Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale :

La fin du pass vaccinal envisageable "fin mars, début avril" selon Alain Fischer


Publié / Actualisé
Le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale Alain Fischer était interrogé ce mercredi 9 février 2022 par la Commission des affaires sociales du Sénat. Concernant le pass vaccinal il a estimé que la fin de son obligation pourrait aller "assez vite" soit d'ici "fin mars, début avril". (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale Alain Fischer était interrogé ce mercredi 9 février 2022 par la Commission des affaires sociales du Sénat. Concernant le pass vaccinal il a estimé que la fin de son obligation pourrait aller "assez vite" soit d'ici "fin mars, début avril". (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"D'un point de vue scientifique et médical, il faut que le taux d'incidence soit réduit, largement moins de 2.500, au moins dix fois moins, et il faut que la surcharge hospitalière actuelle ait disparu, qu'ils retrouvent leur état de fonctionnement habituel et que les patients non-Covid puissent être traités. Cela peut aller assez vite", a indiqué Alain Fischer. "On devrait y arriver d'ici fin mars-début avril".


La dose de rappel est à prendre en compte dans la fin du pass vaccinal, selon lui. Reste à voir bien entendu si les affirmations du président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale peuvent valoir pour La Réunion, qui n'est pas sur le même schéma que la Métropole, en affichant un taux de vaccination inférieur et une saturation hospitalière inquiétante : ce mardi 94,7% du service de réanimation était occupé et on enregistre cette semaine encore 34 décès dûs au Covid.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

Instrument politique , Posté
C'est un instrument politique. Vraiment triste de tomber aussi bas pour un pays comme ka France. C'est gros doigt.
Missouk, Posté
Comme par hasard à quinze jours de l'élection présidentielle... Aujourd'hui, on va "emmerder" (c'est le mot à la mode) les gens qui n'ont pas de 3e dose, pour leur dire dans un mois, "ben... finalement y' en avait pas besoin". Il commencent vraiment à nous casser les pieds!
Titi45 , Posté
la fin du passé parce que il a les présidentiel '
HULK, Posté
Juste avant l'élection' Quel hasard, cherchez l'erreur! Ils nous prennent vraiment pour des abrutis.