Chiffres de la pandémie :

Covid-19 : des manifestants devant l'ARS accusent les autorités de "mentir"


Publié / Actualisé
Une vingtaine de personnes incluant Philippe de Chazournes sont réunies devant le siège de l'agence régionale de santé (ARS) à Sainte-Clotilde ce vendredi 21 janvier 2022. Elles accusent les autorités sanitaires de "mentir" sur les chiffres du Covid-19. Le décès d'un mineur de moins de 14 ans n'est pas lié au virus, affirment par ailleurs les manifestants qui parlent de "corruption systémique et systématique" et d'une volonté de "faire peur". Ils appellent également à valoriser les traitements anti Covid. Les manifestants appellent à un nouveau rassemblement devant la préfecture ce samedi (Photos vl/www.ipreunion.com)
Une vingtaine de personnes incluant Philippe de Chazournes sont réunies devant le siège de l'agence régionale de santé (ARS) à Sainte-Clotilde ce vendredi 21 janvier 2022. Elles accusent les autorités sanitaires de "mentir" sur les chiffres du Covid-19. Le décès d'un mineur de moins de 14 ans n'est pas lié au virus, affirment par ailleurs les manifestants qui parlent de "corruption systémique et systématique" et d'une volonté de "faire peur". Ils appellent également à valoriser les traitements anti Covid. Les manifestants appellent à un nouveau rassemblement devant la préfecture ce samedi (Photos vl/www.ipreunion.com)

   

4 Commentaire(s)

Lilou, depuis son mobile , Posté
Il c seront de manifester l orsquil se retrouveront en réanimation, c est malheureux de ne dire ils auront bien cherchés et il ne faudras pas se plaindre sur leurs tristes sorts qu ils devront assumer .
Payet, depuis son mobile , Posté
Nous sommes en démocratie et que ce soit antivax ou vaccinés on a le droit de dire et dénoncer. Ceux qui veulent vivre et être des moutons libre à eux.
Estelle, depuis son mobile , Posté
Une petite poignée de cocos durs qui sont contre tout sauf des allocations .
Bolasson, Posté
Insupportable.... Ils auront causé beaucoup de tort, ces antivax sectaires et illuminés, et ils ne s'arrêteront donc jamais.... Les voici qui reprochent aux hôpitaux d'être débordés par leur affluence... On marche sur la tête....