Histoire :

Peste, choléra, VIH, ces pandémies qui ont précédé le Covid-19


Publié / Actualisé
La planète est secouée depuis deux ans par le Covid-19. Une crise jamais vue, s'exclament beaucoup. Ce qui est faux. Au fil des siècles l'Humanité a été frappée par plusieurs pandémies graves. Grippes, peste noire, choléra, sida,... Ces maladies ont traversé le temps et l'espace (Photo d'illustration : AFP)
La planète est secouée depuis deux ans par le Covid-19. Une crise jamais vue, s'exclament beaucoup. Ce qui est faux. Au fil des siècles l'Humanité a été frappée par plusieurs pandémies graves. Grippes, peste noire, choléra, sida,... Ces maladies ont traversé le temps et l'espace (Photo d'illustration : AFP)

• La peste noire provoque des ravages au 14ème siècle

La peste noire, dite "la grande peste" ou encore "peste bubonique", fait son apparition en Asie centrale en 1347 et se propage par la suite dans l'Eurasie, l'Afrique du Nord et l'Afrique Subsaharienne. Transmise par une puce de rat, les symptomes de cette maladie sont les suivants : fièvres, maux de tête, présence de bubons c'est-à-dire l'inflammation des ganglions lymphatiques évoluant vers la suppuration, comme le définit lelarousse.fr. En France, elle arrive par le port de Marseille par des navires génois, précise Futura Science. Elle fait ainsi 25 à 40 millions de morts en Europe ce qui représente alors presque la moitié de sa population à l'époque. Sur Paris, elle aurait fait entre 50.000 et 80.000 morts, comme il est repris dans un article de nos confrères de chez CNews.

• Le choléra, une maladie qui frappe les pays pauvres

Cette maladie apparaît pour la première fois en 1817 sur le continent Indien. Elle se dirige ensuite au fur et à mesure en Asie, en Afrique, et au Moyen-Orient puis dans le monde entier progressivement. En l'absence de traitement elle peut tuer une personne en quelques heures. Chaque année au niveau mondial 1,3 à 1,4 millions de cas sont enregistrés et 21.000 à 143.000 décès sont comptabilisés. Cette maladie s'attrape par l'obsoption d'eau ou d'aliments contaminés par une bactérie qu'est le vibrion. Se passe alors un phénomène de déshydratation qui caractérise l'infection.

Comme le précise l'OMS, les principaux facteurs à l'origine de l'infection sont le niveau socio-économique et les conditions de vies des populations. Une stratégie mondiale de lutte a été lancée en 2017 avec pour objectif de diminuer de 90% des décès dus au choléra. En combinant les fortes concentrations de populations avec une hygiène défecteuses, on assiste néanmoins à l'apparition et le développement de l'épidémie. L'Institut Pasteur préconise que pour lutter contre la maladie, il est important d'améliorer l'accès à l'eau potable et les mesures d'hygiènes générales. Le développement de l'éducation sanitaire dans les pays les plus touchés est aussi essentiel pour combattre le choléra.

• La meurtrière gripe espagnole

Apparaît en 1918 la grippe espagnole pour la première fois en Chine. Si on l'a surnommée "espagnole" c'est parce que c'est en Espagne qu'elle a été mentionnée au public. Cette maladie dûe au virus H1N1 se transmet par la volaille et le virus souche aurait muté pour contaminer l'être humain, selon France Archives. Pour ce qui est des sympômes, ils s'apparentent à ceux de la grippe saisonnière.

Les patients touchés par cette forme de la maladie ont été sujets à des courbatures, de la fièvre, des maux de tête, une grande fatigue, de la toux, des crachats, des difficultés respiratoires... Cette dernière pathologie est un facteur déterminant puisque cela devient alors plus difficile de soigner un patient qui a du mal à respirer. La grippe espagnole entre dans l'Histoire puisqu'elle sera la plus meurtrière du 20ème siècle. A l'échelle mondiale, elle fait alors 20 à 40 millions de morts et se terminera par la suite en 1919. En France, elle cause 400.000 décès en l'espace de deux années.

La Réunion n'est pas non plus épargnée par cette pandémie. Après la fin de la Première Guerre mondiale, des soldats réunionnais reviennent dans l'île et ramènent avec eux cette maladie en 1919. Elle s'est propagée progressivement et a causé entre 7.000 et 20.000 morts sur les 175.000 habitants de l'époque.

Parmi les personnalités célèbres mortes de la grippe espagnole on retrouve l'écrivain, dramaturge, poète et essayiste français Edmond Rostand, auteur notamment de la pièce de théâtre Cyrano de Bergerac. Walt Disney sera également contaminé par la grippe espagnole mais n'en mourra pas.

• Le VIH, le virus qui détruit le système de défense immunitaire

• Et il y a aussi la grippe saisonnière

Dès que l'hiver commence à pointer le bout de son nez, nous avons les narines bouchées et le mouchoir à la main pour se moucher. La grippe saisonnière sévit en hiver et elle peut conduire au décès du patient. Cette maladie est une infection respiratoire aiguë, due à un virus, Influenza. Selon Santé Public France, environ 2 à 6 millions de personnes sont touchées chaque année par la grippe et 10.000 d'entre-elles décèdent.

D'après l'OMS, au niveau mondial, entre 290.000 et 650.000 décès dues à la grippe sont enregistrés chaque année. Les virus grippaux se transmettent lors d'une toux, par la transmission ou l'entrée en contact avec des objets contaminés par le virus. Et là où on l'attrape le plus souvent c'est à l'école, au travail ou encore dans les transports en commun.

Les symptômes de la grippe sont les suivants : fièvre avoisinnant les 39 degrés ; frissons ; fatigue intense avec une perte d'appétit ; des douleurs musculaires et articulaires ; des maux de tête ; de la toux sèche et douloureuse. La personne grippée peut être contagieuse jusqu'à cinq jours après le début des premiers symptomes précise le site de l'assurance maladie. On peut en guérir au bout d'une semaine. 

Il est à noter que les symptomes de cette maladie sont en partie similaires à ceux du covid-19.

ef/www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Hugh coco, Posté
Peste et choléra n'ont rien à voir avec ce 'virus' . Ce sont de réelles maladies mortelles
Titi45 , Posté
Mi pense i fait que commencer '