46.914 nouveaux cas, 38 morts :

Covid-19 : 91% des lits de réanimation occupés, nombre de décès record


Publié / Actualisé
Du 15 au 21 janvier 2022, 65 patients sont hospitalisés en réanimation, sur les 111 lits disponibles et alors que 36 autres patients sont aussi en soins critiques pour d'autres pathologies, le taux d'occupation en réa grimpe à 91% ce mardi. Les autorités sanitaires indiquent que 38 personnes dont décédées des suites du Covid-19, 33 d'entre elles n'étaient pas vaccinées. Le taux d'incidence s'élève désormais à 5.480 pour 100.000 habitants contre 3.668 la semaine dernière. 46.914 nouveaux cas ont été détectés en une semaine et un test sur trois est positif. Tous les indicateurs sont en rouge et ne cessent de grimper, et la tension hospitalière se confirme (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Du 15 au 21 janvier 2022, 65 patients sont hospitalisés en réanimation, sur les 111 lits disponibles et alors que 36 autres patients sont aussi en soins critiques pour d'autres pathologies, le taux d'occupation en réa grimpe à 91% ce mardi. Les autorités sanitaires indiquent que 38 personnes dont décédées des suites du Covid-19, 33 d'entre elles n'étaient pas vaccinées. Le taux d'incidence s'élève désormais à 5.480 pour 100.000 habitants contre 3.668 la semaine dernière. 46.914 nouveaux cas ont été détectés en une semaine et un test sur trois est positif. Tous les indicateurs sont en rouge et ne cessent de grimper, et la tension hospitalière se confirme (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Dans le nouveau bilan des autorités sanitaires publié ce mardi 25 janvier 2022, les indicateurs sont encore une fois à la hausse.

• 65 patients en réanimation

Au 25 janvier 2022, 65 lits en réanimation sont occupés par des patients positifs au Covid-19, sur les 111 lits installés sur l'île. 36 le sont également par des patients qui présentent d’autres pathologies, ce qui représente 101 lits occupés en tout donc 91% de taux d’occupation.

60% des personnes admises en réanimation sont des hommes et 40% des femmes, 69% des patients admis ont moins de 65 ans. Neuf patients sur dix en réanimation sont non vaccinés ou avec un schéma vaccinal incomplet et 82% présentent au moins une comorbidité.

La semaine dernière, au 18 janvier 2022, ce sont 60 patients positifs au Covid qui occupaient les lits en réanimation sur les 105 lits installés à La Réunion, avec un taux d'occupation total de 88,6%, soit en-dessous du taux annoncé ce mardi.

Lire aussi - Covid-19 : 27 décès et 31.401 cas en une semaine, 60 personnes en réanimation

Pour rappel le Plan blanc a été activé le mercredi 19 janvier 2022 compte tenu de la dégradation rapide de la situation sanitaire. Des renforts sont d'ailleurs venus de l'Hexagone pour aider les soignants de l'île.

Lire aussi - Plan blanc à La Réunion : un dispositif de crise exceptionnel
Lire aussi - Réserve sanitaire : six infirmier.e.s et deux médecins atterrissent à La Réunion

•  38 décès, un triste record

Les autorités sanitaires indiquent que 38 personnes sont décédées des suites du Covid-19 : quatre âgées de 45 à 64 ans, huit âgées de 65 à 74 ans, et 26 personnes âgées de plus de 75 ans.

"37 personnes présentaient des comorbidités et 33 d’entre elles n’étaient pas vaccinées. Les cinq personnes vaccinées présentaient des comorbidités" précisent les autorités sanitaires.

• Augmentation exponentielle du taux d'incidence et du nombre de cas

Le taux d'incidence s'élève à 5 480 cas pour 100. 000 habitants au 21 janvier 2022 contre 3.668 la semaine dernière. 46.914 cas ont été confirmés du 15 au 21 janvier contre 31.401 la semaine précédente.

• Un test sur trois positif

Le taux de positivité s'élève à 36,6% du 15 au 21 janvier 2022 ce qui signifie que plus d'un test sur trois est positif. Les taux de positivité les plus élevés concernent toutes les tranches d’âge en particulier. Il augmente notamment de 41,8% chez les jeunes de moins de 14 ans et de 38,9% chez les 15-24 ans. Il est en hausse de 36,5% chez les 25-34 ans et de 37,2% chez les 35-44 ans.

Ce sont désormais 152.000 tests qui sont réalisés chaque semaine, indiquent les autorités sanitaires.

• 160 clusters actifs

Les autorités sanitaires ont identifié d'autres clusters, 55 au total. Ce sont désormais 160 clusters actifs au 25 janvier qui sont recensés, parmi eux 54 étaient classés à "criticité élevée" et 60 clusters à "criticité modérée". "Les milieux professionnels, les crèches et les établissements de santé sont les plus impactés par ces situations identifiées précisent les autorités.

• Le rappel vaccinal effectué par 57% de la population éligible

Du 17 au 23 janvier, l'ARS identifie une baisse de la vaccination. 34.704 injections ont été effectuées contre 45.687 injections du 10 au 16 janvier.

Plus de 27. 700 Réunionnais ont bénéficié d’une dose de rappel, ainsi 57% des personnes éligibles ont effectué leur rappel à ce jour, soit 256.372 personnes, précise l'ARS.

Au 23 janvier, 543.122 personnes disposent d’un schéma vaccinal complet et 562.775 personnes ont reçu au moins une injection. 70,6% de la population éligible (de plus de 5 ans) est engagée dans un parcours vaccinal soit 65,7% de la population totale. 68,2% de la population éligible présente un schéma vaccinal complet soit 63,5% de la population totale.

Lire aussi - Pass vaccinal : ce qui change ce lundi 24 janvier
Lire aussi - La préfecture fait le point sur l'application en place du pass vaccinal à La Réunion

www.ipreunion.com / [email protected]

   

3 Commentaire(s)

Lola, Posté
38 décès de personnes vaccinés 'C'est bizarre que dans mon village tout le monde accourt pour se faire vaccinés et que la semaine d'après j'entends qu'ils sont décédés, plus de 13 personnes vaccinés sont décédés dans mon village, ça aussi c'est un record
Romuald, Posté
Toujours pas assez de "recul" sur le vaccin, les non-vaccinés 'Z'attendent peut-être le recul... dans la tombe ' MDR !!!
Manu, depuis son mobile, Posté
C'est la première fois dans l'histoire de l'Humanité qu'un "vaccin" garantit l'entrée au restaurant, au cinéma, aux concerts, à un emploi mais ne vous garantit pas l'immunité contre la maladie pour laquelle vous le faites...En réfléchissant un peu, juste un peu ..., la population devrait comprendre à quel point le ou les gouvernements se foutent bien de leurs gueules et que le rappel tous les 3 mois est une vague fumisterie pour engraisser les laboratoires en se servant des cobayes humains volontaires.