Zot lé pa payé pou kroir, mé lé vré :

Le cannabis : une nouvelle arme contre le Covid-19


Publié / Actualisé
Pour combattre le coronavirus, un nouvelle solution un peu plus naturelle serait la clef : le cannabis, d'après une étude menée aux Etats-Unis. Des extraits de cette plante pourrait bien être un barrage face au virus souche et ses variants. (Photo d'illustration : AFP)
Pour combattre le coronavirus, un nouvelle solution un peu plus naturelle serait la clef : le cannabis, d'après une étude menée aux Etats-Unis. Des extraits de cette plante pourrait bien être un barrage face au virus souche et ses variants. (Photo d'illustration : AFP)

Alors même que le variant Omicron gagne du terrain dans le monde entier, des chercheurs ont fait une découverte scientifique : deux  composés présents dans le chanvre - à savoir l'acide cannabigérolique, connu sous le nom de CBG-A, et l'acide cannabidiolique, connu sous le nom de CBD-A- seraient capables d'empêcher le coronavirus de pénétrer dans les cellules saines, selon une étude menée par des chercheurs de l'Oregon State University (OSU) et de l'Oregon Health and Science University. Comme le reprend nos confrères de chez Slate, ces acides non-psychoactifs seraient aussi efficaces sur les variants Alpha et Bêta qui continuent de se propager.

Cette étude américaine est sortie le 10 janvier dernier et repris dans The Journal of Naturall Prodcts. Les chercheurs se sont intéressés au trèfle rouge, l'igname sauvage, le houblon et la réglisse. Objectif : observer leur affinité potentielle avec la protéine de pointe du Covid-19. De ce fait, le chanvre, ou cannabis, est une plante qui fonctionnerait mieux pour bloquer les récepteurs de cette protéine et jouer avec ses acides un barrage face au virus.

Les composés ne pourront pas être consommés sous la forme de méthodes traditionnelles de prise de cannabis. Les deux acides devront être récoltés séparément afin de fabriquer un médicament spécifique. Une des chercheurs, Richard van Breemen du Global Hemp Innovation Center d'OSU, explique que "ce ne sont pas des substances contrôlées comme le THC, l'ingrédient psychoactif de la marijuana, et elles ont un bon profil de sécurité chez l'être humain."

 

www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Job, Posté
C'est vrai que la vaccination et moin bien qu'une drogue...'
Mdr, Posté
Encore de la pub pour les drogues ou les additions...mdr