Réunion du préfet avec les maires :

La levée future du pass vaccinal à La Réunion pourrait arriver après la Métropole


Publié / Actualisé
Le préfet Jacques Billant a rencontré les maires de l'île comme chaque semaine pour aborder la situation sanitaire, en présence de l'ARS. Il a confirmé que le plan de désescalade se poursuivrait en cas de baisse confirmée du taux d'incidence, permettant à terme la réouverture des discothèques et la levée du masque obligatoire dans les établissements demandant le pass. Concernant le pass vaccinal justement, si sa levée est déjà abordée par le gouvernement sur le plan national, La Réunion pourrait ne pas être concernée de suite en raison de ses chiffres encore élevés et de son plus faible taux de vaccination (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le préfet Jacques Billant a rencontré les maires de l'île comme chaque semaine pour aborder la situation sanitaire, en présence de l'ARS. Il a confirmé que le plan de désescalade se poursuivrait en cas de baisse confirmée du taux d'incidence, permettant à terme la réouverture des discothèques et la levée du masque obligatoire dans les établissements demandant le pass. Concernant le pass vaccinal justement, si sa levée est déjà abordée par le gouvernement sur le plan national, La Réunion pourrait ne pas être concernée de suite en raison de ses chiffres encore élevés et de son plus faible taux de vaccination (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le préfet a notifié aux élu.e.s que La Réunion se trouvait toujours "sur un plateau à tendance baissière". Au niveau du système hospitalier, certains représentants alertent sur la communication autour de la vaccination. Ils ont indiqué au préfet que les citoyens se montraient souvent perdus concernant les rappels notamment après avoir contacté le Covid-19, entre la 2ème et la 3ème dose. Les informations doivent donc gagner en clarté selon eux.

Autre alerte concernant le retrait prochain du pass vaccinal. La situation ne semblerait pas être appliquée pour le moment sur l'île, alors que le gouvernement a envisagé un retrait d'ici avril sur le plan national. Le taux d'incidence de La Réunion est toujours en rouge. Ainsi en cas de suppression du pass vaccinal en Métropole, cela pourrait ne pas être le cas à La Réunion en raison du taux également moins important de personnes totalement vaccinées.

Concernant le plan de désescalade, celui-ci ne pourra continuer que si la baisse du taux d'incidence et de la diminution de la tension hospitalière se confirment, a déclaré Jacques Billant aux maires. Cela permettra à terme l'ouverture libre de certains établissements recevant du public, y compris les discothèques, et la levée du port du masque dans les établissements appliquant le pass vaccinal.

Sur la vaccination, 70% de la population éligible a un schéma complet et 82% de la population de moins de 25 ans éligible.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

5 Commentaire(s)

Dauphine, Posté
comme pour l'instant les candidats à la présidentielle semble être plus des blagueurs qu'autre chose je n'ai aucun candidat préféré mais je sais que je ne veux pas d'un président qui à quasi ignorer les reunionnais durant son mandat. Pendant la crise cvovid ont à longtemps était traité différemment les décisions incohérente, absurde; absente parfois même et surtout souvent inutile ou contradictoire.
HULK, Posté
Hélas cette élection est une mascarade. Les jeux sont déjà faits. Il va encore nous emmerder pendant 5 ans.
Didier, Posté
on utilise la réunion pour tester une nouvelle forme de dictature, c dingue ca devient dangereux car a un moment on va se soulever et sa va partir en sucette. On autorise les boites sans masques et on continue d'obliger nos enfants dans les classes avec le masques toute la journée ' c un vrai scandale
Eve, Posté
Le 10 avril , je vote JL Mélenchon et Macron dégage Nous n'allons pas encore subir 5 ans de malheur JLM : un espoir
Missouk, Posté
Comme nous ne sommes que des français de "basse zone", on nous traite comme tels... Je vais donc voter MELENCHON sans aucun état d'âme!