Tous les indicateurs Covid baissent :

Les discothèques rouvrent le 18 mars, le masque levé dans les lieux avec pass vaccinal le 26 mars


Publié / Actualisé
Le préfet a annoncé ce mardi la suite du calendrier de désescalade. Les mesures de freinage continuent à être levées, une à une. Ainsi le 18 mars, les discothèques pourront rouvrir et les concerts debout reprendre. A partir du 26 mars, les moments de convivialité pourront reprendre ainsi que les activités de danse. A cette date, le masque ne sera plus obligatoire dans les établissements soumis au pass vaccinal. La levée de celui-ci interviendra en dernière étape, sans doute durant la première quinzaine d'avril, tout comme la levée du masque dans l'ensemble des établissements. Les indicateurs du Covid baissent pour la 6ème semaine consécutive et le taux d'incidence passe à 936 (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le préfet a annoncé ce mardi la suite du calendrier de désescalade. Les mesures de freinage continuent à être levées, une à une. Ainsi le 18 mars, les discothèques pourront rouvrir et les concerts debout reprendre. A partir du 26 mars, les moments de convivialité pourront reprendre ainsi que les activités de danse. A cette date, le masque ne sera plus obligatoire dans les établissements soumis au pass vaccinal. La levée de celui-ci interviendra en dernière étape, sans doute durant la première quinzaine d'avril, tout comme la levée du masque dans l'ensemble des établissements. Les indicateurs du Covid baissent pour la 6ème semaine consécutive et le taux d'incidence passe à 936 (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le préfet Jacques Billant a annoncé un calendrier en deux étapes distinctes pour les prochains jours, trois en tout : le 18 mars, le 26 mars et la première quinzaine d'avril, "si la situation sanitaire le permet".

• A partir du vendredi 18 mars, les discothèques pourront rouvrir sans limitation de jauge et les concerts debout seront autorisés à nouveau, le tout dans le respect du protocole sanitaire soit le pass vaccinal et le port du masque.

• A partir du samedi 26 mars, il sera à nouveau permis de consommer debout dans les bars, cafés et restaurants. Les moments de convivialité pourront reprendre dans les entreprises et les établissements publics, ainsi que les moments festifs privés dans les salles des fêtes. Les activités de danse seront autorisées à nouveau. Le port du masque sera levé dans les établissements soumis au pass vaccinal en intérieur et en extérieur.

• La dernière étape devrait intervenir durant la première quinzaine d'avril, à savoir la levée du pass vaccinal et celui du masque dans les établissements recevant du public notamment ceux qui ne sont pas soumis au pass vaccinal.

- Le taux d'incidence passe sous la barre symbolique de 1.000 -

Les nouveaux chiffres du Covid se montrent encourageants et permettent d'entrevoir une levée progressive de toutes les mesures de freinage, bien que le préfet défende comme toujours des allègements "par étapes". Le professeur Xavier Deparis, directeur de la sécurité sanitaire à l'ARS, appelle aussi à rester vigilant et respecter les gestes barrières.

"La situation sanitaire s'améliore nettement depuis six semaines, avec un taux d'incidence passé sous le seuil symbolique de 1.000 et une moindre tension sur le système hospitalier" commente Jacques Billant. Le taux d'incidence est de 936 précisément selon l'ARS. Le taux de positivité passe de 30 à 27%.

25 personnes sont en réanimation pour Covid-19 contre 41 la semaine dernière et 67 au plus fort de l'épidémie. Cette amélioration a permis la levée du plan blanc et la prise en charge pour des patients non Covid qui avait été repoussée via la déprogrammation d'opérations chirurgicales.

14 décès, et non 17 comme initialement annoncé par le préfet, ont encore été enregistrés la semaine dernière soit près de 700 depuis le début de l'épidémie, note cependant Xavier Deparis. Les non vaccinés sont toujours majoritaires en service de réanimation." Xavier Deparis appelle la population à aller se vacciner, "c'est le moment où jamais de le faire pour sortir de cette crise sanitaire".

- Port du masque à l'école maintenu après les vacances -

Du côté du rectorat, Chantal Manès-Bonnisseau indique que 302 classes sont encore fermées au 4 mars, contre 342 le 18 février dernier. Elle aussi appelle à "ne pas baisser la garde", surtout à l'approche des vacances scolaires, "c'est bien la prudence qui reste de mise pour les établissements scolaires", notamment à l'approche des périodes d'examen.

Le port du masque est donc maintenu dans les salles de classe à la rentrée le 28 mars. "Si comme nous l'espérons les conditions sanitaires continuent à évoluer favorablement, nous en tiendrons compte durant la deuxième quinzaine d'avril" annonce-t-elle.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Do974, Posté
Il faut bien lever les mesures les élections approchent à grand pas