cette décision a été prise alors que le taux d’incidence s’élève désormais à 740 cas pour 100.000 habitants, le taux de positivité atteint les 7%. Environ 1.250 cas de Covid-19 ont été confirmés dans l’île lundi et mardi. Près d'un cas sur quatre est potentiellement issu du variant Omicron, d’après l’ARS. Les autorités sanitaires s’attendent à dépasser le seuil des 2.000 cas quotidiens dans les jours à venir, voire de le dépasser. Du 18 au 24 décembre, 4.807 cas positifs ont été recensés contre 4.558 la semaine précédente.

La tension hospitalière commence par ailleurs à se faire ressentir : au 28 décembre, 95% des lits de réanimation étaient occupés. 37 de ces lits l'étaient par des patients du Covid-19. 90% des hospitalisés ne présentent pas de schéma vaccinal complet. "La situation nationale a changé depuis le mois d'août, nous ne pourrons pas compter sur la même réserve sanitaire dont nous avons bénéficier il y a quelques mois. Il y a des hôpitaux déjà sous l'eau en Métropole" a rappelé Martine Ladoucette, directrice de l'ARS de La Réunion.

Dans ce contexte, les autorités sanitaires ont donc décidé limiter les déplacements. La population devra se munir, pour trois semaines au moins, d’une attestation de déplacement et d’un motif impérieux pour pouvoir sortir entre 21h et 5h. Le couvre-feu permet de limiter efficacement les interactions sociales et le brassage des populations. Il est mis en vigueur de 21h00 à 5h00 tous les jours et sur l’ensemble du territoire. Cette mesure entrera en vigueur dès le samedi 1er janvier au soir et jusqu’au dimanche 23 janvier inclus. Les seuls motifs de déplacement autorisés sont les motifs médicaux (consultations, examens, etc), les motifs professionnels (trajet domicile - travail ou avec le lieu d'enseignement et de formation) et les motifs familiaux et personnels (assistance aux personnes vulnérables, déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant; transferts ou transits vers les aéroports, etc).

Les établissements recevant du public (ERP) devront de nouveau appliquer des jauges, en fonction de leur surface. Les rassemblements festif dans les ERP de type gymnase et salle communale sont désormais interdits. Dans les restaurants et les bars, les tables ne pourront accueillir que six personnes. Les rassemblements, hors manifestations revendicatives ou cultuelles, sont interdits dans l’espace public. Pour les grands évènements, une jauge maximale  de 2.000 personnes en intérieur et 5.000 personnes en extérieur est instaurée.

- Multiplications des restrictions -

Ces nouvelles mesures viennent s'ajouter à celles déjà en place et celles annoncées par le Premier ministre Jean Castex. Le port du masque est toujours obligatoire partout dans l’espace public, les piques-niques et bivouacs sont interdits, les rassemblements de plus de 10 personnes aussi.

A partir de lundi, il sera interdit de manger et boire dans les cinémas et les transports. L’avion n’est pas concerné pour les Outre-mer. Tous les clients des ERP doivent consommer à table uniquement, dans le respect des protocoles sanitaires. La danse est interdite dans les ERP, et la fermeture des discothèques est prolongée jusqu'au 23 janvier inclus.

Les voyageurs sont aussi priés de présenter un test négatif au Covid-19, de moins de 24 heures, qu’ils soient vaccinés ou non. Les motifs impérieux sont toujours en place pour les non-vaccinés.

Concernant les fêtes de fin d’année, les autorités locales ont voulu préserver le réveillon du Nouvel An avant que les mesures soient mises en application. Le préfet a toutefois appelé à le célébrer " en petit comité et dans le respect des gestes barrières ".

www.ipreunion.com / [email protected]

   

7 Commentaire(s)

Gege, Posté
Alors à tous ceux qui critiquent, passez à l'étape de propositions pour apporter des solutions et éviter que les soignants s'épuisent' ça fait deux ans qu'ils ramassent alors un peu de compassion et de solutions pour eux.. vous pensez qu'ils s'amusent '' Vous en avez peut-être marre mais eux confrontés au réel de la mort, ils vivent comment cette crise sans fin'
Missouk, Posté
Heureusement, il y a des élections dans 4 mois, car au bout du compte, un couvre-feu entre 21h et 5h, ça va déranger quel citoyen lambda''''' Par contre les restaurateurs, propriétaires de gîtes, de bars, les cinémas, les organisateurs de spectacles sont une fois de plus les premiers visés. Peut-êtres râlent-ils moins que les autres '''' Ou alors comme nous ils attendent les prochaines présidentielles pour dézinguer toute cette bande de guignols '
Mauvaise gestion, Posté
La Réunion sert de détente aux vacanciers (aéroports ouverts) et terrains de jeux pour les sportifs (grand raid) et loisirs ( sakifo). Et on protège notre île quand '
Neurone 974, Posté
Selon Covidtracker, la tension hospitalière est de 6% à Mayotte et 36% à La Réunion. Pourquoi l'avion sanitaire continue-t-il à venir ici tous les jours '
Merci , Posté
Les personnes vaccinées, qui respectent les règles, remercient le Grand Raid, le Sakifo et l'aéroport.
Lina, Posté
Pourquoi choisir la date du 23 janvier comme fin hypothétique de la fin de ce couvre feu ' ... avec des horaires qui selon toute logique correspondent aux heures de sortie du virus. Je suis morte de rire ! La majeure partie des contaminations se font entre 21hoo et 5h00, il faudrait donc garder encore plus nos distances sociales dans ce créneau horaire. C est véritable un enjeu sanitaire qui a pousser à choisir cette date et ces horaires... et aucun doute que notre représentant de l État fera tout pour notre bien ! J ironise. .. Non bien-sûr, on a plus grande confiance en l ARS, que de réussite dans cette gestion. Pensez egalement a la vaccination, c est notre seule remede efficace (très) contre ce virus. Bonne journée a l ensemble de notre île.
Cha , depuis son mobile , Posté
lquand on lit Qu à paris le masque redevient obligatoire sur la voie pluvkique alors Qu ici on l a pas enlevé ... qd on lit les taux les machins les trucs .. qd on entend wue ça réfléchit à la 4 eme dose , qd le delai entre 2 doses passe en qq jours de 5 mois a 4 puis a 3 .... qd ca remet le test obligatoire a 24h00... ben moi je me dis le mondes est fou et on est dirige par fes guignols ... et je suis citoyen lambda vacciné masqué