A partir de minuit :

Covid-19 : l'état d'urgence sanitaire prend fin dans tous les territoires d'Outre-mer


Publié / Actualisé
L'état d'urgence sanitaire sera levé ce jeudi 31 mars 2022 à minuit. Il était encore en vigueur à La Réunion, aux Antilles en Nouvelle-Calédonie. Le gouvernement avait décrété l'état d'urgence sanitaire le le 27 décembre à La Réunion. 5 janvier en Guadeloupe, en Guyane, à Mayotte, à Saint-Martin et à Saint-Barthélémy, territoires d'outre-mer où, sous l'effet du variant Omicron, la circulation du Covid-19 connaissait une " augmentation considérable ", et le 2 février en Nouvelle-Calédonie. De son côté, la Martinique était en état d'urgence depuis le 8 décembre. Depuis, le gouvernement avait levé l'état d'urgence en Guyane et à Mayotte le 2 mars.
L'état d'urgence sanitaire sera levé ce jeudi 31 mars 2022 à minuit. Il était encore en vigueur à La Réunion, aux Antilles en Nouvelle-Calédonie. Le gouvernement avait décrété l'état d'urgence sanitaire le le 27 décembre à La Réunion. 5 janvier en Guadeloupe, en Guyane, à Mayotte, à Saint-Martin et à Saint-Barthélémy, territoires d'outre-mer où, sous l'effet du variant Omicron, la circulation du Covid-19 connaissait une " augmentation considérable ", et le 2 février en Nouvelle-Calédonie. De son côté, la Martinique était en état d'urgence depuis le 8 décembre. Depuis, le gouvernement avait levé l'état d'urgence en Guyane et à Mayotte le 2 mars.

Les préfectures de Martinique et de Guadeloupe ont précisé mercredi par communiqué les modalités de cette levée des mesures les plus contraignantes. Soulignant "l'amélioration de la situation sanitaire qui se stabilise à un niveau élevé avec une pression hospitalière qui diminue", la préfecture de Guadeloupe a annoncé la fin du couvre-feu et du port du masque obligatoire dans les espaces publics dès vendredi. La présentation du pass sanitaire dans les établissements recevant du public ne sera plus requise à partir de lundi.

Des mesures qui ne concernent pas La Réunion. Le pass vaccinal devrait être levé dans l'île à la mi-avril. La fin du masque dans tous les lieux publics et à l'école devrait intervenir à la même date, sous réserve d'une situation sanitaire qui ne se serait pas trop dégradée.

- Plus de couvre-feu en Martinique -

La préfecture de Martinique indique pour sa part que "le couvre-feu sera supprimé et les horaires d’ouverture de droit commun s'appliqueront pour les restaurants et les débits de boissons", à partir du 1er avril. Le port du masque restera cependant obligatoire en Martinique dans les lieux publics jusqu'au 9 avril, date à laquelle il ne sera plus que "fortement recommandé" dans tous les lieux clos, ajoute le communiqué.

Certaines mesures resteront en vigueur après la levée de l'état d'urgence dans ces îles des Antilles: l'obligation vaccinale pour le personnel soignant, le port du masque dans les transports collectifs et le pass sanitaire dans les établissements de santé.

www.ipreunion.com avec l'AFP

   

2 Commentaire(s)

McKinsey, Posté
Avec McKinsey tout est réglé bien entendu.
Présidentielle 2022, Posté
La 4ème dose de l'injection expérimentale est pour le 10 avril dans les urnes .Macron risque de se retrouver sans chemise et sans culotte